30/08/2015

Collision entre la Terre et un astéroïde en septembre 2015 : une nouvelle fin du monde ?

1.collison-Terre-Asteroide.jpgCollision entre la Terre et un astéroïde en septembre 2015 : une nouvelle fin du monde ?

 

 De nombreux blogs et sites internet alertent sur l'imminence d'une collision entre un astéroïde et la Terre. La NASA vient de publier un communiqué rassurant à ce propos : il n'y a, pour l'instant, aucune raison de s'inquièter. Explications sur cette nouvelle "fin du monde".

 

De nombreux objets célestes croisent l'orbite de la Terre et sont inévitablement attirés par la gravité de notre planète. Heureusement, la plupart sont de petits corps qui se désintègrent dans l'atmosphère, traçant des étoiles filantes éphémères qui illuminent les nuits étoilées.

 

Malheureusement, des cailloux plus massifs ou des comètes peuvent également croiser la trajectoire de notre planète. Lorsque les chercheurs ont découvert que la fin des dinosaures était sans doute liée à la chute d'un astéroïde d'une dizaine de kilomètre de diamètre, les recherches sur ce risque majeur pour l'humanité se sont intensifiées.

Depuis, le réseau d'observatoires terrestre scrute notre ciel à la recherche de ces géocroiseurs qui pourraient mettre fin à nos civilisations.

 

En ce moment, de nombreux blogs et commentaires sur le web affirment qu'une nouvelle fin du monde est proche. Entre le 15 et le 28 septembre 2015, un astéroïde devrait heurter la Terre dans la région de Porto Rico, dans la mer des Caraïbes, comme cela avait été le cas il y a 65 millions d'années dans la péninsule du Yucatan au Mexique, entraînant la disparition des dinosaures.

 

Les conséquences seraient apocalyptiques : toutes les littoraux bordant l'océan atlantique, des Etats-Unis au Mexique, en passant par l'Amérique centrale et du Sud seraient dévastés par de gigantesques tsunamis et par un onde de choc balayant tout sur son passage.

 

Fort heureusement, cette rumeur est fausse comme nous l'explique l'agence spatiale américaine (NASA) : "Il n'y a aucune base scientifique - pas la moindre preuve - qu'un astéroïde ou un autre objet spatial aura un impact avec la Terre dans ces dates," affirme Paul Chodas, manager au célèbre NASA's Near-Earth Object office au Jet Propulsion Laboratory à Pasadena en Californie.

 

En fait, le programme Near-Earth Objects (NEOs) de la NASA recense un certain nombre de géocroiseurs suivis avec leurs paramètres physiques (taille, vitesse, masse...) et leurs dates de passage près de la Terre et l'avenir proche est pour l'instant clément. Au 26 août 2015, aucun bolide dangereux et suffisamment important pour causer une telle catastrophe n'a été observé.

 

La menace la plus sérieuse est celle de l'objet 2015 PU228 (environ 330 m de long) qui pourrait frapper la Terre en 2081 avec un risque évalué à 1 sur 56 000. En général, le risque diminue avec les calculs mis à jour par les scientifiques, comme l'illustre la menace petit à petit écartée du célèbre astéroïde Apophis, le "destructeur des mondes".

 

Le web est un bon moyen de colporter des rumeurs infondées et farfelues sur de prétendues "fin du monde". Rappelons nous de la grande peur engendrée par le 21 décembre de l'année 2012 où de prétendus Mayas avaient prédit la fin du monde : rien de tout cela n'est arrivé. On peut en rire mais nombre de personnes fragiles et/ou crédules s'en inquiétaient vraiment, en témoigne le nombre très important de mails apeurés que nous avons reçus à la rédaction.

 

Que les prêcheurs de l'apocalypse se rassurent : il y a bien d'autres raisons, plus évidentes et tangibles, de s'inquiéter pour l'avenir de nos sociétés, à commencer par les tensions géopolitiques de plus en plus fortes et la gestion irresponsable de notre support de vie. D'ailleurs, il ne reste que 3 minutes avant la fin du monde nous alerte la célèbre horloge de l'Apocalypse...

 

Auteur

 

 Christophe Magdelaine / notre-planete.info

 4327-collison-asteroide-Terre-septembre-2015

Les commentaires sont fermés.