31/07/2006

Le décor du prochain James Bond détruit ...

Le décor du prochain James Bond détruit dans un incendie

 

Un incendie a détruit dimanche dans les studios de Pinewood, près de Londres, le décor hollywoodien du dernier James Bond, dont le tournage venait de s'achever.

 

Le toit de tôle recouvrant l'immense plateau sur lequel avait été reconstitué un quartier de Venise, théâtre du remake de "Casino Royale", s'est partiellement effondré et les pompiers ont décidé de noyer le décor qui commençait à être démonté.

 

Cet épisode des aventures de l'agent secret britannique 007, déjà tourné dans les années 1960 avec Roger Moore, est incarné cette fois par le nouveau James Bond, le frêle Daniel Craig, 38 ans, qui succède à Pierce Brosnan. Le film qui devrait coûter quelque 70 millions de dollars est annoncé dans les salles au mois de novembre. La plupart des James Bond et nombre de films et séries télévisées britanniques ont été tournés dans ces studios, proches de l'aéroport d'Heathrow. Ils avaient déjà été endommagés par le feu en 1984 quand une explosion avait détruit les décors construits pour le James Bond "L'espion qui m'aimait".

21:21 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

2 flics à Miami détrônent les Pirates !

2 flics à Miami détrônent les Pirates à la tête du box-office américain !

 

"Miami Vice - Deux flics à Miami", adaptation cinématographique de la célèbre série télévisée des années 1980, a pris la tête dimanche du box-office nord-américain, détrônant le deuxième opus de la saga des "Pirates des Caraïbes", selon des chiffres provisoires fournis par la société spécialisée Exhibitor Relations.

 

Réalisé par Michael Mann, "Deux flics à Miami" a engrangé 25,2 millions de dollars depuis sa sortie vendredi aux Etats-Unis et au Canada. Il devance "Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit" avec Johnny Depp qui a caracolé en tête ces trois dernières semaines. Le film a encore recueilli 20,5 millions de dollars de recettes cette semaine. Le film du studio Disney, qui a pourtant le handicap d'être interdit aux moins de 13 ans non accompagnés dans les salles américaines, a obtenu 358,4 millions de dollars depuis sa sortie en salles.

 

La comédie "John Tucker must die", distribué cette semaine sur les écrans, occupe la 3e place avec 14,1 millions de dollars de recettes tandis que "Monster house", un film d'animation a pris la 4e place en obtenant 11,5 millions. C'est un autre dessin animé, "Lucas, fourmi malgré lui", un film dans la lignée de "1001 pattes" et de "Fourmiz" qui occupe la 5e place avec 8,1 millions de dollars.

19:23 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Le greffé du visage sort de l'hôpital !

Un fermier chinois ayant reçu une greffe du visage sort de l'hôpital

 

Un fermier chinois qui a reçu une greffe partielle du visage après avoir été attaqué et défiguré par un ours est sorti de l'hôpital vendredi avec une santé retrouvée, a annoncé samedi l'agence Chine Nouvelle.

 

"Je suis très heureux de rentrer chez moi", a déclaré Li Guoxing, qui a remercié les médecins et les infirmiers en quittant vendredi l'hôpital de Xinjing, situé à Xi'An, dans le centre du pays, où il a été opéré le 14 avril dernier du visage, dont il avait perdu toute la partie droite après avoir été attaqué par un ours.

 

Le quotidien d'Etat Beijing Youth Daily a publié une photo de Li Guoxing arrivant à Kunming, capitale de la province du Yunnan, où il réside. Son visage est gonflé, porte des cicatrices bien visibles et reste inexpressif, mais il commence à avoir une pilosité faciale et de l'acné, signes que la greffe a bien pris selon les médecins.

 

Li Guoxing, 30 ans, avait été défiguré en 2003, après avoir été attaqué par un ours brun qu'il tentait d'éloigner de son troupeau de vaches avec un bâton. Il a été opéré pendant 15 heures, le 14 avril dernier, par une équipe de 15 médecins qui ont lui greffé le nez, la lèvre supérieure, une joue et un sourcil d'un donneur en état de mort cérébrale.

