31/03/2011

Pourquoi le "coeur brisé" porte bien son nom

coeur brisé.jpgPourquoi le "coeur brisé" porte bien son nom

 

Si, quand l'amour s'en va, on dit qu'on a "le coeur brisé", ce n'est pas par hasard: une rupture peut provoquer une douleur physique incroyable. Les scientifiques se sont penchés sur la question et affirment que l'amour non partagé provoque bien plus que quelques remous émotionnels. Ils ont découvert que la douleur d'être largué(e) active des régions du cerveau qui sont plus souvent associées à la douleur physique.

 

L'étude a été menée auprès de 40 hommes et femmes qui avaient vu leur dernière relation se terminer contre leur gré. Tous ont dit que cela les avait fait profondément souffrir. Leur cerveau a été scanné tandis qu'ils regardaient une série de photos. Les images de leur ex  étaient plus douloureuses à regarder que celles d'un ami. Rien que penser à leur rupture les faisait intensément souffrir. L'analyse des scans a révélé que les régions du cerveau liées à la douleur physique étaient allumées dès qu'on parlait de l'amant disparu.

 

"Ces résultats donnent un nouveau sens à l'idée que le rejet social fait mal", explique Ethan Kross, de l'Université du Michigan, au Daily Mail. "Au premier abord, se renverser une tasse de café bouillant dessus ou penser au sentiment de rejet que vous avez ressenti quand votre ex vous a quitté suscitent différents types de douleur. Mais cette recherche démontre qu'elles sont plus proches qu'on ne le pensait initialement."

 

D'autres recherches ont également mis en lumière les raisons pour lesquels nous aspirons à renouer avec un amour perdu. Selon les scans du cerveau, avoir le "coeur brisé" déclenche la même sensation de dépendance qui frappe un toxicomane. Mais quand on dit que tout passe avec le temps, c'est scientifiquement prouvé: plus les jours passent, moins il y a d'activités dans les zones du cerveau liées à la douleur.

 

Bonne nouvelle, non?

 

Dé.L.

7sur7

19:15 Publié dans Amour, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

L'effroyable sauvetage d'un obèse coincé 2 ans dans son fauteuil

obèse.jpgL'effroyable sauvetage d'un obèse coincé 2 ans dans son fauteuil

 

Un homme obèse a dû être secouru dans l'Ohio après être resté coincé dans son fauteuil pendant deux ans, rapportent mardi des médias locaux.

 

La police, citée par la chaîne de télévision WTRF, a donné des détails sordides sur ce sauvetage, expliquant que la peau de l'homme s'était littéralement incrustée dans son fauteuil, imprégné d'urine, d'excréments et grouillant d'asticots.

 

L'amie de la victime lui apportait ses repas dans l'appartement d'une saleté indescriptible que le couple partageait avec un autre homme.

 

La femme et le colocataire ont finalement appelé les secours dimanche après avoir retrouvé l'occupant du fauteuil sans connaissance, et un trou a dû être pratiqué dans un mur pour l'évacuer et le transporter à l'hôpital.

 

L'odeur était insoutenable et un policier a raconté avoir dû jeter son uniforme après avoir participé au découpage du fauteuil pour libérer son occupant.

 

"J'ai prévenu ce matin le propriétaire (de l'appartement) et les locataires qu'ils devaient le nettoyer car il est impossible de vivre dans des lieux comme ceux-là, et ils y travaillent", a déclaré un responsable de la ville de Bellaire, Jim Chase, cité lundi par WTRF.

(belga)

7sur7

Purifier de l’eau avec de la peau de banane, c’est possible !

bananes.gifPurifier de l’eau avec de la peau de banane, c’est possible !

 

Voilà une information étonnante, récemment révélée par une équipe de chercheurs, qui nous indiquent grâce à une de leurs études que de simples pelures de banane seraient à même de filtrer les éléments nocifs pour notre santé que contient souvent l’eau courante, de la même façon que tout autre système de filtrage, parfois très onéreux.

 

Après avoir haché la peau de banane comme il se doit, elle serait donc capable de stopper des éléments comme les métaux lourds contenus dans l’eau, dont le plomb, par exemple.

 

Une solution naturelle qui, selon ces mêmes chercheurs, peut amener à la création d’un appareil de filtrage à base de pelures de bananes, aussi efficace que les appareils spécialisés, et qui peut être utilisé jusqu’à 11 fois.

