30/11/2010

Le shopping de Noël en ligne attire les Belges

19_dossier_shopping-noel_0.jpgLe shopping de Noël en ligne attire les Belges

 

Le secteur de l'e-commerce va enregistrer un nombre record de cadeaux de Noël achetés en ligne lors de la prochaine période de fin d'année, d'après une étude de marché réalisée par le bureau d'étude iVOX et commandée par BeCommerce, l'association sectorielle des entreprises de commerce électronique.

 

Les chiffres obtenus par l'association BeCommerce montrent que les commerçants en ligne belges attendent pour les mois de novembre et décembre une augmentation de leur chiffre d'affaires d'environ 45% par rapport à l'année dernière.

 

"Les e-shops belges sont très optimistes et attendent avec impatience cette période de fin d'année", explique Marc Périn, directeur de BeCommerce. Selon les commerçants en ligne, la plupart des clients consacrent actuellement entre 50 et 100 euros (34%), mais plus d'un cinquième des clients (22,7%) dépensent en moyenne plus de 150 euros par achat.

 

Une enquête réalisée auprès de 10.000 Belges consommateurs de Vente-Exclusive.com confirme la tendance avancée par l'étude de marché du bureau iVox. En effet, cette étude montre que 66% de la population n'a jamais acheté par le passé un cadeau en ligne mais que plus de 70% des personnes interrogées envisagent de le faire cette année.

(belga)

7sur7

19:07 Publié dans info, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Un pigeon à 170.000 euros !

pigeon.jpgUn pigeon vendu 170.000 euros !

 

La vente aux enchères durant deux jours de pigeons voyageurs par la maison de vente flamande PiPa.be a rapporté plus d'un million d'euros, soit un record en la matière. Samedi un pigeon est parti pour le prix de 170.000 euros, ce qui constituait déjà un record.

 

Au total, 151 pigeons ont été vendus, soit la totalité de la collection des colombophiles allemands Hans-Peter et Peter Brockamp. Les enchères ont rapporté un total de 1.016.550 euros.

 

Le pigeon le plus cher revient à un Japonais. La plupart des oiseaux partiront en Chine, mais des pigeons ont été achetés aussi par des

Britanniques, des Néerlandais, des Polonais, des Allemands, des

Français et des Grecs.

 

L'organisateur de la vente aux enchères était la maison de vente

"PiPa.be", de Knesselare.

(belga)

7sur7

Le dico de Gaston Lagaffe par Franquin !

gaston.jpgLe dico de Gaston Lagaffe par Franquin !

 

Décidément le spécialiste des gaffes n’arrête pas ! Le voilà qui revient avec un dictionnaire qui permet de découvrir l’univers de Gaston Lagaffe.

 

Drôle et amusant voilà ce qui qualifie ce premier volume qui va de la lettre A à la lettre J …

 

On attend donc avec impatience la fin de l’alphabet pour ce livre d’André Franquin et René Mouraux édité chez Marsu Productions.

 

En 80 pages au format 30 x 22 cm, auteur et illustrateur nous font découvrir et redécouvrir la vie de bureau de Gaston et tout un tas de choses que l’on avait pas forcément vu, bref du plaisir tout au long du bouquin …

 

Pas cher, voilà peut-être une bonne occasion d’un cadeau pour Noël !

 

par Syberco

miwim.fr

« Rien à déclarer » – Bande-annonce !

 

benoit-poelvoorde-.jpgDany Boon et Benoît Poelvoorde dans « Rien à déclarer » – Bande-annonce !

 

Après La Maison du Bonheur en 2006, suivi par Bienvenue chez les Ch’tis et ses 20,50 millions d’entrées en France, l’humoriste Dany Boon reviendra le 2 février 2011 avec un nouveau film baptisé Rien à déclarer. Dans ce nouveau long-métrage, Dany Boon partagera la tête d’affiche avec Benoît Poelvoorde. Un duo qui mettra en scène à sa façon (drôle si possible…) l’évolution de situation de deux douaniers lors de l’avènement de l’Europe.

