14/01/2016

La chemise d'«El Chapo» cartonne à Los Angeles !

La chemise d'El Chapo cartonne à Los Angeles.jpgLa chemise d'«El Chapo» cartonne à Los Angeles !

 

Le baron de la drogue, arrêté vendredi, est utilisé par un grossiste de Los Angeles pour faire sa pub. On peut acheter les mêmes chemises que lui.

 

«El Chapo Guzman porte les chemises de Barabas!», s'enthousiasme sur sa page Facebook le magasin de vêtements, situé dans le Fashion District de Los Angeles.

 

Sur son site Internet il ajoute: «Donnez-nous un Like sur Facebook et Instagram pour avoir une chance de gagner l'une de nos chemises El Chapo».

Il utilise sur son site Internet et sa page Facebook des photos du baron de la drogue publiées ce week-end par le magazine Rolling Stone pour illustrer l'interview contestée d'El Chapo par Sean Penn.

 

Sur une première photo, où Sean Penn et «El Chapo» échangent une poignée de main, l'ex-homme le plus recherché du Mexique, en plan américain, moustachu et bedonnant, porte une chemise à larges rayures verticales bleues et grises sur-imprimée d'arabesques.

Juxtaposée, on voit un mannequin svelte porter la même chemise, le modèle «Fantasy», pour lequel il faut débourser la coquette somme de 128 dollars. Sur une deuxième photo, tirée d'une vidéo de l'interview publiée par Rolling Stone, Joaquin «El Chapo» Guzman apparaît glabre, assis et en plan serré, portant une chemise bleue turquoise à motif cachemire. Juste à côté, de nouveau, un éphèbe portant une chemise similaire «Crazy Paisley» (128 dollars).

 

Ventes en hausse grâce à El Chapo

 

Sandra Mancia, une représentante du magasin de gros, est certaine que le fabricant porte des modèles Barabas: «Ce sont NOS chemises. Ça se voit aux détails sur les photos», a-t-elle déclaré. Les ventes ont «beaucoup» augmenté depuis la parution de l'interview du criminel par Sean Penn, qui n'en finit pas de faire polémique, ajoute Mme Mancia.

 

Où le narcotrafiquant a-t-il pu acheter ses chemises? «C'est une bonne question», a répondu Mme Mancia, qui a précisé que «les gens viennent à Los Angeles faire des achats de gros». Les produits sont ensuite vendus au détail au Mexique, aux États-Unis et dans d'autres pays. Le parrain de la drogue réclamera-t-il sa part du gâteau sur les ventes qui exploitent son image? Pour l'heure, derrière les barreaux, ce n'est sans doute pas sa première préoccupation.

 

La-chemise-d-El-Chapo-cartonne-a-Los-Angeles

Les commentaires sont fermés.