28/02/2014

« Sugar Baby » : le nouveau job des étudiantes ?

Sugar Baby le nouveau job des étudiantes.jpg« Sugar Baby » : le nouveau job des étudiantes ?

 

En France, les étudiantes font face à une augmentation du coût de la vie une fois et demie plus rapide que l’inflation. C’est ainsi que « certaines étudiantes ont trouvé un moyen alternatif d’éviter le stress financier », se targue le site Seeking Arrangement. « Près de 7500 étudiantes en France se tournent vers les « Sugar Daddies » pour subventionner la hausse de leurs coûts », assure la direction du site.

« Les privilégiées ont leurs parents, les défavorisées ont leurs subventions et les intelligentes ont leurs bourses. Mais les ingénieuses ? Elles ont les Sugar Daddies. » 


Apparu en 2006, le phénomène « Sugar Daddy » n’est pas nouveau. Parfois considéré comme l’équivalent masculin de la cougar, il a pour principe de mettre en relation des personnes fortunées et, a priori, âgées, avec des jeunes filles « ambitieuses », à la recherche de financements. Une étrange interprétation du service à la personne ! « L’objectif de Seeking Arrangement est de proposer des arrangements qui bénéficient aux deux parties », expliquait le fondateur du site, Brandon Wade, au Wall Street Journal en 2011.

 

La nouveauté réside plutôt dans le type de « clientèle » concernée, le nombre d’étudiantes inscrites ayant explosé ces dernières années au Royaume-Uni et aux Etats-Unis : 44 % des Sugar Babies seraient des étudiantes selon de récentes statistiques fournies par le site qui a recensé une hausse des inscriptions de 58 % des étudiantes en 2012. La même tendance semblant se confirmer en France (près de 7500 étudiantes françaises ont rejoint Seeking Arrangment en 2013), le site compte bien en profiter en exploitant jusqu’au bout le filon universitaire : l’adhésion premium est offerte aux jeunes filles qui justifient leur statut d’étudiante. Rien ne change, en revanche, du côté des Sugar Daddies qui doivent toujours renseigner le montant de leur compte bancaire et la somme qu’ils sont prêts à débourser pour s’offrir les services d’une … Sugar Baby.


Une nouvelle forme de prostitution ?
Une étude conduite par le site Seeking Arrangement révèle que les relations sexuelles seraient un composant des relations établies par le biais du site, dans près de 80 % des cas. Pour autant, les créateurs assurent qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’un échange sexe-monnaie : « La plupart des gens qui se rencontrent sur le site n’ont pas de relations sexuelles au premier rendez-vous. Après, une relation se crée, le sexe devient une part de cette relation. » Les choses sont pourtant bien claires sur le site où il est explicitement précisé que « toutes les Sugar Babies doivent mettre quelque chose sur la table. » Loin d’être gêné, le PDG du site affirme rendre service aux étudiantes : « Pourquoi espérer une aide financière quand elle peut être garantie avec un Sugar Daddy ? Les Sugar Daddies fournissent de vraies solutions au problème de l’endettement des étudiantes ! »

 

 

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/02/26/sugar-baby-le-...

Un perroquet résout un meurtre !

Un perroquet résout un meurtre.jpgUn perroquet résout un meurtre !

 

Des enquêteurs ont reçu l'aide inattendue d'un perroquet pour résoudre une sombre affaire de meurtre.

Hercule, voilà un nom que porte très bien ce perroquet si l'on s'en réfère à Hercule Poirot le célèbre détective belge des romans d'Agatha Christie.

L'oiseau n'a rien à envier à son homonyme puisqu'il a lui aussi permis de résoudre un meurtre.

 

Les policiers enquêtaient sur le meurtre de Neelam Sharma, une femme de 45 ans, assassinée tout comme son chien dans son domicile de la ville d'Agra, en Inde, le 20 février dernier. Sans aucun élément de preuve, la police pataugeait.

 

Mais le mari de la victime a fait une étrange révélation aux enquêteurs. Selon lui, Hercule, le perroquet de la famille a eu une drôle de réaction lorsque son neveu, Ashutosh,  est venu lui rendre visite juste après le meurtre. "Hercule s'est mis à crier comme un fou", leur a-t-il confié.

