14/01/2016

Puni pour avoir révélé la fin de «Star Wars» !

Puni pour avoir révélé la fin de Star Wars.jpgPuni pour avoir révélé la fin de «Star Wars» !

 

Un prof, fan des aventures des Jedi, a peu apprécié qu’un élève dévoile le scénario du dernier opus de la saga. Le directeur de l’école a refusé de valider la sanction.

 

Curiosité et passion font parfois mauvais ménage. En décembre dernier, deux jours après la sortie de «Star Wars: le réveil de la Force», un élève de l’école communale d’Aubonne, l'ouest de Lausanne, évoque les secrets du scénario du septième épisode de la saga intergalactique. «On était dans une salle de gym pour un tournoi. Avec des potes, on déconnait en balançant la fin, lue sur des forums», raconte Valéry, 15 ans.

 

Un crime de lèse-majesté pour tout adorateur de la série qui n’aurait pas encore eu accès au film. D’ailleurs, à côté de lui se trouvait son prof de travaux manuels, qui n’a visiblement pas aimé avoir accès à ces informations. «Il a pris la mouche et m’a dit qu’il me mettrait quatre heures de colle», explique l’ado.

 

«C’est peut-être un cinéphile, mais ça n’appartient pas au cadre scolaire. Cette punition est totalement absurde», tonne le père de l’élève de dernière année, qui a demandé au directeur de l’établissement de se positionner à la rentrée.

 

Contacté lundi, ce dernier calme le jeu. «C’est la réaction un peu exagérée d’un fan absolu de "Star Wars", reconnaît Michel Brélaz. Ensuite, il y a eu un emballement épidermique des deux côtés. L’affaire va en rester là». Les heures de colle n’ont pas été validées. Mais la punition subsiste. Le prof a demandé au divulgâcheur, comme disent les Québécois, de rédiger un compte-rendu du film en quatre pages. «Ça risque d’être compliqué: je ne l’ai toujours pas vu», souffle Valéry.

 

Puni-pour-avoir-revele-la-fin-de-Star-Wars

Les commentaires sont fermés.