25/06/2015

Vidéo : le courage d’une lapine face à un serpent !

lapin-serpent.jpgLe courage d’une lapine face à un serpent !

 

Une lapine a livré un combat héroïque face à un serpent pour sauver la vie de l’un de ses petits, prisonnier du reptile.

 

La viralité de la vidéo de la scène est saisissante.

 

Elle a été publiée sur YouTube le 18 juin dernier et a déjà été visionnée plus de 4 millions de fois. La vidéo, montrant une lapine affronter un serpent pour délivrer l’un de ses petits, s’est assurée en peu de temps une popularité aussi subite qu’étonnante.

 

Alors que le reptile avait déjà ôté la vie à deux de ses lapereaux, le léporidé n’a pas hésité à lui sauter dessus. L’action a immédiatement permis au troisième petit, toujours en vie, de s’enfuir du nid, et, déclenché un affrontement violent entre les deux animaux.

 

Morsures, coups de griffes… aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est bien la lapine qui a d’abord pris le dessus sur son adversaire. Avant que ce dernier ne finisse par la mordre en retour. Une morsure, a priori sans gravité, si l’on en croit l’avis d’un expert ayant constaté que le serpent n’appartenait pas à une espèce venimeuse.

 

 

le-courage-dune-lapine-face-un-serpent

Obi, le bébé hippopotame du zoo de Melbourne, fait craquer les internautes

obi.jpgObi, le bébé hippopotame du zoo de Melbourne, fait craquer les internautes

 

Le premier plongeon d’Obi, un hippopotame nain, a été immortalisé en vidéo par le zoo de Melbourne. Une séquence qui fait craquer les internautes.

 

Se jeter à l’eau. Un grand moment pour Obi, bébé hippopotame nain, une espèce originaire d’Afrique de l’Ouest, qui ne mesure que la moitié de la taille de ses grands cousins.

 

La séquence de ce premier bain avec sa mère, Petre, a été postée sur YouTube et visionnée plus de 450.000 fois en une semaine.

 

Sur ces images, Obi n’a encore que trois semaines mais pèse déjà 13 kg. Il s’était déjà exercé dans un plus petit bassin, précise le Zoo, et il s’agissait ici de son premier vrai plongeon dans des eaux plus profondes.

 

La population des hippopotames nains tend à se réduire et ils font partie des espèces en danger selon la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Les hippopotames communs sont, eux, dans une situation vulnérable (un cran de moins que «en danger»), avec aussi une tendance à la baisse du nombre d’individus.

 

 

premier bain d'Obi

24/06/2015

Qui a bâti une pyramide à la surface de Mars ?

1.pyramide_mars_ok.jpgQui a bâti une pyramide à la surface de Mars ?

 

Sur une photo de la planète Mars diffusée par la NASA, des passionnés pensent avoir repéré une pyramide. Preuve indiscutable d'une intelligence extraterrestre. La conclusion est peut-être un peu rapide.

 

On connaissait depuis longtemps la vieille théorie ufologique suivant laquelle les pyramides égyptiennes de Kheops, Khephren et Mykerinos seraient les oeuvres de constructeurs extraterrestres, venus de planètes lointaines pour établir des centres de téléportation (un "stargate" ou "porte des étoiles"). D'autres rumeurs ont circulé évoquant la découverte d'un alien momifié à côté des sépultures royales.

Mais c'est la première fois que l'on évoque la présence d'une pyramide à la surface de Mars. Sur une photo prise par un des "rovers" de la NASA, on peut distinguer en effet une forme géométriquepyramidale que certains considèrent comme un artefact. Une théorie qui alimentera sans doute les tenants de la théorie des "Stargates".

 

1.pyramide_mars_ok.jpg

Base enterrée ou pareidolie ?

D'autres évoquent même des théories encore plus audacieuses. Plutôt qu'un centre de téléportation interstellaire, ils considèrent que cette structure pyramidale ne serait que la partie visible d'une gigantesque base souterraine où pourraient se dissimuler des OVNI par centaines, voire par milliers. Cette thèse de la base souterraine de mars est une vieille lune chez les ufologues. Récemment encore, plusieurs "entrées" ont été "révélées" sur le web, comme ici et .

Selon toute probabilité, il s'agit plutôt d'une roche parfaitement naturelle, mais à la forme atypique, rapidement interprétée comme issue d'une intelligence. Récemment encore, on a "aperçu" à la surface de la planète rouge le pistolet d'un robot géant, une hache, un bison, une momie d'alien(une autre !), une Bible, une tête d'Obama, ou encore un crocodile.