 

Synopsis : 1er janvier 1993, passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un Belge, l’autre Français, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandervoorde se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son partenaire français sera Mathias Ducatel, voisin de douane et ennemi de toujours, qui surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandervoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

 

 

par Yopadato

miwim.fr/

Un disque dur Playboy contenant 650 magazines de 1953 à 2009 !

disque-dur-playboy.pngUn disque dur Playboy contenant 650 magazines de 1953 à 2009 !

 

Pas d’idée cadeau pour Noël ? Un mari qui ne rate jamais la sortie du nouveau Playboy ? (Oui je sais, ça craint, mais ça existe surement…) Alors rendez-vous sur Playboy Archive pour découvrir la surprise que le magazine nous réserve pour les fêtes de fin d’année. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un disque dur de 250Go, à effigie du magazine, et contenant tous les numéros de Playboy parus dans la presse entre 1953 (date de lancement) et décembre 2009.

 

56 années de photos de charme réunies dans un seul disque dur, 650 magazines, 100.000 pages numérisées, le tout vendu 299,95$. A ce prix là, le cadeau est déjà conséquent, mieux vaut y réfléchir sérieusement avant de se jeter dessus. En tout cas, s’il vous manquait des numéros dans votre collection Playboy, c’est l’occasion rêvée pour se rattraper !

par Yopadato

miwim.fr

Florent Pagny : Te jeter des fleurs, le clip !

 

florent-pagny (1).jpgFlorent Pagny : Te jeter des fleurs, le clip !

 

Florent Pagny propose le clip du second single de son nouvel album, Te jeter des fleurs.  

Un second extrait issu de son album, Tout et son contraire, qui a été écrit par Marc Lavoine. 

Dans la vidéo, Florent Pagny et plusieurs figurants se retrouvent dans un univers coloré. 

Découvrez-la

 

news-de-stars

Steve McQueen, 30 ans déjà !

Steve-McQueen-.jpgSteve McQueen, 30 ans déjà !

 

Il aimait le cinéma, les femmes, la vitesse, et sa vie, il l'a vécue à 200 à l'heure. Steve McQueen nous a quittés il y a tous justes 30 ans, alors qu'il n'avait que 50 ans.

 

Enfant unique qui n'a jamais connu son père, Steve fut élevé par son oncle avant de retourner vivre avec sa mère à Los Angeles à l'âge de 12 ans. A 17 ans, il s'engage dans les Marines et devient mécanicien, une passion pour les moteurs que lui a transmis son oncle et qui ne le lâchera plus.

 

Après cinq ans passées dans l'armée, il entre en 1952 au célèbre Actor's Studio de New York, l'école d'art dramatique fondée par Elia Kazan et dont Lee Strasberg fut l'une des pierres angulaires en y enseignant la fameuse Méthode de Stanislavski.

 

Trois ans plus tard, Steve fait ses débuts sur les planches de Broadway. Il a alors 25 ans, et tous réalisent le potentiel du jeune homme. Les succès vont alors s'enchaîner très vite pour la star en devenir.

 

En 1956, Steve tourne dans son premier film - Marqué par la haine, de Robert Wise -, avant de se diriger vers le petit écran où il va incarner un chasseur de primes de l'Ouest américain dans la fameuse série Au nom de la loi, entre 1958 et 1961.

 

Marié entre 1957 et 1972 à Neile Adams qui lui donnera deux enfants. Steve est un homme à femmes et ne s'en cache pas. Il divorce pour épouser Ali McGraw qui l'avait fasciné dans Love Story et qu'il a rencontré lors d'un tournage. Il l'aime, il l'adore mais ça ne l'empêchera jamais de la tromper régulièrement et de se foutre le nez dans la poudre, ce qui le rendra paranoïaque et jaloux à l'extrême. C'est la rupture. Steve fume du pot à longueur de journée, fait de la coke et de l'héroïne.

