15/02/2016

Une start up française a imprimé de la peau humaine !

1111_laser_w_603.jpgUne start up française a imprimé de la peau humaine !

 

Poietis, une start-up française, a réussi à créer des tissus biologiques. Depuis sa fondation en 2014, Poietis combine la biologie cellulaire et les technologies d’impression 3D en vue de fabriquer des tissus biologiques. Les cellules à imprimer sont d’abord mises en culture. Lorsqu’elles sont prêtes, on les organise selon le modèle physiologique souhaité.

 

Poietis utilise la bioimpression assistée par laser. Non seulement elle atteint une précision de l’ordre de 20 microns, la taille maximale d’une cellule, mais favorise aussi la viabilité des tissus avec un taux supérieur à 95 %. L’imprimante assemble les tissus couche par couche.

 

Fabriquer des greffons de peau…d’ici 10 ans

Le marché de tissus biologiques atteindrait 30 milliards de dollars en 2018. Ainsi, la start-up espère vendre ses premiers produits auprès des centres de recherche et de tests d’ici 2017.

Sur le plan de la médecine régénératrice, Poietis prélèverait les propres cellules du greffé pour fabriquer le greffon, une procédure qui réduirait drastiquement le phénomène de rejet. Toutefois, il faudrait attendre dix années avant que cela devienne une réalité.

 

1111_laser_w_600.jpg

En ce qui concerne le volet éthique, Fabien Guillemot, le fondateur de Poietis, affirme : « nous nous bornons à la réparation des tissus et non à leur augmentation ou leur amélioration ».

 

1112_laser_w_600.jpg

tissus-biologiques

Les commentaires sont fermés.