31/01/2013

Ils veulent tous un implant de moustache !

.....1.moustache.jpgIls veulent tous un implant de moustache !

 

À Istanbul, de plus en plus d'hommes, y compris les étrangers, n'hésitent plus à remettre le sort de leur système pileux déficient entre les mains de chirurgiens esthétiques.

 

À la tête d'un prospère cabinet privé jusque-là spécialisé dans les transplantations de cheveux, le Dr Selahattin Tulunay, un chirurgien esthétique, s'est rapidement adapté à cette nouvelle demande. «Cela fait environ trois ans que je fais des implants de moustaches», confie-t-il. «Beaucoup d'hommes sont venus me voir en me disant j'ai 40 ans, je suis à la tête d'une grosse entreprise et à l'étranger, on ne me prend pas au sérieux, je veux que l'on voie que j'ai des poils».

 

Tout juste trentenaire, Engin Koç s'est longtemps désespéré de son visage glabre. Avant de s'offrir, il y a sept mois, la «brosse» de ses rêves sur une table d'opération. «J'ai voulu ressembler aux anciens Turcs, aux Ottomans, et comme j'ai l'âme assez nostalgique et une admiration pour cette époque, j'ai fait ces implants», raconte-t-il avec fierté. «La moustache est un symbole de la virilité turque».

 

L'influence des séries télévisées

 

Depuis des lustres, la moustache est effectivement une affaire très sérieuse en Turquie. Un dicton populaire y affirme d'ailleurs qu'un «homme sans moustache est comme une maison sans balcon». Sa forme y est même lue politiquement. «Broussailleuse, façon Staline, elle est plutôt l'apanage de la gauche ou des Kurdes», explique l'anthropologue Benoît Fliche, de l'Institut français d'études anatoliennes d’Istanbul. «Mince, comme celle du Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, elle devient religieuse et conservatrice (...) Et si elle descend en forme de crocs de part et d'autre de la bouche, elle est alors marquée à l'extrême droite».

 

Même si elle séduit aujourd'hui un peu moins les Turcs des grandes villes, plus tournés vers la mode occidentale, la moustache et la barbe restent un «must» pour la gent masculine des pays arabes ou des républiques turcophones d'Asie centrale, qui font le voyage d'Istanbul pour satisfaire leur appétit de poils. «Les séries télévisées turques diffusées dans le monde arabe ont une grande influence», assure le Dr Tulunay. «C'est en voyant nos acteurs que ces patients sont venus nous demander les mêmes barbes ou les mêmes moustaches».

 

Le tourisme de la moustache

 

Ces clients constituent l'essentiel de ce nouveau marché de la «pilosité faciale». Rien qu'à Istanbul, quelque 250 cliniques ou cabinets privés se livrent une concurrence acharnée pour vendre leurs services, à grands coups de promotions. La plupart se sont associés à des agences de voyage et proposent des formules qui incluent l'opération et le séjour à l'hôtel de leurs patients, qu'elles prennent en charge dès l'aéroport... Les plus compétitifs proposent des forfaits «moustaches» très avantageux, à partir de 2 000 euros, bien moins chers que chez leurs concurrents européens ou américains.

 

Le tourisme du poil bat son plein donc, confortablement assis sur la progression constante du nombre de visiteurs étrangers qui se pressent en Turquie. Plus de 35 millions en 2012, selon les estimations. «Chaque semaine, nous accueillons entre 50 et 60 patients pour une greffe de cheveux, et 5 à 6 pour une greffe de moustaches», se réjouit le Dr Meral Tala, chirurgienne au Istanbul Hair Center, «et comme nos résultats sont bien meilleurs qu'avant, nous prévoyons une très grande augmentation des demandes». Les chirurgiens esthétiques d'Istanbul n'ont pas fini de se friser les moustaches.

 

lessentiel

19:10 Publié dans info, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Elle tombe enceinte après une séance d'hypnose !

.........1 hypnose.jpgUne femme tombe enceinte après une séance d'hypnose !

 

Une femme de 36 ans, qui essayait désespérément d'avoir un enfant depuis 7 ans, est finalement tombée enceinte après une séance d'hypnose.

Louise Cheshire, qui avait déjà fait deux fausses couches, a essayé l'hypnose en dernier recours et comptait ensuite opter pour la fécondation in-vitro. Mais voilà, à peine quatre semaines après avoir suivi une séance d'hypnose d'une heure, elle est tombée enceinte.

