11/01/2016

Les "tournées gratuites" de Jupiler passent mal

Jupiler.jpgLes "tournées gratuites" de Jupiler passent mal

 

Jupiler couvre les jeunes consommateurs de "cadeaux" et les associations crient au scandale...

 

Les jeunes aiment faire la fête et quand ils quittent l'école secondaire pour les campus universitaires de Bruxelles, Namur, Mons ou Louvain-la-Neuve, celle-ci prend souvent une dimension supérieure. Le rituel est immuable et n'est pas forcément imputable aux brasseurs, vu l'âge des consommateurs. 

"Tournées gratuites"
Ces derniers jours cependant, les "tournées gratuites" de Jupiler, offertes à ses jeunes clients de 18, 21 ou 24 ans, passent mal auprès des associations de lutte contre l'alcoolisme, relatent les journaux de SudPresse ce vendredi. "Notre première bonne résolution pour la nouvelle année: offrir plus de tournées", un slogan sans ambiguïté pour un bon d'achat de six Jupiler en guise de cadeau de fin d'année. 

Jupiler 1.jpg


Santé!
Des milliers de jeunes ont pu profiter de cette initiative commerciale ces derniers jours. L'opération aurait été réalisée en collaboration avec le magazine flamand Guido et semble surtout concerner le marché flamand, selon le compte Twitter de la marque de bière. Les principaux intéressés se moquent évidemment de la polémique et affichent un plaisir non dissimulé sur les réseaux sociaux (voir tweets ci-contre).

 

 

 

Les-tournees-gratuites-de-Jupiler-passent-mal

Les commentaires sont fermés.