26/05/2015

Il construit son entreprise en forme de vaisseau de Star Trek

fan star trek.jpgIl construit son entreprise en forme de vaisseau de Star Trek

 

Un millionnaire chinois, grand fan de la série télévisée Star Trek, a reproduit le mythique vaisseau spatial USS Enterprise dans l'architecture futuriste du nouveau siège de son entreprise.

Liu Dejian ne va pas jusqu'à s'affubler des oreilles pointues de Spock, ni du maillot de corps moulant du capitaine Kirk, mais il a bien baptisé "Enterprise" son immeuble de bureaux à Fuzhou (est de la Chine), copie fidèle de l'engin intergalactique connu pour s'aventurer "là où aucun homme, là où personne, n'est jamais allé".

 

Il construit son entreprise en forme de vaisseau de Star Trek.jpg

Le "Trekkie", ainsi que sont surnommés les fans de la série de science-fiction, a déboursé 160 millions de dollars pour bâtir ce siège emblématique pour sa société, NetDragon Websoft, qui édite des applications pour l'internet mobile, selon le site du Quotidien du peuple.

 

 

Il-construit-son-entreprise-en-forme-de-vaisseau-de-Star-...

Un gouffre apparaît au milieu d'un terrain de golf !

Un gouffre apparaît au milieu d'un terrain de golf.jpgUn gouffre apparaît au milieu d'un terrain de golf !

 

Un trou d'une trentaine de mètres de large et d'une dizaine de profondeur a été découvert sur un green du Missouri, vendredi.

 

L'immense gouffre serait le résultat de deux autres dolines («trous géants») séparées qui se sont formées plus loin. Ils auraient entraîné un affaissement de la cavité de base. L’écroulement serait survenu après les fortes pluies tombées ces derniers jours sur l'État du Missouri. La proximité d'un lac est aussi avancée comme explication.

 

Un gouffre apparaît au milieu d'un terrain de golf 2.jpg

Un gouffre apparaît au milieu d'un terrain de golf 3.jpg

Un gouffre apparaît au milieu d'un terrain de golf.jpg

 

Un-gouffre-appara-t-au-milieu-d-un-terrain-de-golf

25/05/2015

Kokoon : le casque qui pousse dans les bras de Morphée

casque_1.jpgKokoon : le casque qui pousse dans les bras de Morphée

 

Les casques audio se déclinent pour à toutes les sauces. Le modèle proposé par une start-up londonienne tente de sortir du lot en misant sur un nouvel argument. L’idée : tomber facilement dans les bras de Morphée avec un casque adapté.

 

Baptisé Kokoon, il s’agit d’un casque Bluetooth au service du sommeil. Son design a été pensé pour privilégier le confort de l’utilisateur et il est suffisamment souple pour être porté au lit. Sa particularité réside dans son capteur EEG intégré qui mesure l’activité du cerveau. Ceci afin d’adapter la musique diffusée afin de faciliter l’endormissement. Kokoon va de paire avec une application mobile qui analyse toutes les données récoltées. Il devient ainsi possible d’évaluer le sommeil. Le casque se charge par la suite d’adapter le volume suivant les phases d’endormissement. Une fois que l’utilisateur est plongé dans son sommeil, il arrête de diffuser la musique. L’application permet également de programmer une alarme au réveil. Doté d’une finition en cuir organique, le casque intègre un système de réduction de bruit. A ceci s’ajoute un système d’aération et deux oreillettes plus grandes, épousant la forme des oreilles.

 

casque 2.jpg

Le prototype actuel peut fonctionner durant 25 heures en mode sommeil et 11 heures pour une utilisation classique. Le produit fini est attendu sur le marché en février 2016.

 

casque 3.jpg

casque 4.png

 

casque-bluetooth

Robotique : le bras chirurgical du futur est inspiré de la pieuvre !

robot-medical-poulpe-1.jpgRobotique : le bras chirurgical du futur est inspiré de la pieuvre !

 

Des chercheurs italiens se sont inspirés de la pieuvre pour développer un bras robotisé innovant. En imitant le fonctionnement d’un octopode, il est capable de changer de forme pour se frayer un chemin dans un zone difficile d’accès.  Une invention pensée pour la chirurgie mini-invasive.

 

Ce bras robotisé devrait simplifier la tâche des chirurgiens durant leurs interventions. Il prend la forme de deux modules reliés entre eux. Ces derniers sont répartis en trois chambres cylindriques que l’on peur contrôler indépendamment les unes des autres. Cette structure spécifique lui permet d’adapter sa forme en fonction du besoin. Tantôt souple, tantôt rigide, le bras-pieuvre est ainsi capable de se plier ou s’étirer pour se glisser aisément dans certaines parties de l’abdomen ou autres zones du corps, inaccessibles par les instruments chirurgicaux classiques. Également multitâche, il est en mesure de maintenir un organe tandis qu’un autre pourra opérer à proximité.

 

Cette technologie a pour avantage de réduire le nombre d’incisions et d’instruments utilisés lors d’une opération. Le bras robotisé est pour l’heure à l’état de prototype et ses concepteurs sont en train de le peaufiner afin d’aboutir à un produit utilisable à l’avenir.

 

 

robotique-bras-pieuvre

Un nid-de-poule assez grand pour faire pousser un arbre...

1011437-fameux-nid-poule-situe-rue.jpgUn nid-de-poule assez grand pour faire pousser un arbre...

 

Un citoyen a donné une touche artistique et humoristique à un cratère très impressionnant situé sur la rue Jogues.