 

Deux médecins ont raccompagné le fermier dans son village de montagne, où il doit passer une semaine en famille avant de retourner à l'hôpital pour recevoir un traitement qui ne peut lui être administré dans la région pauvre où il vit.

 

Selon les médecins qui ont procédé à la greffe du visage, il ne s'agit que de la deuxième opération de ce type dans le monde, après celle effectuée l'année dernière par une équipe de médecins d'Amiens. Une femme attaquée par un chien avait reçu de nouvelles lèvres, un nez et un menton.

Retour cauchemardesque de vacances…!

Retour d'Espagne le plus long pour un couple d'Italiens!

 

Un couple d'Italiens se souviendra longtemps de son retour cauchemardesque de vacances en Espagne: 48 heures, entre ferry à la dérive, et chaos à l'aéroport de Barcelone bloqué par une grève sauvage.

 

Sara Lo Iacono et Marco Izzo s'étaient rendus le 21 juillet aux Baléares, via Barcelone, et passé sur place une semaine de vacances sans histoires, a rapporté lundi le quotidien espagnol El Mundo.

 

Au retour, ne pouvant décoller d'Ibiza pour Barcelone, dont l'aéroport était paralysé par une grève sans préavis, ils avaient embarqué samedi à bord du ferry Almudaina II de la compagnie Trasmediterranea, cap sur Barcelone...

 

Mais le ferry est resté plusieurs heures à la dérive à cause d'un problème technique. Le trajet a duré "quinze heures, sans eau, sans air conditionné, et sans hygiène minimum. C'était inhumain", a raconté Sara au journal.

 

Une fois débarqués à Barcelone, les Italiens "n'avaient pas encore vécu le pire", rapporte El Mundo. "Les attendaient 33 longues heures d'attente dans les salles de l'aéroport" El Prat, avant de pouvoir s'envoler pour Milan.

 

Une grève sauvage du personnel d'Iberia Handling, société de services au sol d'Iberia, a cloué au sol plusieurs dizaines de milliers de passagers à l'aéroport de Barcelone ce week-end, en plein départ massif en vacances.

 

Deux Russes n'ont pas eu la patience de Sara et Marco. Excédés d'avoir perdu leurs bagages, ils ont agressé un policier à l'aéroport et ont été interpellés.

14:48 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Lasse Kjus , sauveteur en mer…

L'ancien champion skieur norvégien Lasse Kjus joue les sauveteurs en mer…

 

L'ancien champion de ski norvégien Lasse Kjus a sauvé dans la nuit de samedi à dimanche six personnes d'un bateau qui prenait l'eau en mer à la pointe du fjord d'Oslo, ont annoncé les services de secours norvégiens.

 

Le bateau a fait naufrage au large de l'île de Tjoeme dans un lieu surnommé "le bout du monde" situé à environ 120 km au sud-ouest d'Oslo, après avoir heurté un rocher, a indiqué Bjorn Magnussen, un responsable des services de secours du sud de la Norvège.

 

"A environ 4h00, la police locale nous a informé qu'un petit bateau de plaisance prenait l'eau, a expliqué Magnussen. Nous avons envoyé un bateau local, un vaisseau de secours et un navire bénévole de la Croix-Rouge."

 

Tous ces sauveteurs n'ont toutefois pas eu grand-chose à faire car "alors qu'ils approchaient de la zone, ils ont vu un petit bateau, propriété de Kjus, qui avait remarqué par hasard l'équipage sur un rocher et l'avait ramené en sécurité sur un quai voisin", a précisé Soelve Tanke Hovden, un autre sauveteur.

 

Les six personnes, saines et sauves, avaient abandonné leur bateau et s'étaient réfugiés sur un petit rocher, a-t-il expliqué, ajoutant qu'"ils ont eu de la chance d'être vus étant donné que c'était le milieu de la nuit".