 

qui-bati-une-pyramide-la-surface-de-mars 

Etats-Unis: Une mannequin amputée d'une jambe à cause d'un tampon !

1.amputation-jambe 4.jpgUne mannequin amputée d'une jambe à cause d'un tampon !

 

Grande blonde aux yeux bleus d’1m80, Lauren Wasser a tout pour plaire. Fille de deux mannequins, la jeune femme, originaire de Santa Monica (Californie) qui est aussi une grande sportive (basketteuse, elle fait également 50 km à vélo tous les jours), jongle entre des études à l’université et sa carrière de mannequin.

Des symptômes ressemblant à ceux d’une grippe


Pourtant, sa vie bascule le 3 octobre 2012 à cause d’un simple tampon hygiénique. Ce jour-là, la jeune femme, qui s’est confiée à Vice, raconte s’être sentie « un peu malade », comme si elle souffrait d’un début de grippe. Sans s’alarmer, elle (qui a ses règles) achète, comme depuis une dizaine d’années, une boîte de tampons de sa marque préférée, Kotex Natural Balance. Ce même jour, Lauren Wasser indique qu’elle a changé de tampon le matin, l’après-midi et une dernière fois dans la soirée.

 

1.amputation-jambe 3.jpg

Problème : son état empire dans la soirée, la forçant à rentrer chez elle. Sa mère retrouvera le lendemain, la jeune femme inconsciente, effondrée sur le sol de sa chambre. Transportée aux urgences de l’hôpital St. John’s avec 41 degrés de fièvre, Lauren, dont les organes internes avaient en partie cessé de fonctionner, était à deux doigts de la crise cardiaque. Un des médecins, qui soupçonne le tampon hygiénique de la jeune femme, demande à ce que celui-ci soit analysé par un laboratoire. Un peu plus tard, le verdict tombe : Lauren Wasser souffre du syndrome du choc toxique (SCT).

 

Ni tampons, ni serviettes : Que risquent les femmes à « retenir » leurs règles ?

 

Des complications entraînant une amputation de la jambe droite

La maladie rare, potentiellement mortelle, a été identifiée pour la première fois en 1978. Causé par des toxines produites par une bactérie, pénétrant dans la circulation sanguine (et semblable au staphylocoque doré, NDLR), le syndrome se développe rapidement jusqu’à atteindre les organes. Selon plusieurs études menées dans les années 1980, le SCT a été associé à l’utilisation de tampons hygiéniques, qui à cause de leurs fibres synthétiques, pourraient faciliter le développement de la bactérie chez la femme d’où l’apparition de la maladie.

 

Malgré l’intervention de l’équipe médicale, l’état de la jeune femme a continué à se dégrader : l’infection s’est étendue à sa jambe, se transformant en gangrène conduisant à l’amputation de celle-ci.

 

Faire évoluer les mentions concernant les risques liés aux tampons !

 

1.amputation-jambe.jpg

Trois ans après les faits, Lauren Wasser a décidé d’entamer une procédure judiciaire contre la marque Kotex. Objectif : Faire évoluer les indications concernant la composition mais surtout celles faisant référence aux SCT sur les boîtes et notices de tampons hygiéniques en soulignant les risques liés aux produits. Selon l’avocat de la famille, Hunter J. Shkolnik, cité par BFMTV, les fabricants qui restent flous sur la question, devraient indiquer « Ne dormez pas avec un tampon, utilisez une serviette hygiénique » sur les notices.

 

Alors que l’affaire est actuellement examinée par la justice, Lauren Wasser qui milite pour la prévention des jeunes filles, espère intervenir cet automne devant le Congrès américain pour évoquer la question.

 

par Tori Telfer

vice

 

etats-unis-mannequin-amputee-jambe-cause-tampon

VIDÉO. Il filme ses chiens courant vers leur gamelle tous les jours pendant 9 mois !

chiens 1.jpg Il filme ses chiens courant vers leur gamelle tous les jours pendant 9 mois !

 

Deux chiens, des gamelles de croquettes, une caméra et neuf mois de temps. Voilà les éléments nécessaires à la création de ce nouveau time-lapse (ces vidéos qui montrent de longues périodes en accéléré).

 

Cheese Pups, utilisateur YouTube et auteur de la vidéo, s’est amusé à filmer ses golden retrievers, baptisés Bleu et Colby, tous les soirs pendant 9 mois.

