30/09/2014

Le Kansas se prépare à une invasion... de zombies !

zombie.jpgLe Kansas se prépare à une invasion... de zombies !

 

C'est très sérieux : le gouverneur du Kansas Sam Brownback a demandé à ses administrés de se tenir prêt en cas d'invasions de zombies.

 

Les Américains sont-ils fous ? Le gouverneur du Kansas Sam Brownback a demandé aux administrés de son État de se tenir prêt en cas d'attaque de zombies. Celui-ci envisage même de déclarer officiellement le mois d'octobre "mois des zombies".

 

Cependant, ce n'est pas tant les préparatifs de la défense de l'Etat contre les mangeurs de chair humaine que le gouverneur veut mettre en pratique mais plutôt sur la sensibilisation de la planification des secours en cas de catastrophe naturelle.

 

Une attaque de zombies en vue d'une tornade

 

La simulation d'une attaque de zombies serait, d'après les services de l'Etat, un bon moyen de se préparer au pire. "Si vous êtes équipé pour gérer une invasion de zombies, alors vous êtes prêt pour les tornades, les tempêtes, les incendies ainsi que toute autre catastrophe naturelle dont le Kansas fait face habituellement", explique Devan Tucking, agent des services sociaux avec la division de la gestion des urgences du Kansas.

 

L'Etat demande alors aux habitants de concevoir un plan de survie qu'ils pourraient mettre en œuvre dans le cas (peu) probable ou une attaque de ce genre surviendrait.

 

Véritable phénomène de mode, le collège de la Virginie du Nord prévoit une invasion de zombies sur son campus afin que les étudiants puissent plancher sur la meilleure façon de planifier le désastre. En France on connaissait déjà les "Zombies Walk", à quand l'invasion d'HEC ?!

 

 

le-kansas-se-prepare-a-une-invasion-de-zombie

Des naissances insolites a Pierrelatte !

crocodile-nain-d-Afrique 2.pngDes naissances insolites a Pierrelatte !

 

Neuf crocodiles nains d'Afrique ont vu le jour à la Ferme aux crocodiles, dans la Drôme. Une naissance rarissime pour cet espèce menacée. Les petits seront réintroduits dans la nature.

 

crocodile-nain-d-Afrique 3.pngNeuf crocodiles nains d'Afrique ont vu le jour à la Ferme aux crocodiles de Pierrelatte, la plus grande serre d'Europe dédiée aux crocodiliens. L'évènement est rarissime pour cette espèce menacée en Afrique de l'Ouest et très rarement reproduite en captivité, bien qu'elle fasse l'objet d'un plan de gestion à l'échelle des établissement zoologiques européens.

 

crocodile-nain-d-Afrique1.pngAu printemps prochain, les jeunes, qui atteindront entre 1,5m et 2 m une fois adultes, seront ramenés au Bénin pour être réintroduits dans la réserve communautaire du Sitatunga dont les activités sont soutenues par l’association SOS crocodiles, structure qui porte les projets de conservation de la Ferme aux Crocodiles.

De récentes analyses génétiques ont montré qu’il y existait quatre sous-espèces distinctes de crocodiles nains d'Afrique.

 

De nombreux établissements zoologiques conservent des hybrides qui ne peuvent donc pas être candidats à du renforcement de population. Les tests génétiques effectués sur le couple de la Ferme aux Crocodiles ont permis de préciser leur origine géographique et leur appartenance à une souche présente dans le grand bassin de l’Ogouée situé dans la partie orientale de l’Afrique de l’Ouest.

 

 

Des-naissances-insolites-en-Rhone-Alpes

Vous prendrez bien un sex-toy avec votre burger ?

Vous prendrez bien un sex-toy avec votre burger.jpgVous prendrez bien un sex-toy avec votre burger ?

 

Une chaîne de fast-food, plus connue pour les tenues sexy de ses serveuses que pour la qualité de sa nourriture, propose depuis jeudi des jouets coquins en accompagnement de ses menus.

 

Une chaîne de restaurants danoise propose depuis jeudi des sex-toys avec ses hamburgers, un peu à la mode des «Happy Meals». Vibromasseurs, godemichets et fouets s'ajoutent donc au menu des clients amateurs de jeux coquins. Pour être sûr de bien lancer son opération, Hot Buns offrait dix anneaux péniens aux dix premiers consommateurs masculins et des vibromasseurs aux dix femmes arrivées en pole position dans l'établissement. Mathias Kaer, propriétaire de Hot Buns, précise tout de même que les sex-toys ne seront disponibles que le soir, selon le Huffington Post. «Le vendredi et le samedi soir, les gens ne veulent que deux choses: du sexe et de la nourriture. Nous combinons les deux», se félicite-t-il.

