31/08/2014

L'horreur dans plusieurs villes des Etats-Unis: voici l'amibe dévoreuse de cerveau !

L'horreur dans plusieurs villes des Etats-Unis.jpgL'horreur dans plusieurs villes des Etats-Unis: voici l'amibe dévoreuse de cerveau !

 

Ce jeudi 28 août, trois communes de Louisiane ont annoncé avoir détecté dans leur système de distribution d’eau potable la présence d’une amibe appelée Naegleria fowleri. Grave, car celle-ci peut être mortelle de la pire des façons...

 

Naegleria fowleri est une espèce d'amibe responsable de la méningo-encéphalite amibienne primitive, peut-on lire sur  Sciences et avenir, qui relaie l’information. Si cette pathologie est rare, elle n'en est pas moins redoutable. Sur les 310 cas recensés dans le monde ces cinquante dernières années, seulement 11 personnes ont survécu.

 

L'amibe pénètre par le nez des baigneurs et commence par s'installer dans les muqueuses nasales. Celle-ci remonte le nerf olfactif, qui relie la cavité nasale au cerveau, et se fraye un chemin en dévorant tout sur son passage jusqu'au cerveau où elle occasionne des dégâts considérables et irréversibles. 3 à 7 jours après l'exposition, de terribles migraines, une hyperthermie, des vomissements et des vertiges apparaissent.

 

En moins d'une semaine, le coma et la mort sont assurés.

 

 

l-horreur-dans-plusieurs-villes-des-etats-unis

Une imprimante 3D va reconstruire son crâne !

Une imprimante 3D va reconstruire son crâne.jpgUne imprimante 3D va reconstruire son crâne !

 

Victime d'une grave chute qui a sérieusement endommagé sa boîte crânienne, un paysan chinois retrouvera une forme de tête normale grâce à une technologie en vogue.

 

Hu est un paysan chinois établi à Xi'an, dans la province du Shaanxi. Agé de 46 ans, l'homme a été grièvement blessé après une chute du troisième étage de sa maison. Une partie de sa boîte crânienne a été sérieusement endommagée dans l'accident, explique le South China Morning Post. Aujourd'hui, la technologie s'apprête à voler au secours de Hu: une imprimante 3D va créer un maillage en titane, qui sera ensuite inséré sous la peau du Chinois et attaché à son crâne. Si tout fonctionne comme prévu, l'implant permettra à la tête de Hu de retrouver une forme normale, estiment ses docteurs.

 

Ce n'est pas la première fois qu'une imprimante 3D intervient dans le monde médical. La semaine passée, des médecins chinois ont créé une vertèbre artificielle destinée à un jeune patient de 12 ans atteint d'un cancer des os. L'opération a été un succès et a permis au garçon de marcher à nouveau. Si l'utilisation d'organes imprimés en 3D n'est pas encore courante en médecine, des patients ont déjà subi des greffes de mâchoires, de hanches ou même de bassin en 3D.

 

 

Une-imprimante-3D-va-reconstruire-son-crane

Fâché, il coupe la corde du harnais d'un ouvrier qui se retrouve suspendu dans le vide !

enfant faché 1.jpgFâché, il coupe la corde du harnais d'un ouvrier qui se retrouve suspendu dans le vide !

 

L’enfant de 10 ans ne pouvait entendre correctement son émission télé préférée à cause du bruit fait par l’ouvrier. Furieux, il coupe la corde du harnais de celui-ci.

 

Cet ouvrier a évité de peu une chute mortelle. Alors que Liu Mai travaillait sur le côté d’un bâtiment, un enfant de 10 ans a coupé une corde de son harnais. Pourquoi ? Tout simplement parce que le bruit le perturbait alors qu’il regardait son émission préférée à la télévision, d’après Metro.

 

« J’utilisais ma perceuse électrique pour installer des lumières sur la face du building quand j’ai senti que mes cordes tremblaient. J’ai levé les yeux pour voir ce qui se passait. C’est là que j’ai vu le garçon en train de couper les cordes avec un couteau. Je lui ai crié d’arrêter mais il ne m’écoutait pas et peu après, une corde a rompu. J’étais pétrifié », raconte l’ouvrier.