 

chiens.jpg

 

Des instants capturés lors du dîner depuis leurs 11 semaines, et ce, jusqu’à ce qu'ils soient âgés de 11 mois. Le résultat est un court-métrage évolutif et drôle, posté sur la plateforme le 21 juin. On y voit les deux chiens courir vers leur gamelle, en effectuant (à chaque fois) un virage peu contrôlé sur le parquet.

 

Cette vidéo n’est pas sans rappeler la précédente tentative de démocratisation des time-lapses animaux. En novembre 2014, Greg Coffin postait des images de la croissance de son chien, passant de 2 mois à 3 ans en l’espace de 23 secondes. Une réussite, quand on sait que la vidéo a été visionnée plus de 3 millions de fois: 

 

time-lapse-chiens-gamelle-9-mois

Une tortue âgée d'environ 150 ans meurt au zoo de San Diego !

150ans.jpgUne tortue âgée d'environ 150 ans meurt au zoo de San Diego !

 

L'un des plus vieux résidants de San Diego est mort. Le Los Angeles Times a révélé que le zoo de San Diego, aux États-Unis, avait euthanasié sa tortue originaire des îles Galapagos, connue sous le nom de «Speed». Elle avait environ 150 ans.

 

Speed avait emménagé au zoo de la Californie en 1933. Des scientifiques qui tentaient déjà de protéger l'espèce menacée l'avaient trouvée sur l'île du volcan Cerro Azul, sur les îles Galapagos, près de l'Équateur.

 

L'immense tortue était malade depuis quelque temps. Elle recevait des médicaments pour ses problèmes d'arthrites et les autres maladies dont elle souffrait. Des soins d'acuponcture lui étaient aussi prodigués.

 

Dans ses jeunes années, Speed était reconnu pour vouloir imposer sa dominance en attaquant ses semblables mâles.

 

Il reste encore treize tortues des îles Galapagos au zoo.

 

 

une-tortue-agee-denviron-150-ans-meurt-au-zoo-de-san-diego

A 66 sur une planche de surf, ils battent le record du monde

-66-personnes.jpgA 66 sur une planche de surf, ils battent le record du monde

 

Record battu. 66 surfeurs agglutinés sur la même planche ont glissé sur l’eau pendant au moins dix secondes, ce samedi, à Huntington Beach en Californie (Etats-Unis).

 

Le groupe de surfeurs n’a pas pu faire de brillantes figures sur la planche géante de 12,8 mètres de long mais l’essentiel était de battre le précèdent record de 47 personnes.

Cette planche fabriquée spécialement pour le défi du Guiness Book avait dû être apportée par une grue sur la plage.

 



 

66-planche-surf-battent-record-monde

Ces bébés ne sont pas tout à fait ordinaires !

4 bébés. pt.jpgCes bébés ne sont pas tout à fait ordinaires !

 

Une maman britannique a donné naissance à des quadruplés conçus naturellement. Alors que généralement, les quadruplés se forment lorsqu'un ou plusieurs embryons se divisent dans l'utérus, les bébés ont ici été conçus par quatre ovules fécondés séparément. Un cas incroyable, selon les médecins qui ont suivi Katalina Martin, 28 ans.

 

Katalina et son partenaire Matthew voulaient agrandir leur famille composée de deux enfants issus de précédentes relations. "Nous voulions un bébé ensemble pour que notre famille soit au complet." Katalina se doutait que les choses seraient compliquées: elle souffre du syndrome des ovaires polykystiques.

 

Quelques mois plus tard pourtant, le test de grossesse affichait un joli positif. "Je pensais que je faisais une grossesse extra-utérine parce que j'avais très mal au ventre. Mais mon médecin s'est tourné vers moi en faisant l'échographie et m'a dit qu'il voyait trois, peut-être quatre, sacs gestationnels. J'ai fondu en larmes", raconte la maman.

 

On lui a proposé d'avorter de deux embryons pour offrir une meilleure chance de survie aux deux autres. Elle a refusé. 20 semaines plus tard, son ventre était "absolument énorme, comme si j'étais prête à accoucher".

 

4 bébés.jpg

Les quatre bébés sont nés après 30 semaines de gestation. Sofia, Roman, Aston et Amelia pesaient chacun entr 1,27 kilos pour le plus faible et 1,67 kilos pour le mieux portant. Katalina, émerveillée et désormais à la tête d'une famille nombreuse, assure que chaque enfant à sa propre personnalité.

 

 

Ces-bebes-ne-sont-pas-tout-a-fait-ordinaires