 

Nous aurions donc des purificateurs d’eau écologique et économique, cependant il parait évident que la qualité de la banane en elle-même jouera un rôle important dans le filtrage.

 

En effet, une peau de banane provenant d’un fruit traité à grand coups d’engrais chimiques et de pesticides pourrait finalement être plus nocive que bénéfique pour notre santé.

 

Alors, à quand la carafe Brita Banana ?

 

par Yopadato

miwim.fr

13:19 Publié dans info, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

A 12 ans, elle accouche !

accouche bébé.jpgA 12 ans, elle accouche pendant une excursion scolaire...

 

Elle n'a que 12 ans... originaire de Groningen au nord des Pays-Bas, elle a accouché d'une petite fille dans des conditions assez particulières!

C'est lors d'une tranquille sortie scolaire que la jeune fille a ressenti de violentes douleurs au ventre. Un accompagnateur a aussitôt alerté les services de secours d'urgence. 


Sur place ils n'ont eu le temps que de la mettre à l'abri dans un bâtiment où elle a mis au monde sa petite fille.

Et encore plus incroyable,"tant l'adolescente que sa famille ne s'étaient pas rendu compte de la grossesse, qu'aucun signe extérieur ne trahissait", a déclaré Cyriel Hamstra, porte-parole du Service local de santé publique rapporte Le Figaro.

La mère et l'enfant se portent bien. C'est déjà ça !


Néanmoins, la très jeune mère et sa famille vont bénéficier d'un  soutien psychologique et logistique de services d'aide à la jeunesse et à la protection de l'enfance.

Par contre... il reste un mystère à éclaircir ! non ?

 

Le Figaro

Un produit belge étonnant: la liqueur de chicon. Santé !

chicons.jpgUn produit belge étonnant: la liqueur de chicon. Santé !

 

Vous voulez surprendre vos invités?

On a une petite idée pour vous.

Et si vous leur serviez de la liqueur de chicon, au lieu d'un apéro plus traditionnel?

Cet alcool 100% belge, à servir frais, créé par la distillerie Gervin a un goût un peu sucré et se marie également parfaitement avec... du chocolat!

 

Petite recette au passage, à tester à l'occasion, proposée par le traiteur Olivier Claix... Effeuillez quelques chicons et trempez la moitié opposée à la pointe dans du chocolat noir fondu. Placez au frigo. Ensuite émincez les chicons et les confire notamment en y ajoutant du jus d'orange, quelques zestes d'oranges non traitées et un trait de liqueur de chicon. Mettre au frais. Juste avant de servir, ajoutez un peu de liqueur. Garnissez ensuite les feuilles de chicons, préalablement trempées dans le chocolat, avec ce confit.

 

Sachez que la liqueur se marie parfaitement avec le foie gras, le saumon ou encore les coquilles Saint Jacques. En fait, comme pour tout en cuisine, fiez-vous à votre intuition et faites vos propres expériences. Qu'importe où vous la glisserez, elle étonnera agréablement.

 

Dé.L.

7sur7

09:12 Publié dans info, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

« Minuit à Paris » : trailer du film de Woody Allen avec Carla Bruni – Vidéo

carla-bruni-minuit-a-paris.png« Minuit à Paris » : trailer du film de Woody Allen avec Carla Bruni – Vidéo

 

Tout ce que l’on sait vraiment de l’histoire du dernier film de Woody Allen, intitulé Minuit à Paris, c’est qu’elle mettra en scène une famille en voyage dans la capitale française, et dont l’existence sera transformée, alors que parmi eux un jeune couple fiancé remet toute sa vie en question. Mais ce qui a fait couler de l’encre à propos de ce nouveau film, c’est que la première dame de France, Carla Bruni, y occupe un rôle. Bien qu’il s’agisse finalement d’un petit rôle, la femme du président fera bel et bien son apparition dans Minuit à Paris.

 

Cependant, ne vous attendez pas à beaucoup la voir dans cette première bande-annonce, où elle n’apparait qu’un court instant. Le casting du film est néanmoins intéressant, et nous y retrouverons de nombreuses têtes connues, parmi lesquelles se trouvent, entre autres, Owen Wilson, Marion Cotillard, Elsa Pataky, ou encore Gad Elmaleh. Sortie sur nos écrans le 11 mai prochain !

par Yopadato

miwim.fr

07:40 Publié dans Actualité, info | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Willie Nelson condamné à chanter "Blue Eyes Crying in the Rain" !

willie-nelson-.jpgWillie Nelson condamné à chanter "Blue Eyes Crying in the Rain" !