 

Kjus, 35 ans, 16 fois médaillé aux Jeux olympiques d'hiver, a fait ce qu'un sauveteur en mer aurait fait, selon ces sauveteurs.

 

La police a indiqué que le capitaine du bateau en perdition allait être inculpé en raison d'un taux d'alcoolémie trop élevé.

 

Les habitants de la région surnomment l'endroit "le bout du monde" parce qu'au-delà des côtes, on ne voit que des rochers et les eaux du détroit de Skagerrak, entre la Norvège et la Suède.

14:46 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

David Hasselhoff : la descente aux enfers ?

David Hasselhoff : la descente aux enfers ?

 

Alors qu'il vient de déclarer qu'il aimerait bien retrouver les clés d'une série ou d'un talk-show, il a été refusé à bord d'un avion pour cause d'ébriété avancée.

 

David Hasselhoff qui se dispute âprement la garde de ses enfants avec sa femme dont il s'est séparé il y a quelques semaines pensait s'être débarrassé de ses vieux démons. Ils l'ont visiblement assailli à nouveau, alors qu'il se trouvait à Londres pour le tournage d'une publicité.

 

Alors qu'il devait prendre un vol pour Los Angeles mercredi à 10h du matin à l'aéroport de Londres de Heathrow, il est arrivé complètement saoul à 7h et a continué à boire dans le lounge première classe qui l'accueillait tout en annonçant à la cantonade que sa vie était un désastre. Les spectateurs impuissants de cette déconfiture ont été d'autant plus horrifiés que le pantalon de l'acteur a commencé à se mouiller... Le personnel de l'aéroport a décidé qu'il n'était pas apte à prendre son vol dans cet état, ce qu'il a facilement admis. Il a été autorisé à prendre le vol qui partait deux heures plus tard en étant emmené à bord avec une petite voiture habituellement réservée au transport des personnes âgées.

13:09 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

L'ordinateur se cache dans le mur...!

Avec le Jack PC, l'ordinateur se cache dans le mur !

 

Le constructeur Chip PC propose une prise murale à destination des entreprises. Elle intègre un processeur, de la mémoire vive, des ports USB... afin de remplacer une unité centrale.

 

François Bedin , Décision Informatique, le 28/07/2006 à 12h00

Le Jack PC se présente sous la forme d'une prise murale.

 

L'écran est bien là, la souris et le clavier aussi, mais le PC a disparu du bureau ! Il se situe désormais dans le mur grâce au Jack PC, conçu par le constructeur Chip PC, connu principalement pour ses clients légers.

 

Le Jack PC se présente sous la forme d'une prise murale (8,5 x 8,5 cm et 4,3 cm de profondeur) qui se connecte au réseau local de l'entreprise. Cette « prise » intègre un processeur Risc AMD Alchemy Au1550 à 333 ou 500 MHz (équivalent d'un processeur x86 à 800 MHz ou 1,2 GHz), 32 ou 64 Mo de mémoire flash, 64 ou 128 Mo de mémoire vive et 4 ou 8 Mo de mémoire vidéo. Elle dispose en façade de quatre ports USB 2.0, d'entrées/sorties audio et d'un connecteur VGA ou DVI-I (signaux DVI et VGA). L'alimentation est assurée directement par le réseau en PoE (norme 802.3af), avec une consommation d'environ 5 W, ou par un adaptateur secteur externe. Le Jack PC utilise Windows CE .NET et gère les protocoles Microsoft RDP et Citrix ICA. Il inclut le navigateur Internet Explorer 6.0.

 

Le prix de vente du Jack Pc de Chip PC devrait se situer entre 300 et 500 € HT.

 

Analyse

 

Merveille de miniaturisation, le Jack PC représente une nouvelle catégorie de client léger. Il peut être aussi utilisé pour naviguer sur le Web, mais ses composants sont limités en termes de performances et d'évolutivité par rapport à un PC traditionnel. En revanche, on apprécie sa très faible consommation.

http://www.01net.com

12:41 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Barbie en vedette…!

