20/01/2016

Les rayons X dévoilent de mystérieux crânes dans un tableau du 19e siècle !

 11111000000john-dee-1527-1608.jpgGrande Bretagne: Les rayons X dévoilent de mystérieux crânes dans un tableau du 19e siècle !

 

De quoi nourrir un peu plus encore le mystère autour du personnage clé du tableau, John Dee, un scientifique britannique adepte de l’occulte et du surnaturel…

 

La toile John Dee réalisant une expérience devant la reine (1913) devrait voir sa côte grimper en flèche sur le marché de l’art. Des scientifiques ont en effet fait une découverte glaçante en analysant cette œuvre d’Henri Gillard Glindoni, peintre britannique de la seconde moitié du 19e siècle, à l’occasion d’une rétrospective qui lui est consacrée au Royal College of Physicians de Londres.

 

Les rayons X ont permis de découvrir un ensemble de crânes humains formant un cercle au milieu duquel John Dee (1527-1608) se livre à une expérience cabalistique sous les yeux de la reine d’Angleterre. Des crânes grimaçants que le peintre avait ensuite pris soin d’effacer.

 

11111000000john-dee-1527-1608.jpg

Un hommage aux passions cachées de John Dee ?

C’est comme si Henry Gillard Glindoni avait voulu rendre hommage à cet aspect angoissant du scientifique John Dee en cachant sous la peinture des détails mystérieux, note le site Internet Exponaute.

 

11111000000john-dee-1527-1608 cranes.jpg

La toile nourrit en tout cas un peu plus encore le mystère autour de John Dee. Le conseiller et ami de la reine d’Angleterre est un mystère dans l’histoire britannique, rapporte. Mathématicien et géographe le jour, homme décrit comme intelligent et brillant, John Dee avait aussi un fort penchant pour l’occulte et le surnaturel. John Dee a fait travailler l’imagination de ses contemporains mais aussi des générations suivantes. Le personnage Prospero, dans la pièce La Tempête de William Shakespeare serait inspiré de lui.

 

grande-bretagne-rayons-x-devoilent-mysterieux-cranes-tabl...

Les commentaires sont fermés.