 

La chaîne, connue pour apporter plus de soin aux tenues sexy de ses employées plutôt qu'à la qualité de sa nourriture, n'en est pas à sa première provocation. Sur son compte Instagram, le fast-food poste régulièrement des photos de décolletés, proposant à ses clients de deviner de quelle serveuse il s'agit.

 

À l'ouverture des restaurants au mois de mars, la politicienne danoise Camilla Schwalbe avait d'ailleurs fait part de son indignation: «Les fast-food vous font normalement culpabiliser, mais ces hamburgers-là devraient faire culpabiliser les gens encore plus et leur laisser un sale goût en bouche», avait-elle déclaré.

 

 Vous-prendrez-bien-un-sex-toy-avec-votre-burger

 

En Normandie, le curé d'une paroisse va bénir des chats et des chiens !

chat-chien.jpgEn Normandie, le curé d'une paroisse va bénir des chats et des chiens !

 

En Normandie, le prêtre d'une paroisse, à Honfleur, annonce qu'il va bénir les chiens et les chats, dimanche 19 octobre 2014, à 15h.

C’est Ouest France qui l’annonce : « le curé de la paroisse de Notre-Dame-de-L’Estuaire, à Honfleur bénira les animaux, en priorité les chiens et les chats, le dimanche 19 octobre 2014 » !

 

Une célébration, des chants et ensuite une bénédiction : ainsi se présentera cette cérémonie, très sérieuse, qui se veut une manière de mettre à l’honneur « nos amies les bêtes », indique le père Pascal Marie.

 

En France, l’église Sainte-Rita baptise tous les animaux...

 

En France, baptiser ou bénir les animaux, fidèles amis de l’homme, n’est pas un acte facile à réaliser partout : à l’église Sainte-Rita, à Paris, les fidèles ont pourtant l’habitude de venir avec leurs animaux de compagnie, pour recevoir une bénédiction du prêtre qui officie, relate Europe 1. C’est pratiquement l’une des seules églises en France, jusqu’à l’initiative du curé de Honfleur donc, qui acceptait cette cérémonie particulière.

 

Europe 1 note d’ailleurs que certaines processions insolites n’ont pas manqué d’avoir lieu à Sainte-Rita : chevaux, zèbres et même un dromadaire ont été baptisés. Une pratique qui pourrait cesser, puisque le lieu est menacé de démolition.

 

 

Infos pratiques 
Bénédiction des chiens et chats, à Honfleur dimanche 19 octobre, à 15 h sur le parvis de l’église Sainte-Catherine. 
Aucune inscription est nécessaire.

 

 

 

benir-des-chats-et-des-chiens

A 9 ans, Charly cultive une étrange passion !

jardinnage.jpgA 9 ans, Charly cultive une étrange passion !

 

Dans le Finistère, Charly, 9 ans, cultive une passion peu commune à son âge : le jardinage. Il passe en effet des heures, penché sur sa parcelle de terre, à cultiver légumes et fruits 100% bio. Pour son bonheur, et celui de sa famille.

A son âge, les petits garçons passent plutôt leur temps devant la console, ou sur le terrain, à dribler avec un ballon, entre copains. Charly, lui, préfère biner sa parcelle de terre de 200 mètres carrés, et ses légumes et fruits 100% bio, qu'il cultive chaque jour avec amour. A 9 ans, cet enfant du Finistère consacre tous ses week-ends à ses plantations.

Carottes, tomates, poireaux... en tout, Charly fait pousser une vingtaine d'espèces dans son jardin, qu'il parcourt sur son petit tracteur en plastique. Mais attention, pas question pour le petit garçon d'employer des produits chimiques. Charly utilise son propre compost. "Je n'aime pas les produits chimiques, ça pollue". Ce petit bonhomme a également quelques astuces, pour soigner ses légumes et ses fruits. "Faut pas mouiller les feuilles" explique par exemple le garçon au JT de 13h, "parce que ça fait des maladies sur les feuilles et après, ils meurent".

