07/02/2016

Un Australien se met au «régime patates» pendant un an !

111111 andrew-flinders-taylor pommes-terre-pendant-an.jpgUn Australien se met au «régime patates» pendant un an !

 

Andrew Flinders Taylor a choisi de ne manger que des pommes de terre pour mettre un terme à son «addiction à la bouffe». Un choix risqué, affirment les diététiciens…

 

A-t-il été inspiré par le héros de Seul sur Mars ? « En gros, 99 % de mes calories viendront des pommes de terre. J’ajouterai simplement un peu d’assaisonnement et des trucs dessus. » C’est en ces termes qu’Andrew Flinders Taylor explique son nouveau « régime ».

 

L’Australien qui se bat depuis toujours avec la balance a choisi, ce 1er janvier, de se nourrir exclusivement de pommes de terre. A l’eau, sautées, à la vapeur, en gratin, en pancake, les patates seront de tous ses repas, qu’elles soient blanches, violettes, Charlotte, grenailles, douces ou de Noirmoutier.

 

Ce « régime 100 % patates », il le suivra durant un an. Une année entière pour espérer, dit-il, en finir avec ses 157 kilos. « Je ne mets pas d’huile. J’utilise un minimum d’herbes et d’épices. Le but n’est pas de rendre la nourriture intéressante, mais de rendre la nourriture inintéressante pour arrêter d’y penser », reprend Andrew, qui assure avoir déjà perdu 10 kilos.

 

Celui qui se défend de vouloir « lancer une mode » ou d’être soutenu financièrement par un quelconque « lobby des patates » déclare également avoir plus d’énergie depuis un mois. Rien d'étonnant selon les diététiciens qui tirent à boulets rouges sur l’initiative du jeune homme.

 

De nombreuses carences en vitamines et en minéraux essentiels

« Cette perte de poids est probablement due au fait qu’Andrew n’est pas encore en carences, estime Joseph Proietto, professeur de médecine à l’université de Melbourne, interrogé par BuzzFeed News. La situation va probablement commencer à se détériorer après trois ou quatre mois. »

 

Le professeur tout comme d’autres experts en nutrition déboulonnent ce régime « déséquilibré » qui engendre, donc, de nombreuses carences en vitamines et en minéraux essentiels. En revanche, Andrew, qui ne dépense aujourd’hui que 5 dollars (4,50 euros) par jour en nourriture, ne manquera pas de glucides, assurent les médecins.

 

Des glucides qui consommés à haute dose restent les ennemis de la santé.Récemment, deux études ont d’ailleurs démontré que la consommation fréquente de pommes de terre, bourrées d’amidon et de glucides, favorisait le risque de diabète et donc le surpoids, voire l’obésité, et les maladies cardiovasculaires.

 

australien-met-regime-patates-pendant-an

Les commentaires sont fermés.