 

Les policiers ont donc décidé d'interroger le neveu qui a fini par avouer son crime. Le jeune homme s'était rendu au domicile de la famille Sharma avec un ami pour les cambrioler. Mais la quadragénaire les a surpris et Ashutosh l'a tuée ainsi que son chien qui "aboyait trop fort". Il ne s'est cependant pas méfié d'Hercule...

 

 

Un-perroquet-resout-un-meurtre

À 4 ans, cette fillette est une héroïne ! VIDÉO

À 4 ans, cette fillette est une héroïne.jpgÀ 4 ans, cette fillette est une héroïne ! 

 

À tout juste 4 ans, Elishia Powers est une héroïne après avoir sauvé la vie de son père. C'est elle qui a appelé les secours alors que son père se trouvait dans un état critique suite à un accident.

Le père  d'Elishia se trouvait seul avec ses filles dans leur maison de Georgie aux Etats-Unis lorsqu'il s'est blessé avec une machette. Une artère a été sectionnée et, comme il perdait beaucoup de sang, il n'était plus en mesure de prendre le téléphone pour appeler les secours.

 

Heureusement ses filles se trouvaient près de lui. Et la plus grande d'entre elles, Elishia tout juste âgée de 4 ans, a pris le téléphone de son père et a composé le numéro d'urgence. Elle l'a ensuite placé sur l'oreille du blessé pour qu'il puisse expliquer la gravité des faits. Un geste qui lui a sauvé la vie.

 

 

Ce sont les parents d'Elishia qui lui avaient appris à prévenir les secours à l'aide d'un téléphone portable, qu'elle sait parfaitement déverouiller. "Il n'est jamais trop tôt pour apprendre à vos enfants à appeler de l'aide en cas d'urgence", confie Andrea Powers à USA Today. "Si on ne l'avait pas fait, mes filles auraient perdu leur père".

A-4-ans-cette-fillette-est-une-heroine

Elle se fait gifler par une... baleine ! VIDÉO

Elle se fait gifler par une... baleine.jpgElle se fait gifler par une... baleine ! 

 

Cette jeune femme peut se vanter d'avoir vu la baleine de très près lors de cette excursion.

Cette touriste prénommée Chelsea qui souhaitait voir les baleines au large de la péninsule mexicaine de Baja, se souviendra longtemps de sa rencontre avec ces mammifères plutôt imposants.

 

L'une d'entre elles s'est approchée du bateau sur lequel elle se trouvait. Mais alors que tout le groupe s'extasiait devant l'animal marin, celui-ci l'a giflé avec sa queue. Un choc plutôt violent, comme on l'imagine bien, qui a bien failli la faire tomber du bateau.

 

 

La jeune femme n'a pas été blessée et se porte très bien suite à cet incident, précise le commentaire publié sous cette vidéo diffusée sur YouTube où elle fait un véritable carton.

Elle-se-fait-gifler-par-une-baleine

New York déclare la guerre aux cygnes !

new-york-declare-la-guerre-aux-cygnes.jpgNew York déclare la guerre aux cygnes !

 

Leur beauté est célébrée depuis l’Antiquité et en Angleterre ils sont protégés par la reine. Mais l’Etat de New York a déclaré la guerre aux cygnes et veut les exterminer, estimant qu’ils représentent une menace insupportable.

 

Le projet de l’Etat de New York projet est de tuer ses 2.200 cygnes tuberculés d’ici à 2025, au grand dam de leurs défenseurs.

Ces cygnes avaient été introduits en Amérique du Nord par les colons européens, pour décorer leurs propriétés à la fin du 19e siècle. Mais au 21e siècle, leur beauté romantique laisse apparemment les autorités de marbre.

 

Les cygnes attaquent les gens, détruisent la végétation, déplacent les espèces locales, représentent une menace pour les avions et polluent les plans d’eau car leurs excréments peuvent contenir la bactérie E.coli, selon le Departement de la préservation de l’Environnement de l’Etat de New York.

