26/09/2015

Une Hawaïenne reconnaît son père SDF et se bat pour le sauver

Diana Kim.jpgUne Hawaïenne reconnaît son père SDF et se bat pour le sauver

 

Diana Kim avait été abandonnée par son père alors qu’elle n’avait que 5 ans. Quelques années plus tard, elle se bat pour le sauver de la rue et raconte leur histoire sur son blog.

 

Diana Kim, aujourd’hui âgée de 30 ans, dédie chaque jour sa vie pour aider les personnes sans abris vivant sur l'île d’Hawaii à travers son site, The Homeless Paradise.

Cet état américain lutte depuis plusieurs années contre la hausse du nombre de sans-abri. Rien que l’année dernière, l’itinérance chronique a augmentée de 24% selon le Departement of Human Service.

Adolescente, elle errait dans les rues, dormait dans les parcs, vivait dans une voiture et comptait sur l’aide de ses amis pour survivre. Elle reprend sa vie en main et en 2003, elle décide d’utiliser la photographie pour apporter un peu plus de visibilité à ceux qui vivent dans la rue.

 

L’expérience la plus émouvante de sa vie

C’est un appel à l’aide de sa grand-mère qui la pousse à mener l’aventure la plus importante de sa vie. Son père, qu’elle n’a pas vu depuis qu’il l’a abandonnée quand elle avait 5 ans, fait lui aussi parti de ces gens qui ont besoin de son aide.

Dans une interview au site Upworthy, elle explique que ce qu’elle a vécu était une expérience chargée en émotion : "(Je) devais traiter mon sentiment personnel d’abandon et en même temps reconnaître que mon père avait besoin de moi".

Elle le retrouve dans la rue et se bat quotidiennement avec lui pendant plusieurs mois pour qu’il accepte de l’aide. "Il ne me parlait pas, il ne me reconnaissait pas. Puis, j’ai compris qu’il y avait quelque chose mentalement qui n’allait pas chez lui. Il était malade".

Diana reçoit la confirmation de son intuition. Son père et schizophrène, et il refuse de prendre son traitement d’où son incapacité à construire une relation avec sa fille.

"Je ne savais pas s’il allait survivre"

Diana perd la trace de son père pendant des semaines. Elle le retrouve finalement à l’hôpital. Victime d’une crise cardiaque, il y a été transporté sans aucun papier pour prouver son identité, impossible pour les secours de joindre les proches.

"Je ne savais pas s’il allait survivre", explique Diana. Finalement, ce séjour à l’hôpital sera salvateur pour le père de la jeune femme. Dès sa sortie, il s’installe dans une résidence médicalisée où il reçoit de l’aide chaque jour.

"Voir mon père passer d’un stade où il n’était qu’une coquille vide au stade où il est à nouveau empli d’amour, d’espoirs, de rêves et de désirs, c’est une expérience incroyable. Et je suis sûre que tout le monde là-bas (dans la rue) en est capable".

 

 

 

Aider ceux qui en ont besoin

Désormais, la jeune femme se consacre pleinement à aider ceux qui en ont besoin. Volontaire dans une association, toujours à la tête de son blog, elle prévoit également d’utiliser son diplôme de l’université de droit de Hawaii pour aider ceux qui ont connu la même expérience que son père.

 

"J’ai réalisé, après que mon père soit hospitalisé, à quel point c’est important d’avoir une carte d’identité et autres documents importants pour se réintégrer dans la société", écrit-elle sur son blog.

 

Diana a donc décidé de s’associer avec CARE Medical History Bracelets, une entreprise qui créée des bracelets électroniques contenant le dossier médical de la personne qui le porte, pour étendre ce projet aux cartes d’identité et autres documents important pour les sans abris.

 

 

une-hawaienne-reconnait-son-pere-sdf-et-se-bat-pour-le-sa...

Les commentaires sont fermés.