07/02/2016

L'ADN révèle un chapitre inconnu de l’histoire de l’Homme

1111 adn.jpgL'ADN révèle un chapitre inconnu de l’histoire de l’Homme

 

Des scientifiques qui ont étudié l’ADN d’anciens Européens ont trouvé des preuves d’un bouleversement sur la majorité de la population à la fin de la dernière ère glaciaire.

 

Il y a 15 000 ans, la population de chasseurs-cueilleurs européens a été presque entièrement remplacée par un groupe venant d’un autre endroit. Ces conclusions ont été faites après une étude ADN d’os et de dents de personnes ayant vécu en Europe entre la fin du Pléistocène et le début de l’Holocène, soit une période de 30 000 ans.

 

Les chercheurs de l’Institut Max Planck en Allemagne ont analysé les génomes de 35 chasseurs-cueilleurs qui ont vécu en Italie, en Allemagne, en Belgique, en France, en République Tchèque et en Roumanie. Leur ADN révèle qu’ils sont tous issus de la même ligne de descendance.

Mais cette ligne est quasiment complètement absente dans l’ADN des Européens modernes tandis qu’elle est très commune parmi les populations asiatiques, australasiennes et chez les Indiens d’Amérique

 

Reste désormais aux scientifiques à construire le patrimoine génétique clair de la population européenne à cette période afin de déterminer la cause de ce bouleversement.

 

A lire aussi : L'arbre généalogique de l'homme bouleversé par l'ADN

 

ladn-revele-un-chapitre-inconnu-de-lhistoire-de-lhomme

Les commentaires sont fermés.