03/09/2015

Calamar géant radioactif : ce que c'était réellement !

01 calamar geant.jpgCalamar géant radioactif : ce que c'était réellement !

 

 

Bien joué ! La photo d'un monstrueux calamar qui aurait été retrouvé échoué sur une plage de Californie était un habile montage. Elle a néanmoins fait le tour de la planète en 48 heures.

 

Tout a commencé lorsque The Lightly Braised Turnip a publié cette semaine un article saisissantfaisant état de la découverte, sur une plage de la baie de Santa Monica (Californie) d'un monstrueux calamar échoué.

La bête, selon ce site, serait longue de 50 mètres de la tête jusqu'au bout des tentacules. Une photo montre l'immense organisme, entouré de dizaines de badauds éberlués ou terrorisés par le spectacle.

 

01 calamar geant copie.jpg

Buzz mondial

L'affaire ne tarde pas à faire le tour de la planète, d'autant plus que des sites d'information classiques s'en font les échos. En particulier le puissant Quotidien du Peuple chinois, qui relate l'épisode.

Hélas pour l'organe chinois et les innombrables internautes qui ont relayé l'information sur les réseaux sociaux, The Lightly Braised Turnip est un site parodique à la manière de The Onion ou du Gorafi français.

 

Plusieurs indices auraient notamment pu mettre la puce à l'oreille des relais de ce "hoax" : le site proposait en effet dans ses colonnes, non loin de l'article sur le calamar, une... interview exclusive du père Noël.

Les parodistes avaient néanmoins essayé de donner une apparence de crédibilité au canular en avançant l'hypothèse que ce géant pourrait être issu de déréglements génétiques consécutifs aux eaux radioactives qui s'étaient déversées dans l'océan depuis la centrale détruite de Fukushima...

Il faut dire que la mer est parfois riche en créatures inquiétantes, comme le montre le diaporama ci-dessous.

diaporamas/ces-monstres-et-geants-qui-hantent-les-mers-du...

 

La calamar de Santa Monica étant simplement légèrement plus gros que les créatures "habituelles"...

 

 

calamar-geant-radioactif-ce-que-cetait-reellement

Les commentaires sont fermés.