03/09/2015

Son « coup d'un soir » était un joli coup de pub !

natalie.jpgSon « coup d'un soir » était un joli coup de pub !

 

 

Une jeune française de 26 ans prétendait sur Youtube être à la recherche du père de son futur bébé. Ce n'était qu'un coup de pub pour une station balnéaire en Australie.

 

Deux jours après la publication de la vidéo sur Youtube et 1 383 000 vues générées, la supercherie a été révélée au moyen d'une deuxième vidéo. La prétendue Natalie Amyot n'est pas à la recherche du père de son futur enfant. Regard désespéré face à la caméra, en bikini le long d'une plage, cette française de 26 ans expliquait avoir perdu la trace d'un «beau blond» après avoir passé à ses côtés «une nuit des plus torrides». 

 

 

Les deux tourtereaux se seraient rencontrés en boîte de nuit à Mooloolaba, une ville située à une centaine de km de Brisbane en Australie... Une destination qui sent bon le sable chaud où un opérateur touristique n'a pas manqué de créativité pour faire parler de lui. Dans une deuxième vidéo publié ce mercredi, Andy Sellar prend le relais de la jeune fille qui s'appelle en réalité Amélie Michel.

 

«C'était une vidéo virale pour Holiday Mooloolaba», explique-t-il d'emblée en anglais. «Je sais que nous avons généré beaucoup de clics avec l'histoire que nous avons présentée. Vous allez peut-être être déçus, mais cette jeune fille n'y est pour rien. Elle a juste joué le jeu à fond volontairement. C'est moi le responsable de ce buzz sur Internet. On voulait juste replacer Mooloolaba sur la carte.» Pari gagné.

 

 

Son-coup-d-un-soir-etait-un-joli-coup-de-pub

Les commentaires sont fermés.