24/02/2016

L'angoisse de la pièce la plus silencieuse au monde

11 seul.jpgL'angoisse de la pièce la plus silencieuse au monde

 

Les effets troublants du silence...

Fondateur des laboratoires éponymes basés à Minneapolis (Minnesota, Etats-Unis), Steven Orfield a mis au point avec son équipe l'une des pièces les plus silencieuses au monde dans le cadre d'une étude sur les effets de l'acoustique: une chambre-concept totalement insonorisée destinée à accueillir les volontaires dans le but de mesurer les conséquences du silence sur l'être humain.

 

Sons internes

Résultat d'une succession de couches empilées et de chambres emboîtées les unes dans les autres, la structure de cette pièce possède la faculté d'absorber le son. "Coincé" dans un environnement totalement dénué de bruit, d'écho ou de la moindre répercussion sonore, le sujet en est réduit à devoir écouter les sons issus de son propre corps, généralement masqués par le volume ambiant.

 

Expérience

L'expérience s'avère plus angoissante qu'on ne le pense. Assis seul dans le noir et le silence absolu pendant 45 minutes, le "cobaye" entend pour la première fois le bruit de ses articulations, de son oreille interne, les battements de son coeur, ses aspirations et expirations pulmonaires et le volume du craquement de ses propres os prend des proportions étonnantes.

 

Plénitude ou angoisse

Résultat? Peu de volontaires parviennent à supporter l'expérience plus de vingt minutes: si quelques rares personnes ont apprécié la plénitude de cette chambre conceptuelle, de nombreux sujets ont été rapidement envahis par un sentiment de claustrophobie ou d'angoisse.

 

Le silence n'est décidément pas à la portée de tout le monde...

 

 

 

L-angoisse-de-la-piece-la-plus-silencieuse-au-monde

Les commentaires sont fermés.