22/01/2016

Elle frôle la mort suite à une séance de "binge drinking" !

Elle frôle la mort suite à une séance de  binge drinking.jpgElle frôle la mort suite à une séance de "binge drinking" !

 

Hanna Lottritz a failli mourir après une séance de "binge drinking". Sur son blog, elle partage son expérience.

Le 25 juillet 2015, Hanna, qui vit dans le Nevada, se rend à un festival. Lorsqu'elle arrive, elle se sent "un peu en retard" par rapport à ses amis qui sont déjà alcoolisés. 

"Une photo prise dans la salle des urgences une heure après mon arrivée. A ce stade, je ne répondais à aucun stimuli et j'étais sous respirateur", écrit Lottritz sur son blog. ©  hlottritz.wordpress.com.

 Pour rattraper ce retard, elle décide avec un ami de voir qui est capable de boire le plus de whisky. Après avoir achevé une bouteille, elle boit encore un verre entier de Black Velvet Whisky. "Immédiatement après, j'ai dit à mes amis que je me sentais bien, puis, cinq minutes plus tard, je me suis écroulée. Je ne respirais plus". 

Les médecins la pensaient en état de mort cérébrale
Ses amis ont eu la présence d'esprit de la conduire à la tente médicale du festival. Elle a ensuite été transportée à l'hôpital de Reno avec un taux d'alcoolémie de 4,1g/l. "Les médecins pensaient que j'étais en état de mort cérébrale car je ne n'avais plus aucune réaction", indique Hanna. Elle ne s'est réveillée que 24 heures plus tard. "Depuis mon lit d'hôpital aux soins intensifs, j'ai ouvert les yeux sur la gravité d'une consommation d'alcool irresponsable."

La jeune fille s'en veut d'avoir causé du tort à sa famille: "Je me sens coupable pour ce que je leur ai fait subir. Cette nuit-là, ils pensaient que je ne m'en sortirais pas. Et maintenant, à chaque fois que je quitte la maison, je peux sentir l'anxiété de ma mère."

Sauvée par ses amis
Elle est particulièrement reconnaissante vis-à-vis de ses amis. "Je ne sais même pas combien de fois j'ai entendu 'Laisse-le dormir, ça ira mieux demain matin', mais si je suis en vie aujourd'hui, c'est parce que mes amis m'ont aidée."

Son témoignage, retranscrit sur son blog à l'occasion de son 21e anniversaire, a été vu plus de 300.000 fois. Si elle a partagé cette photo d'elle sur un lit d'hôpital, c'est pour éveiller les consciences au danger d'une consommation excessive d'alcool. "J'ai été contactée par des mères qui ont perdu leur enfant de la même manière, et elles m'ont demandé de les aider à promouvoir une consommation responsable. Ça a été le meilleur aspect de toute cette histoire", raconte-t-elle à Buzzfeed.

 

Elle-frole-la-mort-suite-a-une-seance-de-binge-drinking

Les commentaires sont fermés.