04/10/2015

Rick Owens à la Fashion Week, le défilé qui laisse perplexe

RICK OWEN 0.jpgRick Owens à la Fashion Week, le défilé qui laisse perplexe

 

Des mannequins entremêlés, sanglés l'un à l'autre, tête bêche, le premier portant le second: voilà ce qu'on retiendra du défilé Rick Owens dans le décor bétonné et austère des sous-sols du Palais de Tokyo .

Le créateur américain de 52 ans a élevé son défilé intitulé "She ain't heavy, she's my sister" ("Elle n'est pas lourde, c'est ma soeur") au rang de performance artistique jeudi lors de la Fashion Week de Paris.

 

Soutien et bercement

Owens a fait défiler ses mannequins dans d'étranges postures, des jeunes femmes en portant d'autres façon sac à dos, parachute ou porte-bébé, c'est selon. "Les sangles peuvent être une question de restriction, mais ici elles sont dédiées au soutien et au bercement. Les sangles deviennent ici des rubans aimants, et les sandales rudes fournissent un soutien solide pour des déplacements aussi légers que l'air", a expliqué le styliste.

 

Et d'indiquer également que "(la collection) se concentre sur une vision plus nourricière, la sororité/maternité et la régénération: des femmes qui élèvent des femmes, des femmes qui deviennent des femmes, et des femmes qui soutiennent des femmes -un monde de femmes que je connais peu, et que je tente de distraire de ma petite façon." Voilà qui est soudainement plus clair.

 

RICK OWEN 1.jpg

RICK OWEN 2.jpg

RICK OWEN 3.jpg

RICK OWEN 4.jpg

RICK OWEN 5.jpg

RICK OWEN 6.jpg

 

Rick Owens n'en est à pas son coup d'essai en matière de provocation puisque c'est lui qui, en janvier dernier à Paris également, faisait défiler ses mannequins masculins le sexe dévoilé.

 

 

Rick-Owens-a-la-Fashion-Week-le-defile-qui-laisse-perplexe

Les commentaires sont fermés.