17/09/2015

Ils mettent le feu au lit en pleins ébats et lancent le lit par la fenêtre ! Un jeune couple qui passait sa première nuit ensemble, a malencontreusement mis le feu au lit dans lequel il se trouvait. Pour parer à l’urgence de la situation, l’homme a lancé

police_suisse_2.jpgIls mettent le feu au lit en pleins ébats et lancent le lit par la fenêtre !

 

Un jeune couple qui passait sa première nuit ensemble, a malencontreusement mis le feu au lit dans lequel il se trouvait. Pour parer à l’urgence de la situation, l’homme a lancé le lit par la fenêtre.

 

Une première nuit ensemble dont ils se souviendront. Le 29 août dernier, un couple suisse, qui passait pour la première fois une soirée ensemble, a été "dérangé" lors de leurs ébats par des flammes. La fougue des amants était telle que le lit s’est rapproché d’une bougie au point d’enflammer le matelas. "C'était déjà dimanche matin, explique l'homme de 30 ans à 20minutes.ch. Nous faisions l’amour lorsque j'ai vu que ça cramait. Les flammes étaient hautes et se propageaient très vite."

 

Pris de panique, l’amant a immédiatement réagi en lançant le matelas en feu par la fenêtre, après s’être assuré que personne ne se trouvait en dessous. "J'avais peur que ­l'appartement et l'immeuble partent en fumée", assure-t-il.

 

"On se serait cru en pleine intervention des forces spéciales "

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. L’homme décide alors d’appeler la police qui redirige l’appel vers les pompiers. "Ils (ndlr, les policiers) m'ont mis en contact avec la centrale des pompiers. Après quelques minutes de discussion, la personne au bout du fil m'a dit qu'ils n’allaient pas intervenir."

 

Pourtant, au bout de quelques minutes, pompiers et policiers font irruption dans l’appartement du couple. Et, surprise en ouvrant la porte, l’homme se fait molester par les forces de l’ordre. "J’ai été plaqué contre le mur. On se serait cru en pleine intervention des forces spéciales ", déclare le jeune homme pour expliquer sa surprise.

 

Les deux amants relâchés

La police justifie son intervention par la seule présence du matelas sur la chaussée. "Les policiers s'attendaient à voir quelqu'un à côté du matelas carbonisé, mais il n'y avait personne. Dans ce genre de cas, on ne sait pas à qui on aura affaire", explique un porte-parole de la police

 

Les deux amoureux sont donc conduits au poste où ils sont entendus avant d’être finalement relâchés. Une histoire rocambolesque que les tourtereaux ne sont pas prêts d’oublier.

 

 

ils-mettent-le-feu-au-lit-en-pleins-ebats-et-lancent-le-l...

Les commentaires sont fermés.