26/12/2015

Une grenade retrouvée dans le tri séléctif

1_grenade.jpgUne grenade retrouvée dans le tri séléctif

 

Les gens jettent n’importe quoi. Une employée de la société de revalorisation des déchets de Pontarlier, dans le Haut-Doubs, a retrouvé un objet pour le moins insolite sur son tapis de tri révèle l’Est républicain.

 

Une employée de Pérval, le syndicat mixte chargé de la valorisation des déchets, a remarqué un objet pour le moins étrange sur son tapis de tri. En effet, parmi les choses habituelles, se trouvait une grenade.

 

Une grenade à fragmentation belge

L’alerte a été donnée et ce sont des démineurs de Colmar qui sont venus pour prendre en charge l’objet explosif. Il s’agissait d’une véritable grenade à fragmentation utilisée normalement par les militaires Belges.

 

Cette arme de guerre, de type Mecar M72, est à peu près de la taille d’une orange. Elle renferme une charge de 60 grammes qui, après l’explosion, transforme l’enveloppe de la grenade en centaines de fragments tranchants. A l’intérieur de l’arme se trouvent aussi une cinquantaine de billes d’acier. Quand elle explose, la grenade peut causer de graves blessures dans un rayon de 20 mètres.

 

Pas de détonateur

Lors de leur examen de l’arme, les démineurs se sont rendu compte que le détonateur de celle-ci avait été enlevé et qu’elle ne pouvait donc plus exploser. Ils ont néanmoins fait remarquer que ce n’était pas une raison pour se débarrasser de ce genre d’objets en les jetant à la poubelle.

 

grenade-retrouvee-tri-selectif

Les commentaires sont fermés.