Pouce vert 

"Cet été, il a nourri toute la famille" raconte sa mère, Véronique, très fière de son fils. "Il a quelque chose, je pense, d'exceptionnel. Il a un contact avec la nature et la terre". Mais Charly n'a pas seulement la main verte. Il est aussi généreux. Le petit garçon n'hésite pas, en effet, à partager ses récoltes avec ses voisins, totalement médusés : "Oh la la, tu as encore tout ça dans ton jardin ? Parce que tu sais chez nous, y'a plus grand-chose".

Plus tard, Charly compte devenir, sans grande surprise, agriculteur. Difficile d'imaginer qu'il ne puisse pas réaliser ce rêve, au vu de ses indéniables talents de jeune pousse aux pouces verts. 

Elle fait fuir l'homme qui tente de lui voler sa voiture VIDÉO

anglaise 1.jpgElle fait fuir l'homme qui tente de lui voler sa voiture VIDÉO

 

Deborah Fielding, 52 ans, a fait preuve d'une audace incroyable: une vidéo étonnante montre comment cette Britannique, mère de deux enfants, a réussi à décourager un homme pourtant bien décidé à lui voler sa voiture.

Deborah Fielding avait quitté sa voiture quelques secondes, le temps d'ouvrir la barrière de sécurité lui permettant d'accéder au parking du lieu où elle travaille à Oldham. Un homme a alors tenté de s'installer au volant. Deborah l'a aperçu et lui a sauté dessus. Le voleur a tenté de faire marche arrière entraînant Deborah qui n'a pas laissé tomber. La lutte a duré près de trente secondes avant que le voleur ne renonce à son méfait.

 

Sa fille, Louise, a confié que sa mère n'a "rien voulu lâcher. Son passeport était dans son sac sur le siège arrière, car elle partait en vacances cet après-midi-là et elle était déterminée à ne pas le laisser partir avec."

 

anglaise.jpg

 

Deborah se dit "meurtrie" par cet incident et regrette qu'aucun témoin de la scène ne soit venu l'aider. "Aucun n'a pris la peine de sortir de sa voiture pour l'aider ou ne serait-ce qu'appeler la police. Ma mère n'a pas vu son visage, qui était masqué et il ne parlait pas. Il portait des gants donc il n'y a pas d'empreintes digitales." 

 

Elle-fait-fuir-l-homme-qui-tente-de-lui-voler-sa-voiture

Fort Boyard en deuil: Yves Marchesseau dit «La Boule» est décédé

Fort Boyard en deuil Yves Marchesseau dit «La Boule» est décédé cette nuit.jpgFort Boyard en deuil: Yves Marchesseau dit «La Boule» est décédé

 

La Boule, personnage connu dans "Fort Boyard" sur France 2, est décédé relate France bleu sur son site internet.

 

De son vrai nom Yves Marchesseau, La Boule annonçait être atteint d'un cancer de l'œsophage. Il y a quelques semaines, dans France Dimanche, il avait révélé avoir de «très gros problèmes de santé», l'obligeant à quitter le célèbre programme estival. «J’ai été transporté en urgence à l'hôpital et c'est là qu'avec un scanner, on a dépisté mon cancer de l'œsophage».

 

Toujours dans France Dimanche il expliquait qu'il devait tout de même continuer de travailler pour gagner sa vie: «Je suis épuisé. Je n'ai pas dormi. Je me suis levé à 6 heures du matin pour aller faire la promotion de galettes au beurre et de bouteilles Fort-Boyard dans une grande surface de Saint-Pierre d'Oléron. Je suis obligé de continuer à faire ces animations: j'ai une toute petite retraite de 700 euros". (...) Aujourd'hui j'ai un cancer. Je suis foutu", lâchait-il en conclusion.

 

Le geôlier avait arrêté les tournages de la célèbre émission il y a un an. Yves Marchesseau de son vrai nom espérait reprendre en 2015. Ces derniers mois il était très affaibli. Son état de santé s'est aggravé la semaine dernière. La boule avait commencé cette carrière télévisée grâce à France Bleu La Rochelle après avoir entendu une annonce à la Radio. A l'époque il était vendeur de boule de pétanque, d'où son surnom.