Pendant le congrès des "Barbie", les poupées ne sont pas pour les enfants!

 

 

Venues du monde entier, des milliers de personnes partageant la passion de la poupée Barbie sont réunies en congrès à Beverly Hills (Californie, ouest), un événement très sérieux et interdit aux moins de 13 ans.

Le 26e "Congrès international des collectionneurs de Barbie" ferme ses portes samedi après avoir drainé cette semaine des fanatiques du jouet fétiche de l'entreprise Mattel, qui auront bien sûr acheté, mais aussi débattu en table ronde de sujets aussi pointus que l'impact de la poupée sur la communauté homosexuelle ou sa véritable nationalité.

 

Selon la version officielle, Barbie, de son vrai nom Barbara Millicent Roberts, est née en 1959 aux Etats-Unis, mais une minorité souligne que la première poupée de ce type est apparue en 1955 en Allemagne et que Mattel n'a fait que racheter sa licence, écoulant ensuite le produit à des millions d'exemplaires.

 

"C'est un rêve d'être ici, c'est la troisième fois que je viens, et j'apprends à chaque fois des choses incroyables", confie Matthew Sutton, un jeune dessinateur qui se présente comme un "artiste de renom" dans sa branche, les vêtements de Barbie.

 

Comme lui, des milliers de collectionneurs de la poupée à la ligne toujours svelte parcourent les travées du congrès, pour admirer par exemple les premières Barbie de la série, dont la valeur en collection est déterminée par l'état du "maquillage noir et la profondeur de ses yeux", souligne doctement Suzie Wong, spécialisée dans la vente des Barbie des années 1970.

 

En 2004, une Barbie de 1959 a dépassé 3.500 dollars sur le site internet de vente aux enchères eBay.

 

Malgré ses 47 ans, Barbie n'a pas encore livré tous ses secrets, à commencer par la véritable nature de sa relation avec Ken. Elle n'a jamais été officiellement enceinte, mais a réussi à combiner vie de famille et vie professionnelle, souligne un responsable de la communication de Mattel, Laurent Dougherty.

 

En échange d'un billet d'entrée à 290 dollars, les participants à la manifestation -"interdite aux moins de 13 ans", préviennent les organisateurs- reçoivent un échantillon d'accessoires de Mattel, outre le droit de participer aux séminaires. Mais ils chassent surtout l'objet rare, dans les travées du congrès où règne le rose, la couleur préférée de la poupée.

 

"Ce sont trois jours intenses, beaucoup de gens cherchent quelqu'un avec qui partager la chambre d'hôtel pour économiser de l'argent et en avoir plus pour acheter (des poupées). Le congrès commence tôt et se finit tard dans la journée", explique Linda Su, collectionneuse qui avoue posséder 200 poupées, toutes d'avant 1972, et qui a parcouru 4.000 km depuis l'Ohio (est) pour assister à la manifestation.

 

Preuve s'il en était besoin de l'influence de Barbie sur les grands, Mattel a lancé une collection de vêtements pour adultes inspirés du monde de la poupée, "Barbie Lux", une marque qui possède 30 magasins rien qu'au Japon, selon Mattel.

 

Référence de plusieurs générations, mais aussi repoussoir pour certains parents (et nombre de pays du Moyen-Orient) hérissés par les stéréotypes sexistes ou "impérialistes" qu'elle véhicule, Barbie a néanmoins été la compagne chérie de millions de petites filles... et de garçons.

 

"Quand j'étais petit dans les années 1960, je n'avais jamais été attiré pas les jouets jusqu'à ce que mes parents aient offert une Barbie à ma petite soeur, et j'ai commencé à l'aider à l'habiller", se souvient Ric Marking, aujourd'hui concepteur de vêtements pour la poupée.

09:33 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |