21/02/2016

Flashé pour excès de vitesse, il conteste en affirmant être Nicolas Sarkozy !

111-fit_le-radar-automatique-controle-la-vitesse-des-automobilistes-illustration.jpgFlashé pour excès de vitesse, il conteste en affirmant être Nicolas Sarkozy !

 

Un conducteur de Nancy a indiqué le nom de l’ancien président sur le formulaire des services de verbalisation automatique, rapporte «L’Est républicain». Ça n'a pas marché…

 

Le conducteur indélicat ne s’appelait pas Nicolas Sarkozy, mais Rachid S. Flashé par un radar le 13 décembre pour un excès de vitesse d’un kilomètre/heure près de Vaudeville (Meurthe-et-Moselle), cet homme voulait contester son procès-verbal.

Le trentenaire a rempli un formulaire adressé aux services de verbalisation automatique au nom de l’ancien président de la République, rapporte ce vendredi L’Est républicain.

« Amende maximum » requise

Mais la plaisanterie n’a pas du tout été du goût de l’administration. Celle-ci aurait demandé qu’une « amende maximum », soit 400 euros, soit requise lors du procès de Rachid S. pour excès de vitesse, a confié l’avocat du conducteur au quotidien.

L’addition a été finalement moins salée que prévue pour Rachid S., qui s’en est sorti avec une amende de 68 euros.

 

flashe-exces-vitesse-conteste-affirmant-etre-nicolas-sark...

Les commentaires sont fermés.