 

Depuis qu’un avion d’US Airways est entré en collision avec une formation d’oies en janvier 2009 au dessus de New York, l’obligeant à amerrir sur la rivière Hudson, le ministère de l’Agriculture américain limite chaque année les populations de bernaches du Canada.

 

L’Etat de New York veut étendre le combat aux cygnes, pour «protéger l’intégrité de l’écosystème». D’ici à 2025, seuls seraient autorisés ceux vivant en captivité et appartenant à un «propriétaire responsable».

 

Pour les autres, «les méthodes de contrôle incluent la chasse, leur capture et leur euthanasie, en accord avec les directives concernant la vie sauvage», selon le projet du Département de l’environnement.

 

Destruction des nids

 

Les nids seraient également détruits, les oeufs crevés ou stérilisés pour éviter leur éclosion. L’association «Goose Watch NYC» («surveillance des oies de New York»), qui s’oppose déjà à la limitation du nombre des oies, a demandé que le projet soit abandonné. «C’est tout simplement scandaleux de vouloir exterminer une espèce qui vit dans l’Etat depuis plus de 150 ans», a déclaré son fondateur David Karopkin.

 

L’idée que 2200 cygnes constituent une menace, dans un Etat de 18 millions d’habitants, le fait bondir. «Je n’ai toujours pas trouvé quelqu’un qui ait été sérieusement blessé par un cygne», dit-il. «Quand ils sont agressifs, c’est souvent en réaction, pour protéger leur nid ou leurs petits. Les gens devraient avoir un peu de bons sens», ajoute-t-il.

 

Une pétition sur le site de l’association, contre le projet, avait déjà récolté mardi 26.110 signatures, selon le groupe. Certains défenseurs de l’Environnement pourtant adhèrent au projet des autorités de New York.

 

Paul Curtis, professeur associé du Département des ressources naturelles de l’Université Cornell, souligne notamment que cette mesure serait en phase avec des propositions similaires dans d’autres Etats américains. Selon lui, quatre incidents impliquant des cygnes ont été enregistrés à l’aéroport JFK. Les cygnes peuvent être une nuisance publique et ils réduisent les sources de nourriture pour les autres espèces.

 

«Le but est de limiter l’augmentation de la population sauvage, et d’éliminer les cygnes des endroits où ils peuvent causer des problèmes ou endommager les plantes», a-t-il ajouté. «Le plan peut être efficace s’il combine une variété d’approches mortelles et non mortelles», ajoute-t-il.

 

Ce plan est «plus équilibré et complet» que ne veulent bien le dire ses critiques, a également souligné le Département de l’Environnement de l’Etat de New York. Selon ses statistiques, le nombre des cygnes, qui se trouvent surtout à Long Island, a connu un pic à 2520 en 2002, puis un léger déclin, à 2311 en 2008, puis 2200 aujourd’hui.

 

 

new-york-declare-la-guerre-aux-cygnes

Ce hamster est capable de conduire un camion ! Video

hamster_volvo_0.jpgCe hamster est capable de conduire un camion ! Video                             

 

Charlie est un hamster doré de 175 grammes. Signe particulier : il est capable de conduire un engin de 15 tonnes. C'est l'exploit que Volvo Trucks a réussi, faisant preuve au passage d'un sens remarquable du teasing et de la publicité.

 

En moins d'une semaine, plus de 3,5 millions d'internautes ont déjà visionné les exploits de Charlie le hamster sur Youtube. Il faut dire que cette séance de conduite, qui n'est pas sans évoquer l'ambiance du Salaire de la Peur, s'avère particulièrement saisissante.

 

Pour que Charlie puisse prendre le volant - ce qui n'était pas évident de prime abord compte-tenu de la dimension de ses pattes - une cage spéciale a été adaptée sur le volant du camion. De forme circulaire, d'un diamètre identique à celui du volant, elle ressemble en plus grand aux roues traditionnelles que l'on trouve dans les cages des rongeurs.

 

 Effet d'entraînement

 

Le principe est simple. Assis sur le fauteuil du conducteur, mais sans tenir le volant, un chauffeur "adjoint" fait évoluer le hamster dans sa roue, dans toutes les directions, à l'aide du carotte. Quand la roue se met à tourner, animée par le hamster, elle entraîne le volant et fait tourner le poids lourd.

