25/11/2015

La victoire de "Monsieur moche" contestée

1 pas beau 1.jpgLa victoire de "Monsieur moche" contestée

 

Pas assez moche, le gagnant de l'élection? C'est ce que pense son prédecesseur, "Monsieur Moche 2014", qui le trouve trop beau pour bénéficier de ce titre.

Le Zimbabwéen Maison Sere a été élu dans la nuit de vendredi à samedi "homme le plus laid du pays", devant cinq autres participants dont le triple tenant du titre de cet anti-concours de beauté organisé à Harare. "Je veux remercier Dieu pour ce titre. La dernière fois je suis arrivé quatrième. Je veux remercier les juges de m'avoir désigné vainqueur cette fois" a déclaré ce chômeur de 42 ans qui a défilé dans un bleu de travail déchiré avant d'être élu "Mister Moche" par un panel de trois juges composé de deux femmes et un homme.

 

"Doit-on perdre nos dents pour l'emporter?"

Sa victoire n'a cependant pas ravi son prédecesseur, William Masvinu, tenant du titre depuis 2012, et qui se présentait une nouvelle fois. "Je suis naturellement moche, lui ne l'est pas. Il l'est seulement quand il ouvre la bouche", s'est-il insurgé suite à la victoire de Maison Sere. "Doit-on perdre nos dents pour l'emporter?", se demandait un autre participant.

 

1 pas beau !.jpg

Le gagnant a remporté un chèque de 500 dollars américains (470 euros) pour sa victoire et a devancé William Masvinu, triple tenant du titre et Givemore Sambana. Les deux hommes qui complètent cet improbable podium sont respectivement repartis avec 100 (93 euros) et 50 dollars américains (47 euros). Le revenu mensuel moyen par habitant au Zimbabwe s'élève à 57 dollars américains, soit 53,50 euros.

 

"La beauté dans la laideur" célébrée

L'organisateur David Machowa, qui a lancé l'élection de "Mister Moche" en 2012, a salué une édition réussie et n'a pas caché ses ambitions pour la tenue d'une élection mondiale, assurant avoir créé ce concours pour célébrer "la beauté dans la laideur".

  

La-victoire-de-Monsieur-moche-contestee

Les commentaires sont fermés.