04/02/2016

Une université distribue des capteurs d'activités physiques à ses étudiants

11111tout-monde-peut-pratiquer-course-pied 1.jpgUne université distribue des capteurs d'activités physiques à ses étudiants

 

Les premières années devront effectuer 10.000 pas par jour pour décrocher une bonne note à la fin de l'année...

 

 « Marcher, courir ou redoubler », telle pourrait être la nouvelle devise de l’université Oral Roberts (ORU). Un campus américain situé dans l’Oklahoma qui impose désormais un bracelet connecté à tous ses étudiants de première année. Selon Libérationpas, distance parcourue, calories brûlées et minutes actives : le capteur d’activités physiques Fitbit va tout compiler.

 

L’objectif : cumulés les 10.000 pas par jour comme le recommande l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et les bonnes notes à la fin de l’année. En clair, l’université chrétienne ORU, qui propose depuis son ouverture en 1965 des courts de fitness obligatoires, veut faire du sport une matière indispensable pour obtenir son diplôme, une matière qui comptera pour 20 % de la note finale.

 

Lutter contre l’obésité et contre le mythe du « Freshman 15 »

Et ce afin de lutter contre l’obésité, fléau nord-américain et surtout contre le mythe du « Freshman 15 », dixit USA Today. Une théorie selon laquelle les étudiants gagneraient 15 pounds (environ 6 kilos) lors de leur première année à l’université. Cette prise de poids s’expliquerait, entre autres, par une augmentation de la consommation d’alcool et de fast-food.

 

Passer au travers de la marche forcée semble donc désormais impossible pour les jeunes étudiants d’Oral Roberts, même les plus ingénieux. En effet, exit le journal de bord sportif jusqu’ici rempli à la main par les étudiants, le Fitbit, qui continuera de fonctionner pendant les vacances, est directement relié à leur carnet de notes.

 

universite-distribue-capteurs-activites-physiques-etudiants

Les commentaires sont fermés.