 

Atteint d'un cancer des poumons qui ne tardera pas à se généraliser, il part se faire opérer au Mexique contre l'avis de ses médecins américains. Il meurt à l'âge de 50 ans, d'une crise cardiaque, un jour après son opération.

 

planete.qc.ca

06:20 Publié dans info, Insolite | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

29/11/2010

Les vraies fausses vertus du chocolat !

chocolat.jpgLes vraies fausses vertus du chocolat !

 

Au rayon des nombreux aliments qui revendiquent des vertus pour la santé, le chocolat vient de se faire, en partie, recaler.

 

On trouve toujours d'excellentes raisons pour s'empiffrer de chocolat ! On lui attribue d'innombrables qualités, à tort ou à raison d'ailleurs : c'est un antidépresseur formidable ; le chocolat noir ne fait pas grossir ; il nous protège contre les maladies cardio-vasculaires... Sur ce dernier point, l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) vient de jeter un froid en recalant les demandes d'allégations de santé génériques déposées par certains chocolatiers.

 

C'est que les vertus antioxydantes et protectrices contre les maladies cardio-vasculaires des fameux polyphénols (tels les flavonols contenus dans le chocolat) ont la cote ces derniers temps ; une aubaine pour les industriels, qui s'empressent de les transformer en atouts marketing. L'Agence a donc chargé un panel d'experts en "produits diététiques, nutrition et allergies" de vérifier scrupuleusement la véracité des centaines d'allégations publicitaires pour éviter que le consommateur ne soit induit en erreur. Verdict : les vertus du chocolat ne se traduisent pas forcément par un gain pour la santé du consommateur. Ainsi, si l'ingestion des flavonols de cacao déclenche immédiatement des changements significatifs dans le taux des F2-isoprostanes (des marqueurs du stress oxydatif), l'effet n'est pas confirmé pour une consommation quotidienne pendant trois à six semaines.

 

De plus, aucun changement n'a été observé sur les concentrations de cholestérol LDL oxydé, qui joue un rôle dans les maladies cardio-vasculaires. La mention alléguant une protection des lipides contre le dommage oxydatif est donc refusée ! D'autre part, l'Agence juge insuffisantes les études présentées, qui concluent à une amélioration de la pression artérielle, car elles ont été réalisées à faibles doses et pas en aveugle. Conclusion : l'allégation portant sur un maintien d'une pression sanguine normale est elle aussi refusée !

 

Le marché lucratif des "alicaments"

 

Pourtant, les études relatant les bienfaits de notre bien-aimé chocolat sur la santé sont légion. Par exemple, une équipe de chercheurs de l'Université d'Adélaïde, après avoir compilé 15 études portant sur les effets des flavonols, a conclu que le chocolat noir abaissait significativement la tension des personnes souffrant d'hypertension artérielle (BMC Journal). De son côté, une équipe allemande a suivi 19.357 personnes pendant dix ans. Elle est arrivée à la conclusion qu'en mangeant un carré de chocolat noir par jour on réduit de 39 % le risque de faire une crise cardiaque ou un AVC (European Heart Journal). Enfin, une étude menée pendant neuf ans sur 31.823 femmes d'âge moyen ou mûr a montré que celles qui mangent un à deux carrés de chocolat noir de bonne qualité par semaine ont 32 % moins de risques de développer une insuffisance cardiaque (source : Heart Failure).

 

Autant de conclusions qui "boostent" le marché des "alicaments" (ces aliments revendiquant des vertus pour la santé), devenu des plus florissants et lucratifs. En tout cas, que les accros se rassurent, ils pourront se gaver de chocolat à Noël : l'Efsa n'a pas contesté ces études, elle a simplement jugé insuffisants les arguments avancés dans les différentes demandes d'allégations étudiées. Les industriels sont chocolat, ils devront revoir leur copie.

 

Par Gwendoline Dos Santos

lepoint.fr