 

enfant faché2.jpg

Le cauchemar de Liu a duré 40 minutes. Pendant ce temps, il était suspendu à une seule corde, tenue par ses collègues. L’enfant se serait excusé et la famille aurait donné une nouvelle corde à l’ouvrier, d’après le père de famille. « Nous lui avons aussi expliqué que ce qu’il avait fait était très dangereux. Il a promis qu’il ne referait plus jamais quelque chose comme ça », explique celui-ci.

 

 

fache-il-coupe-la-corde-du-harnais-d-un-ouvrier

Le SWAT, la police d’élite américaine, débarque chez lui en pleine partie de Counter Strike !

swat.jpgLe SWAT, la police d’élite américaine, débarque chez lui en pleine partie de Counter Strike ! 

 

Un joueur, en pleine partie de Counter Strike, a eu la mauvaise surprise de voir débarquer l’unité de police d’élite locale chez lui.

 

Jordan Mathewson, un joueur professionnel, a été victime d’un «swatting» cette semaine alors qu’il était en pleine partie de Counter Strike sur internet.

 

Mercredi, le gamer, qui se fait appeler Kootra, a eu la surprise de voir débarquer l’unité de police d’élite locale chez lui. «Je crois qu’on est en train d’être swatté», a-t-il déclaré avant d’être maîtrisé par les policiers lourdement armés.

 

Le «swatting » est une sorte de canular de mauvais goût qui consiste à dénoncer une personne au numéro d’urgence américain pour faire intervenir le SWAT chez elle. Les faits dénoncés peuvent être un meurtre ou une prise d’otages, par exemple, ce qui pousse la police à agir vite en déployant l’artillerie lourde.

 

Ce canular est particulièrement répandu dans le milieu des adeptes de jeux vidéo en ligne. Connecté au moment des faits, Jordan Mathewson s’est fait arrêter en direct sur internet. D’où les images de l’intervention.

 

Selon plusieurs médias, la personne ayant dénoncé Jordan avait fait croire qu’il avait tué deux de ses collègues et était l’auteur d’une prise d’otages. 

 

Les auteurs de «swatting» sont activement recherchés par la police qui a pourtant peu de moyens pour les retrouver car ce sont souvent des professionnels de l’informatique. Ils encourent une peine prison ou une forte amende.

lavenir.net

Une rencontre s'est terminée en crêpage de chignon !

baston chez les files.jpgBaston générale en lingerie fine !

 

Œil pour œil, dent pour dent. La loi du talion est-elle d'application au football américain chez les filles?

Une rencontre disputée aux États-Unis s'est terminée en crêpage de chignon.

 

Les filles ne rigolent pas avec le football américain en salle. Et ce n'est pas parce que les joueuses disputent les différentes rencontres en lingerie qu'elles se font la moindre politesse sur le terrain. Le 16 août, un match opposant Jacksonville à Atlanta a tourné au véritable pugilat. Les demoiselles en sous-vêtements se sont rendues coup pour coup, impliquant au passage l'ensemble des deux staffs dans la bataille.

 

 

Sachez aussi qu'il existe une petite vingtaine de formations qui pratiquent le football américain sous cette forme chez les dames. Aux États-Unis, 10 équipes font partie de la Legends Football League US. 4 collectifs sont recensés au Canda, 5 en Australie et 5 en Europe. La ligue nord-américaine n'hésite d'ailleurs pas à mettre le paquet sur son site Internet pour médiatiser la discipline.

Baston-generale-en-lingerie-fine

Le «terroriste» était un étudiant stressé par un examen !

un étudiant stressé par un examen.jpgLe «terroriste» était un étudiant stressé par un examen !

 

La nervosité d'un homme lisant un livre sur le terrorisme à bord d'un train se dirigeant vers Copenhague a incité jeudi la police à se lancer à sa recherche pour finalement découvrir qu'il s'agissait d'un étudiant stressé par un examen.

 

«Si vous voyez l'homme, qui, selon un témoin, a eu un comportement suspect, contactez la police», a écrit sur Twitter la police danoise dans la matinée.

 

Trois photos de l'homme tirées des images d'une caméra de surveillance ont été diffusées, et la découverte d'une valise abandonnée sur une place de Copenhague a alerté les médias qui se sont aussitôt emparés de l'affaire.

 

L'homme était décrit comme «d'apparence moyen-orientale», avec «des cheveux noirs» et une «barbe fournie».