 

Un procureur du Texas a proposé au chanteur de country Willie Nelson de régler son affaire de possession de marijuana en plaidant coupable, en payant une amende et... en chantant "Blue Eyes Crying in the Rain" pour la cour.

 

La chanson a notamment été interprétée par Elvis Presley.

 

Selon Kit Bramblett, la juge Becky Dean-Walker a exigé que l'accusé, âgé de 77 ans, comparaisse au lieu de plaider par courrier électronique, comme c'est généralement l'usage dans ce genre d'affaire. La magistrate "veut rencontrer Willie", a-t-il dit à l'Associated Press.

L'intéressée n'a pas retourné l'appel de l'AP.

 

Willie Nelson a été arrêté le 26 novembre avec de la marijuana dans sa voiture. Sa porte-parole a refusé de commenter la suggestion du procureur.

AP

30/03/2011

Cuisiner....des animaux écrasés!

animaux écrasés...et cuisinés1.jpgLa rubrique des animaux écrasés...et cuisinés !

 

Jonathan McGowan n'est pas un cuisinier comme les autres... Une information relayée par The Guardian.

 

Jonathan McGowan a grandi à la campagne, dans une ferme du comté de Dorset, au sud de l'Angleterre. Son enfance au milieu des animaux l'a ainsi amené à développer une attirance naturelle pour la vie sauvage et les grands espaces. Très tôt, en apprenti biologiste, il s'intéresse aux dépouilles des animaux écrasés sur la nationale environnante, les analyses et les dissèque dans son laboratoire personnel. La vie à la ferme nourrit un jour, chez lui, une réflexion sur la consommation de viande au sein de notre société. Les animaux retrouvés sur les routes de son quartier n'avaient jamais connu "l'esclavage" de l'élevage moderne, n'avaient jamais été empilés les uns sur les autres  et avaient pu profiter de la liberté de la vie sauvage avant de périr. Cette constatation est à la base d'une philosophie culinaire peu orthodoxe... Un jour, alors que ses parents sont absents, il décide de récupérer sur la route la dépouille fraîche d'un lapin, de la nettoyer avant de la cuire à la poêle avec un peu de beurre. Une expérience ultime: le goût de la vie sauvage.

 

animaux écrasés...et cuisinés 2.jpgDepuis lors, Jonathan part, une à deux fois par semaine, à la recherche d'animaux écrasés. Le matin de bonne heure, si possible. C'est, en effet, le moment de la journée où la récolte est la plus riche. Les accidents d'animaux nocturnes, comme les lapins, les faisans ou les blaireaux, sont monnaie courante et le cuisinier en "recycle" régulièrement.  Il avoue son penchant pour la viande de renard, plus tendre et fine que le lapin, et de grenouille. Le blaireau serait, au contraire, peu savoureux et le hérisson inexploitable.

 

Même dans sa région, Jonathan affronte régulièrement les critiques et l'incompréhension: "Quand un automobiliste me voit récupérer un animal, il klaxonne ou m'apostrophe verbalement. Je n'ai rien contre les animaux, ils sont morts: autant en faire quelque chose".

 

Quand Jonathan invite ses amis à dîner, il ne mentionne pas toujours l'origine des produits sélectionnés. Quand c'est le cas, en revanche, les réactions varient d'une personne à l'autre.


road-kill-bar-and-grill-retro-v1.pngCertains trouvent le concept génial et un Australien s'est par exemple inspiré de son initiative pour ouvrir un "Roadkill Bar" (animaux écrasés).

 

D'autres sont plus réticents et trouvent la méthode cruelle, malsaine ou macabre. Jonathan n'est pas de cet avis: "La chasse, c'est cruel, pas ce que je fais. De plus, la viande est aujourd'hui généralement gonflée aux hormones sans compter les conséquences néfastes de l'élevage intensif sur l'environnement. Moi, je recycle tout et je gaspille peu d'énergie". Il ajoute: "J'ai un jour invité des amis sans leur spécifier la nature de leur repas. A la fin, l'opinion était divisée : était-ce de la viande de faisan ou de chevreuil? Quand je leur ai expliqué qu'il s'agissait de viande de hibou, il y a eu un petit silence puis, finalement, tout le monde a avoué s'être régalé, heureux que l'animal ait pu terminer sa vie ailleurs que sur la route."

 

A.F.

7sur7