06/01/2016

Canal Saint-Martin: Une arme de poing, des scooters et plein de Vélib' découverts !

-01 canal Saint-Martin 2.jpgCanal Saint-Martin: Une arme de poing, des scooters et plein de Vélib' découverts !

 

La vidange du canal Saint-Martin a commencé ce lundi pour trois mois. Comme lors de la précédente édition en 2001, les services de la Ville devraient trouver de nombreux objets…

 

Le canal Saint-Martin (10e) a commencé à dévoiler ses mystères engloutis ce mardi matin. Pas de trésors en vue pour le moment, mais beaucoup de deux-roues. Des scooters, une moto quasi neuve et déjà une bonne vingtaine de Vélib' maculés de vase commencent en effet à apparaître au deuxième jour de vidange de la célèbre artère fluviale parisienne, qui doit durer trois mois. Ces découvertes étaient attendues par les services des canaux.

 

-01 canal Saint-Martin 3.jpg

une arme de poing au commissariat

« Nous les comptabiliserons après. Mais nous savions que nous allions en trouver beaucoup. C’est comme à Amsterdam où ils retrouvent des tas de vélos dans les canaux de la ville. A la différence qu’eux les retrouvent par grappes, car les vélos sont souvent attachés ensemble. Ici, c’est un par un », détaille Jean Papoul, documentaliste au service des canaux de la Ville de Paris. En attendant de les repêcher, les 90.000 m3 d’eau continuent de s’écouler vers le port de l’Arsenal et la Seine. Mais un objet moins banal a d’ores et déjà été ramassé.

 

 « Une arme de poing a été retrouvée lundi au niveau de l’écluse Jaurès et remise au commissariat du 19e arrondissement pour être analysée », explique Catherine Vendendegen, du service des canaux de la Mairie de Paris.

 

« Vers l’aval, nous devrions trouver davantage de choses intéressantes »

« Il n’y a pas grand-chose encore. De nombreux chariots, beaucoup de Vélib', mais nous nous attendions à plus de débris », nuance Jean Papoul. « A ce niveau du canal, les gens jettent moins, car nous sommes à côté de la caserne des pompiers. Mais vers l’aval, nous devrions trouver plus de choses intéressantes. Des bouteilles, malheureusement. Mais nous pouvons aussi espérer découvrir des coffres-forts comme lors du dernier chômage de 2001 », poursuit-il.

Une première évacuation des déchets s’effectuera ce vendredi au bassin du Combat entre le pont Louis-Blanc et le pont Eugène. « Tout sera ensuite trié », tient à préciser Catherine Vendendegen.

 

Cette mise à sec des canaux est toujours l’occasion de récolter de nombreux déchets (40 tonnes lors de la précédente opération). Pour la Mairie de Paris, ces trois mois seront également un moment privilégié pour sensibiliser les Parisiens et touristes à la nécessité de ne rien jeter dans l’eau.

 

canal-saint-martin-arme-poing-scooters-plein-velib-decouv...

Les commentaires sont fermés.