 

Mais au bout de six heures, la police a dû admettre qu'il n'y avait aucune menace terroriste, et que cet homme était tout simplement un étudiant se rendant à un examen.

 

Ce jeune homme, Alisiv Ceran, étudie l'anglais, et lisait War On Terror qui est à son programme, a rapporté la chaîne de télévision TV2. «Ma voisine de train, je suis désolé de vous avoir fait peur. Je sourirai un peu plus à l'avenir», a-t-il déclaré.

 

Il a raconté qu'après avoir vu son visage dans les médias il s'était caché dans les toilettes, craignant qu'on ne lui saute dessus.

 

«Je ne pense pas que nous ayons surréagi», a affirmé au cours d'une conférence de presse l'officier de police, Mogens Lauridsen. «Nous ne pouvons pas nier que cela ait pu avoir des effets négatifs, mais nous n'avons pas eu de réactions indiquant que cela avait effrayé les gens».

 

 

le-terroriste-etait-un-etudiant-stresse-par-un-examen

30/08/2014

Oubliez les clés, voici le cadenas Bluetooth !

Oubliez les clés, voici le cadenas Bluetooth 1.jpgOubliez les clés, voici le cadenas Bluetooth !

 

Pour ceux qui préfèrent trimballer leur smartphone plutôt que des clés, Noke est la nouvelle alternative qui s’inscrit dans la grande famille des objets connectés. Il s’agit d’un cadenas Bluetooth qui utilise le mobile comme clé virtuelle.

 

Noke s’apparente à cadenas classique qui vient se poser sur les objets du quotidien (porte, casier, vélo…) afin de les sécuriser. Mais c’est en réalité un cadenas sans clé et connecté à un terminal via Bluetooth 4.0. Nul besoin de sortir le mobile de sa poche, le gadget se déverrouille dès qu’il reconnait l’appareil avec lequel il est appairé. En l’absence d’un smartphone (perte, oubli ou batterie à plat), Noke peut également être débloqué d’une autre manière. Cette seconde option consiste à entrer un code de secours basé sur des appuis courts et longs sur l’anneau. Enfin, grâce à une application mobile dédiée, il est possible d’attribuer l’accès à un tiers. Étanche, le cadenas fonctionne avec une pile qui lui assure une autonomie d’un an.

 

Oubliez les clés, voici le cadenas Bluetooth 3.jpg

 

Oubliez les clés, voici le cadenas Bluetooth 2.jpg

Oubliez les clés, voici le cadenas Bluetooth 4.jpg

Noke est un projet qui connait un franc succès sur la plateforme Kickstarter, les 100.000$ escomptés ayant été réunis en 17 heures. Bien qu’il lui reste une vingtaine de jours pour sa campagne, le gadget connecté est attendu sur le marché en février 2015.

 

 

http://www.tomsguide.fr/actualite/cadenas-bluetooth,44667...

Une banque russe félicite ses clients en leur prêtant des chats !

chat_7.jpgUne banque russe félicite ses clients en leur prêtant des chats !

 

La banque d'Etat russe, Sberbank a décidé de prêter à ses clients pendant deux heures un chat le jour de leur pendaison de crémaillère pour les féliciter d'avoir contracté un prêt immobilier.

 

Les clients pourront choisir entre dix sortes de félin, du glabre siamois au bâtard le plus velu sur le site kotoservice.ru.

 

Animal porte-bonheur

Les chats "spécialement entraînés" seront prêtés gratuitement à trente heureux élus le jour de leur pendaison de crémaillère pour une durée de deux heures maximum, dans la région de Moscou.

Selon la tradition russe, un chat est synonyme d'avenir radieux pour son propriétaire si le félin est le premier à passer la porte d'une nouvelle maison.

 

Clause de responsabilité

Les clients de Sberbank devront signer en échange un document indiquant qu'ils ne maltraiteront pas l'animal et qu'ils ne tiendront pas la banque responsable des éventuels dégâts causés par le félin.

Les chats sont des animaux de compagnie extrêmement populaire en Russie. Certains côtoient même les hautes sphères du pouvoir à l'instar de Dorofeï, le chat du Premier ministre Dmitri Medvedev, devenu une célébrité sur Internet.

 

 

une-banque-russe-felicite-ses-clients-en-leur-pretant-des...