 

 

A l'aide de ce système improbable, le camion parvient à circuler sur des corniches escarpées et sur des routes aussi étroites que dangereuses. Beaucoup d'adrénaline générée pour, in fine, mettre en valeur la technologie "Volvo Dynamic Steering", un système de conduite qui se veut révolutionnaire et permet en particulier de limiter considérablement les efforts du chauffeur sur le volant.

ce-hamster-est-capable-de-conduire-un-camion

Sandra Bullock : son salaire vertigineux pour "Gravity" !

1. 1Sandra-Bullock.jpgSandra Bullock : son salaire vertigineux pour "Gravity" !

 

Gravity est le film événement de l'année 2013. Avec près de 750 millions de dollars de bénéfices, l'aventure dans l'espace de George Clooney et Sandra Bullock a été vue par des millions de spectateurs dans le monde entier. Et en plus d'être un succès public, le film est également prisé par les critiques. En effet, le film a récolté pas moins de 10 nominations aux Oscars, qui auront lieu ce weekend à Los Angeles. Mais la véritable gagnante dans l'histoire est clairement Sandra Bullock. L'actrice de 50 ans s'assure en effet un salaire mirobolant grâce à son rôle du Docteur Ryan Stone.

 

Car grâce à un contrat très prisé à Hollywood, Sandra Bullock touchera en effet 15% d'une partie des bénéfices engendrés par le film, ce qui à l'heure actuelle, représente au moins 50 millions de dollars. Et cela n'inclut pas les bénéfices qui seront faits sur les ventes des différents supports vidéo dans quelques mois. Mais ce n'est pas tout ! Car en acceptant d'interpréter le rôle de Ryan Stone, Sandra Bullock a empoché un salaire de 20 millions de dollars d'avance ! Le calcul, rapide, n'empêche pas de donner le tournis !

 

Septième actrice la mieux payée en 2012 !

Ajoutons à cela le fait que la belle soit nommée pour l'Oscar de la meilleure actrice (qu'elle avait déjà remporté en 2010), la boucle est bouclée ! Surtout que l'année dernière, le magazine Forbes l'avait classée septième au top des actrices américaines les mieux payées !

 

 

sandra-bullock-son-salaire-vertigineux-pour-gravity

27/02/2014

Ils ont filmé le plus gros crash d'astéroïde sur la Lune ! Vidéo

crash lune.jpgIls ont filmé le plus gros crash d'astéroïde sur la Lune ! 

 

 

Le plus important impact d'un astéroïde sur la lune a été filmé le 11 septembre 2013, mais n'a été révélé que le 24 février.  Sur la vidéo en question, on aperçoit un petit point blanc, qui grossit au moment de l'impact, pour finalement disparaître peu de temps après. Mais ne vous y trompez pas : l'énergie déployée par le crash est comparable à 15 tonnes de TNT.

L'astéroïde a atteint la vitesse de 61.000 km/h et a provoqué un cratère de 40 mètres de large, dans un ancien bassin lunaire rempli de lave appelé Mare Nubium. Les scientifiques pensent que le rocher pesait environ 400 kg et mesurait entre 0,6 et 1,4 mètre de diamètre. « À ce moment, j'ai réalisé que j'avais vu un événement très rare et extraordinaire », a déclaré Jose Madiedo, professeur à l'Université de Huelva. Jose Madiedo a été témoin de la collision à l'aide deux télescopes lunaires, situés dans le sud de l'Espagne et qui font partie de l'observatoire MIDAS.

Les chercheurs ont expliqué que si une telle masse venait à heurter la Terre, elle pourrait créer des boules de feu spectaculaires, mais ne serait probablement pas une menace pour ses habitants. En revanche, la Lune ne disposant pas de la même atmosphère que la Terre, elle est beaucoup plus vulnérable que notre planète.

La découverte de cet impact, qui remonte donc à septembre 2013, vient d'être révélée dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

plus-gros-crash-meteorite-lune