 

À en croire l'un des résidents de l'édifice à logements situé juste en face, cela fait plus de trois semaines que le trou est présent.

 

«Ça a commencé par un petit trou et ça s'est agrandi, mais là c'est très dangereux», a dit Sarmad Al-Ali. Un citoyen a même déposé un arbuste dans le trou. Il a également inséré une affiche sur laquelle on peut lire «Zone de reforestation».

 

1011437-fameux-nid-poule-situe-rue.jpg

Malgré que le trou soit apparu depuis un certain temps, ça ne fait pas plus que deux jours que la Ville a installé les panneaux de signalisation orange, a mentionné M.Al-Ali.

 

 

un-nid-de-poule-assez-grand-pour-faire-pousser-un-arbre

On sait à quand remonte la domestication du chien

On sait à quand remonte la domestication du chien.jpgOn sait à quand remonte la domestication du chien

 

La domestication du chien a commencé beaucoup plus tôt que généralement estimé jusqu'à présent et remonterait à plus de 27.000 ans, selon l'analyse génétique d'un fragment de mâchoire d'un ancien chien loup de Sibérie datant de 35.000 ans.

Ainsi les humains auraient apprivoisé des chiens il y a de 27.000 à 40.000 ans, estiment ces chercheurs suédois dont les travaux ont été publiés jeudi dans la revue Current Biology. Des estimations précédentes basées également sur des analyses d'ADN suggéraient que les ancêtres communs des chiens modernes avaient divergé des loups au plus il y a 16.000 ans après la dernière période glacière.

 

L'analyse génomique de cet ancien fragment de mâchoire, que le radiocarbone date de 35.000 ans, révèle que ce chien loup de Taimyr représente le plus récent ancêtre commun des loups et des chiens modernes. Ainsi "les chiens pourraient avoir été domestiqués beaucoup plus tôt que ce que l'on pense généralement", relève Love Dalén, du musée suédois d'histoire naturelle, un des principaux auteurs de cette recherche.

 

Selon lui "la seule autre explication serait qu'une divergence majeure se soit produite entre deux populations de loups à cette période et que l'une d'elle ait donné naissance à toute la lignée des loups modernes", explique le scientifique. Mais ajoute-t-il, cette dernière hypothèse est moins probable vu que cela supposerait l'extinction de l'autre population de loups dans la nature.

 

Les analyses d'ADN montrent aussi que les chiens husky de traîneau aujourd'hui en Sibérie et au Groenland ont un nombre inhabituellement élevé de gènes communs à ceux de l'ancien chien loup de Taimyr d'il y a 35.000 ans. Ce dernier "vivait seulement quelques milliers d'années après la disparition des hommes de Neandertal d'Europe et l'émergence des humains modernes en Europe et en Asie", notent ces chercheurs.

 

 

On-sait-a-quand-remonte-la-domestication-du-chien

Il disperse les cendres de sa femme qu'il détestait dans le pire des endroits

cendres epouse.jpgIl disperse les cendres de sa femme qu'il détestait dans le pire des endroits

 

Un Japonais de 68 ans s'est débarrassé des cendres de son épouse défunte dans la cuvette des toilettes d'un supermarché tant était grand son ressentiment à son endroit, ont annoncé la presse et la police dimanche.

Le mari aigri s'est rendu lui-même à la police, a rapporté le journal Yomiuri Shimbun. Jusqu'à ce qu'il avoue son geste, celle-ci était bien en peine d'expliquer ce que faisaient des fragments d'os, dont un menton, dans les toilettes de ce supermarché de Tokyo.

 

L'homme a expliqué qu'au fil des ans, son mariage s'était détérioré. "Ma haine envers elle grandissait", a dit l'époux, cité par le quotidien. "La vie était si dure avant son décès".

 

L'épouse est décédée des suites d'une maladie à l'âge de 64 ans. Elle avait été incinérée et son mari s'était débarrassé des cendres immédiatement après la crémation.

 

Le parquet étudie l'opportunité de le poursuivre pour abandon de dépouille. Les cendres d'êtres humains ne peuvent être dispersés que dans certains sites autorisés, a expliqué un porte-parole de la police de Tokyo.

 

 

 

Il-disperse-les-cendres-de-sa-femme-qu-il-detestait-dans-...

Une fausse alerte à la bombe....pour que sa copine ne rate pas son vol !

Une fausse alerte à la bombe.jpgUne fausse alerte à la bombe....pour que sa copine ne rate pas son vol !

 

Un Français qui craignait que son amie, bloquée dans les embouteillages, ne rate son avion, a lancé une fausse alerte à la bombe à l'aéroport de Bordeaux (sud-ouest), avant d'être arrêté, a-t-on appris dimanche auprès du parquet.

"Il y a une bombe!" Avec cette alerte à l'aéroport lancée au téléphone vers 07H30 locales jeudi dernier, l'homme de 33 ans a provoqué le bouclage d'une partie des lieux et le déclenchement de recherches par des policiers et des militaires présents sur place dans le cadre du plan français de lutte antiterroriste, a indiqué le parquet.

 

L'auteur du coup de téléphone a finalement été localisé dans une bourgade située à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux puis interpellé.

 

L'homme a reconnu les faits et expliqué son geste par la situation de son amie qui se trouvait bloquée dans les embouteillages sur la rocade de Bordeaux. Convoqué à comparaître devant un tribunal de Bordeaux, il encourt deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende, a précisé le Parquet.

 

 

Une-fausse-alerte-a-la-bombe-pour-que-sa-copine-ne-rate-p...