 

«C’était une revanche sur la vie» disait-il raconte sa fille qui témoigne sur France Bleu La Rochelle. «Mon père était chauve quand il était petit, un problème de naissance, suite à une maladie. Il en a beaucoup souffert, les enfants le battaient, il était très malheureux», a expliqué sa fille. «Il a dit que Fort Boyard était une revanche sur la vie car le fait d'être 'gros' et 'chauve' lui a permis d'avoir ce rôle et lui a donné plus de 20 ans de bonheur», a-t-elle ajouté .

 

 

fort-boyard-en-deuil-yves-marchesseau-dit-la-boule-est-de...

29/09/2014

Choisir l'euthanasie pour mourir ensemble !

Choisir l'euthanasie pour mourir ensemble.jpgChoisir l'euthanasie pour mourir ensemble !

 

L'euthanasie n'est pas réservée qu'aux malades en fin de vie. D'autres choisissent aussi cette option pour d'autres raisons. Parmi ces gens qui "osent" franchir le pas, il y a Francis, 89 ans, et Anne, 86 ans, qui étaient mariés depuis 63 ans. Parents de deux enfants, ils ont décidé de mourir ensemble le 17 juin dernier, même si aucun n'était en phase terminale. Le couple souhaitait simplement mourir ensemble, en toute dignité. Dans une interview, ils s'étaient confiés au magazine Moustique.

A l'origine de leur décision: le désir de ne pas finir seul(e) leurs vieux jours, et peu importait le moyen, ni Francis, ni Anne ne souhaitait affronter la douleur de perdre sa tendre moitié. Une solitude qui leur semblait pire que la mort. Ils avaient même envisagé le suicide, mais ils y avaient finalement renoncé. Face à leur désarroi, leurs enfants avaient finalement accepté leur décision.

 

Souffrant d'un cancer de la prostate, Francis était arrivé au dernier traitement possible et était incapable de se passer même une journée de morphine tandis que Anne était partiellement aveugle et quasi totalement sourde. Ils expliquaient à Moustique: "Notre santé se détériore de jour en jour. Ce sont les détériorations de notre qualité de vie qui nous ont décidés".

 

Pour eux, ils n'étaient pas question d'habiter dans un home, trop cher et surtout où, selon eux, on finit toujours grabataire: "Vous perdez les moyens, la force de demander l'euthanasie. On vous y force à continuer à vivre". Du coup, la seule solution qui leur paraissait correspondre à leur désir était l'euthanasie. Ils ont alors pris leur décision et leur mort a eu lieu le 17 juin dernier.

 

Avant d'en arriver là, leur fils, Jean-Paul, 55 ans, avait d'abord fait appel à leur médecin de famille pour la demande d'euthanasie - légalisée chez nous en 2002 - mais celui-ci a refusé sèchement. Abasourdi  par la réaction du médecin, Jean-Paul expliquait s'être senti comme un monstre, mais face à la détermination de ses parents, il a cherché un autre médecin, qu'il a fini par trouver en Flandre.

 

Une aide que ses parents voyaient comme une preuve d'amour. "Cela nous aide énormément d'être compris de nos enfants. Ils respectent notre volonté. Il s'agit de notre vie" confirmait dans l'interview le couple. "Pourquoi ne pas nous laisser partir quand, de nous-mêmes, nous le demandons? Sans notre fils et notre fille, nous n'aurions jamais réussi. Quand on nous a dit que nous pourrions quitter la vie ensemble sans heurts, nous étions sur un petit nuage" ajoutaient-ils.

 

Leurs enfants, eux, avaient fini par reconnaître que cette décision était effectivement la meilleure, aussi pénible soit-elle. "Si l'un d'eux mourrait, l'autre serait tellement triste et totalement dépendant de nous. Il nous est impossible de venir ici tous les jours, prendre soin de notre père ou notre mère" confiait Jean-Paul à Moustique (dont l'interview complète est toujours disponible). Malgré la douleur et après une longue réflexion, il expliquait préférer ce choix plutôt que de vivre dans la peur de retrouver ses parents morts à la suite d'un suicide.

 

En Belgique, 82% des cas d'euthanasie se font en Flandre, 18% en Wallonie. Et vous, trouvez-vous ce choix choquant? Comment préfèreriez-vous finir vos jours? L'euthanasie permet-elle d'aller trop loin ou au contraire trouvez-vous qu'elle répond enfin à une question qui ne trouvait pas de réponse?

 

 

 

Choisir-l-euthanasie-pour-mourir-ensemble