 

Louise, originaire d'Hinckley, dans le comté de Leicestershire en Angleterre, a déclaré : "Il y a 7 ans,  j'ai fait deux fausses couches puis j'ai essayé d'avoir un enfant pendant cinq ans. L'hypnose m'a aidé à arrêter de fumer, je me suis donc dit que ça valait le coup d'essayer. Je ne pensais pas que ça allait marcher mais dès la première session,  j'étais beaucoup plus optimiste et détendue".

 

L'hypnose déclenche un état de transe pendant lequel le conscient serait remplacé par le subconscient. Les professionnels de l'hypnose insistent sur le fait que le patient n'est pas endormi. Lors d'une séance d'hypnose, le thérapeute propose des idées et des changements dans le mode de vie du patient afin de diminuer son anxiété et d'encourager son bien-être.

 

Madame Cheshire a déclaré: "Le thérapeute m'a hypnotisée en me disant que j'étais enceinte. Quatre semaines plus tard mon mari et moi sommes partis en week-end. À notre retour j'ai fait un test de grossesse: il était positif! J'étais enchantée! L'idée de ne jamais avoir d'enfant m'inquiétait beaucoup. Il m'a également enseigné des techniques pour faire face à mon anxiété et m'a aidé à me détendre. C'était la plus belle heure de ma vie et quatre mois plus tard, j'étais enceinte! Je sais que ça paraît fou mais je suis convaincue que cela m'a vraiment aidée: je n'y pensais plus autant et j'ai arrêté de m'en faire".

 

7sur7

16:50 Publié dans Insolite, santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

A deux doigts de la mort pour des photos terrifiantes !

.......casse cou pt.jpgA deux doigts de la mort pour des photos terrifiantes !

 

Une jeune artiste sud-coréenne met chaque jour sa vie en péril pour prendre des photos d'elle, dans des poses plus que dangereuses, sur les plus grands gratte-ciel du monde.

 

Anh Jun, une photographe de 32 ans qui réside à Séoul en Corée du Sud, n'a pas peur du vide. C'est le moins que l'on puisse dire. L'artiste, friande de sensations fortes et de photographies terrifiantes, n'hésite pas à se mettre en scène à quelques centimètres du vide dans les hauteurs de gigantesques gratte-ciel de New York, de Séoul ou encore de Hong Kong. 

Sur ces clichés visibles 
sur son site internet, pris pour certains à l'aide d'un retardateur, on peut voir Anh Jun dans des positions périlleuses parfois à plusieurs centaines de mètres du sol. Des images qui laissent perplexe. 

......fille.jpg


"On me demande souvent si les images sont vraies ou si les photos sont retouchées", confie-t-elle amusée. "Bien sûr, que ce n'est pas sans danger", admet-elle. "Mais j'essaie toujours de faire attention". 

C'est en 2008 que Anh Jun a commencé son projet pour le moins audacieux. Depuis, la jeune artiste s'est déjà prise en photo sur 14 différents immeubles.

 

.......casse cou.jpg

 

7sur7

14:13 Publié dans info, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Un garçon de 3 ans parmi les personnes les plus intelligentes au monde !VIDÉO

......1 3 ans.jpgUn garçon de 3 ans parmi les personnes les plus intelligentes au monde !

 

Un petit garçon de trois ans seulement vient d'intégrer la communauté de Mensa, qui regroupe les personnes les plus intelligentes à travers le monde.

 

Sherwyn Sarabi n'est pas un petit garçon comme les autres. A trois ans, ce bambin qui réside à Barnsley au Royaume-Uni, fait partie des 200 personnes les plus intelligentes à travers le monde.

 

C'est à la suite d'un test, qui a révélé que le QI du garçonnet était de 136 (la moyenne étant de 100), que Sherwyn est devenu l'un des membres de cette communauté très restreinte. Ce qui rend sa maman, Amanda Sarabi, extrêmement fière.

 

"Sherwyn est un garçon étonnant", explique-t-elle en indiquant qu'il a commencé à parler à l'âge de dix mois. A seulement 20 mois, le petit garçon formait déjà des phrases et aujourd'hui, il lit comme un enfant de six ans.

 

Outre la lecture, le garçon de trois ans peut également compter et nommer de nombreux pays dont il reconnait même les drapeaux. Les planètes du système solaire n'ont également aucun secret pour lui ainsi que les parties du corps humain y compris les organes.

 

"Sa culture générale est incroyable", indique sa maman, une ancienne professeure âgée de 36 ans. "Il connait tout. Il ne se comporte pas comme un enfant de trois ans. Il ne regarde pas les programmes pour enfants, il préfère regarder les informations", explique la maman qui précise que la météo internationale est son programme TV favori.

7sur7

A 100 ans, il n'est toujours pas retraité !

...100ans.jpgA 100 ans, il n'est toujours pas retraité !

