18/07/2015

Un village espagnol adopte la sieste obligatoire

Un village espagnol adopte la sieste obligatoire

 

Les 1.400 habitants de la commune espagnole d'Ador (entre Valence et Benidorm) sont désormais priés de rester chez eux de 14h à 17h et d'observer le rituel de la sieste...

La canicule s'abat cet été sur l'Espagne avec une rare intensité. Pour éviter d'en assumer les conséquences, la commune d'Ador a adopté des mesures drastiques et invite sa population à les respecter scrupuleusement. 

Ainsi, pendant les heures les plus chaudes de la journée, les habitants de ce village de 1.400 âmes sont priés de rester à la maison. De 14h à 17h, le "couvre-feu" s'impose: pas de télévision, pas de musique, ou à très faible volume, et la règle s'applique aussi aux enfants désireux de tâter le ballon après le repas. Seul le bruit des ronflements demeure toléré. 

Il faut dire que l'ambiance du village et le profil de ses habitants facilitent la mise en application de l'arrêté municipal. La mesure émane d'ailleurs d'un souhait de la population elle-même. Situé près de Valence, en zone agricole, Ador abrite majoritairement des professionnels du secteur, habitués à se lever très tôt et se coucher très tard. Une activité peu compatible avec les températures accablantes de cet été, régulièrement au-delà des 40 degrés.

A 13h30 chaque jour, un policier se charge dès lors d'annoncer l'ouverture de la sieste, pour le plus grand bonheur des agriculteurs et de leurs ouvriers. Si la mesure récolte un franc succès, le maire du village a malgré tout tenu à préciser qu'elle n'était qu'une vive recommandation, et non une obligation stricte.   

 

 

Un-village-espagnol-adopte-la-sieste-obligatoire

Les commentaires sont fermés.