13/10/2015

Alertes incessantes à cause d’un faux cadavre !

Alertes incessantes à cause d’un faux cadavre.jpgAlertes incessantes à cause d’un faux cadavre !

 

Une grand-mère de Detroit se délecte de voir pompiers, police et passants s’activer près de son jardin, où elle installe tous les jours une macabre effigie.

 

Halloween n'est que dans trois semaines, mais certains Américains commencent à se préparer à la fête morbide avec enthousiasme. C'est le cas de LaRethia Haddon. Le porche de sa maison de Detroit est déjà orné des traditionnels citrouilles, chats noirs et toiles d'araignée. Mais cette jeune grand-mère n’en est pas restée là: elle a installé un faux cadavre dans son jardin. Le sinistre mannequin en pardessus noir gît face contre terre sur le gazon depuis le 6 octobre.

 

Cette étrange tradition familiale de Halloween est vieille de 25 ans, a fièrement expliqué LaRethia à The Detroit News. Et tant pis si elle déclenche quotidiennement le débarquement de forces de police ou des sauveteurs, alertés par des passants ou des automobilistes. LaRethia est habituée. Elle raconte même qu’elle adore regarder les réactions des passants depuis sa cuisine, en sirotant son café. «J'ai même vu des gens qui se précipitaient pour tenter une réanimation, c'était hilarant!»

 

Rien d’illégal

 

Alertes incessantes à cause d’un faux cadavre.jpg

Le faux macchabée n'a rien d'illégal. Mais du côté de la police, on ne cache pas un léger agacement. «Ce qui serait bien, c'est que les Haddon trouvent un moyen de ne plus alarmer toute la communauté. Si nous recevons un appel, nous devons intervenir, nous ne pouvons prendre aucun risque». De fait, vendredi passé, une patrouille est intervenue dans le même quartier. Ils étaient sûrs d'une énième fausse alerte, mais ils ont sauvé une dame de 99 ans qui venait de faire un malaise.

 

LaRethia Haddon, elle, n’a pas l’intention de renoncer à sa tradition de Halloween. Elle continuera de traîner chaque matin son faux cadavre dans un endroit différent de son jardin. «J'essaie juste d'amener un peu de rire à Detroit, on en a tellement besoin», explique-t-elle.

 

 

Alertes-incessantes-a-cause-d-un-faux-cadavre

Les commentaires sont fermés.