 

Un Britannique vient de fêter ses 100 ans entouré de sa famille et de ses ... collègues. Le centenaire n'ayant toujours pas pris sa retraite, c'est dans les lcoaux de l'entreprises où il travaille depuis 34 ans que la petite fiesta a été organisée.

Ce n'est pas très courant pour une entreprise de mettre un "pot" pour les 100 ans d'un employé. C'est pourtant ce qu'il s'est produit dans les locaux d'une société britannique, qui vend des systèmes alarmes, qui vient de faire la fête en l'honneur de son plus vieil employe, Jim Clements âgé de 100 ans. Alors qu'il devrait profiter d'une retraite bien méritée depuis plus de 30 ans, Jim Clements, ne songe pas à s'arrêter.

 

Cet arrière grand-père, qui tient toujours la forme, a commencé à travailler à temps partiel pour cette entreprise, il y a 34 ans de cela. A l'époque, celui-ci avait déjà 66 ans mais au lieu de partir en retraite, il décidé de se lancer à la recherche d'un nouvel emploi.

 

A 100 ans, Jim Clements, qui est veuf depuis 19 ans, est toujours un grand sportif. En dehors des heures de boulot, le centenaire aime également profiter des journées de pêche et entretenir son petit jardin.

 

"Jim est incroyable", confie un de ses collègues. Il travaille encore deux jours par semaine. Quiconque travaille avec lui est estomaqué quand il apprend qu'il a 100 ans".

 

7sur7

10:07 Publié dans info, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

La centenaire se réveille lors de ses funérailles !

....1.100ans femme.jpgLa centenaire se réveille lors de ses funérailles !

 

Une Chinoise âgée de 101 ans s'est réveillée alors qu'elle se trouvait dans son cercueil sur le point d'être enseveli.

 

Peng Xiuhua, 101 ans, est une dure à cuire. Lors de ses propres funérailles, la centenaire s'est brusquement animée dans son cercueil. La vieille dame était alitée à la suite d'une chute lorsque, le 19 janvier dernier, ses deux filles l'ont retrouvée sans vie dans son lit. Aucun battement de cœur n'a pu être détecté sur la veuve qui a logiquement été déclarée morte.

Les habitants du village de Lianjiang ont même lavé le corps de Peng Xiuhua avant de l'enterrer le lendemain. C'est lors de la cérémonie que la femme s'est soudainement réveillée, s'exclamant: «Vous êtes là!», relève le Daily News Asia.

Selon le journal en anglais, les funérailles se sont donc transformées en banquet festif pour fêter la résurrection de Peng Xiuhua. En juin 2011, une femme russe s'était réveillée lors de ses propres funérailles. Choquée, elle a succombé à une crise cardiaque.

lessentiel

Mylène Farmer : Solitaire et poétique pour le clip de ''Je te dis tout''

......1.mylene.jpgMylène Farmer : Solitaire et poétique pour le clip de ''Je te dis tout''

 

Après le clip, assez étrange, du premier single À l'ombre, la rousse la plus célèbre de la scène musicale, Mylène Farmer, continue la promotion de son dernier opus intitulé Monkey Me. La star vient de mettre en ligne le clip de son nouveau single, Je te dis tout. Une vidéo réalisée par François Hanss, un collaborateur habitué de l'univers de la chanteuse. Fidèle au mystère qui la caractérise si bien, Mylène Farmer proposait à ses fans de découvrir ce clip en le dévoilant fragment par fragment grâce aux partages sur les réseaux sociaux.

 

C'est une Mylène Farmer tout en sobriété qui se dévoile dans ce nouveau clip. On la découvre dans un cadre enchanteur, au milieu des bois et d'un lac, sur lequel elle s'essaie même à la barque. Dans une ambiance assez froide, brumeuse et solitaire, la chanteuse se lie à un cheval, majestueux et lui aussi bien seul. Mylène Farmer s'attache à l'animal et offre une jolie scène de tendresse. Un clip sans prétention, poétique et métaphorique qui, pour une fois, ne fait pas appel aux mythiques chorégraphies qui font le style Farmer.

 

Mylène Farmer, qui avait dévoilé son titre sur la scène de la 14e édition des NRJ Music Awards à Cannes le 26 janvier, cartonne dans les charts avec son dernier opus, déjà écoulé à 330 000 exemplaires. Quant à sa tournée gigantesque Timeless 2013, elle pulvérise les records et tiendra l'affiche de Bercy pour huit dates exceptionnelles en septembre prochain.

 

Thomas Montet

purepeople

30/01/2013

Les horribles conseils beauté des Thaïlandais !

pict_471411.jpgLes horribles conseils beauté des Thaïlandais !

