25/07/2015

La police de Pékin repousse l'invasion des Spartiates

40-hommes-vetus-costumes-guerriers.pngLa police de Pékin repousse l'invasion des Spartiates

 

Un restaurant de salades a fait défiler des hommes occidentaux vêtus de costumes de guerriers spartiates à Pékin dans le cadre d'une campagne publicitaire, suscitant l'émoi et poussant la police à arrêter certains figurants.

 

Une quarantaine d'hommes aux cheveux clairs portant des shorts moulants, des protège-bras, des jambières et une cape comme les guerriers de la Grèce antique ont marché dans le principal quartier des affaires et un quartier commerçant haut de gamme de la capitale chinoise mercredi. Portant des tubes en plastique contenant des salades, les Spartiates ont attiré des foules de curieux. Des femmes se sont fait prendre en photo avec eux et les images ont largement circulé sur internet.

 

Les policiers ont été moins amusés. Ils ont dispersé le défilé dans le quartier commerçant de Sanlitun. Des photos diffusées par les médias officiels montrent des policiers maîtrisant deux Spartiates plaqués au sol.

 

Dans un communiqué diffusé jeudi, la police affirme avoir dû contrôler certains «étrangers en pantalons courts» afin de rétablir l'ordre. La police a indiqué avoir ouvert une enquête.

 

40-hommes-vetus-costumes-guerriers gr.png

Le restaurant Sweetie Salad a expliqué qu'il s'agissait d'un coup de publicité pour souligner le premier anniversaire de l'établissement qui a suscité beaucoup plus d'attention que prévu.

 

Le restaurant a précisé qu'un représentant était allé expliquer la situation à la police pour éviter tout «malentendu».

 

«Nous avons choisi les Spartiates et avons invité des mannequins étrangers qui sont en bonne forme physique simplement parce que nous voulons encourager nos clients à rechercher la beauté que procure la santé», a déclaré la direction de l'établissement.

 

 

la-police-de-pekin-repousse-linvasion-des-spartiates

Les commentaires sont fermés.