 

En octobre, une hôtesse de salons professionnels est décédée lorsque que la substance injectée pour gonfler ses fesses est passée dans son sang.

Des injections d’huile d’olive dans le pénis aux gifles infligées aux poitrines pour les rendre plus plantureuses, les Thaïlandais ne reculent devant rien dans leur quête d’un idéal de beauté, rapporte nos confrères de la Dernière Heure.

 

Dans sa boutique de Bangkok, Khunyingtobnom exerce le métier insolite de “gifleuse de seins” depuis 28 ans. Elle fait une démonstration musclée d’une technique dont elle se dit la pionnière : à coups de claques et de pincements sans pitié, elle promet à ses clientes d’augmenter leur tour de poitrine d’une taille de soutien-gorge.

 

“C’est la beauté par le naturel, un million de pour cent garanti”, explique sans rire l’excentrique Thaïlandaise de 46 ans, qui a changé son nom en Khunyingtobnom, “madame gifleuse de seins”.

 

Mais si sa méthode évite le bistouri, elle ne dispense pas de mettre la main au portefeuille: 450 euros pour deux sessions de 15 minutes – une par sein. Un art hérité de sa grand-mère et qu’elle s’applique à dispenser à 20 clientes chaque jour. Certaines se déplacent pour un service plus sélectif encore, les mêmes claques, mais sur le visage. Étrangement, c’est pour le rendre plus fin cette fois. Pour 750 euros la session.

 

Les hommes aussi font de la chirurgie esthétique

 

Dans un pays où les canons de la beauté exercent une véritable dictature, les femmes ne sont pas les seules à succomber aux sirènes des améliorations esthétiques.

 

Un urologue de la capitale a tiré la sonnette d’alarme après avoir constaté une augmentation du nombre de Thaïlandais venus le consulter après avoir fait subir à leur pénis des injections d’huile d’olive, de cire d’abeille, de silicone ou de paraffine pour l’élargir.

 

L’échec est douloureux. “Le corps réagit à la substance étrangère. Quand il y a une irritation chronique, ou une infection, cela devient difficile à soigner (…). Il devient difficile de marcher ou de prendre une douche”, explique le Dr Surat Kittisupaporn, de l’hôpital de la police, qui voit jusqu’à 300 de ces patients malheureux chaque mois.

 

Conséquence extrême d’un traitement sans résultat prouvé, il a dû en novembre effectuer une ablation totale des organes génitaux d’un d’entre eux.

 

Crème vaginale blanchissante

 

Cette quête d’un corps parfait n’est pas nouvelle, note le Dr. Suwirakorn Ophaswongse, porte-parole de la Société dermatologique de Thaïlande. “Cela a commencé avec la croyance que les aristocrates devaient avoir la peau blanche, et que les gens avec la peau sombre appartenaient à une classe inférieure”. Et ce sentiment a la vie dure dans un pays où les crèmes blanchissantes — y compris vaginales — sont légion.

 

Mais la pop coréenne a également sa part de responsabilité, estime Suwirakorn, évoquant le rêve des Thaïlandais de ressembler à leurs idoles siliconées de la K-Pop. Un rêve qui peut se transformer en cauchemar dans des cliniques clandestines.

 

En octobre, une hôtesse de salons professionnels est décédée lorsque que la substance injectée pour gonfler ses fesses est passée dans son sang.

 

Une histoire tragique qui n’a pas découragé son amie et collègue Nutchanunt Angkuttarothum, 25 ans. “Nous devons toujours prendre soin de nous et avoir l’air belle, sinon nous ressemblerions à n’importe qui”, plaide-t-elle. Pour les élites de Bangkok, des traitements bien plus luxueux sont également disponibles. Patcharat et sa femme Itsaraporn ont ainsi tous les deux fait l’expérience, dans une clinique huppée, d’un lifting aux fils d’or censé resserrer et éclaircir la peau de leur visage.

 

“J’avais des rides et de la peau sèche sous les yeux, mais c’est beaucoup mieux depuis que je l’ai fait”, assure l’épouse de 51 ans.

 

Les fines tiges d’or presque pur insérées sous la peau — pour la bagatelle de 10.000 à 150.00 euros — forment un maillage qui stimule la production de collagène et maintient la peau souple, assure Maciej Lichaj, chirurgien esthétique polonais dans cette clinique.

 

“Les gens en Asie adorent l’or (…). Ils en veulent à l’extérieur et à l’intérieur”, explique-t-il en riant.

 

Le Dr. Suwirakorn, elle, n’est pas convaincue. “C’est mieux d’avoir la beauté."

 

lalibre

19:15 Publié dans info, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |