28/09/2015

La plus grande fresque murale d'Europe inaugurée à Evry

evry 1.jpgLa plus grande fresque murale d'Europe inaugurée à Evry

 

C'est un sacré coup de pinceau de plus de 3.000 m2: la plus grande fresque murale d'Europe, réalisée sur la façade circulaire des Arènes de l'Agora, une salle de spectacles et de concerts à Evry (Essonne), a été inaugurée samedi.

Quelque 200 litres de peintures, 250 bombes aérosols, 40 rouleaux et 17 jours de travail acharné: c'est, en chiffres, le résumé de la prouesse du street artiste français Speedy Graphito pour venir à bout de son oeuvre format XXL. "Quand j'ai vu le bâtiment, c'était tellement énorme, que je n'ai pas pu refuser. C'était une vraie difficulté, je me suis vraiment demandé comment j'allais faire", s'amuse l'artiste, la mèche dressée sur son crâne largement dégarni et des traces de peinture sèche evry 2.jpgsur les mains.

 

Perché dans une nacelle suspendue à une grue à 30 mètres de hauteur, ce pionnier du mouvement en France avoue avoir dû "vaincre (son) vertige" et travailler du lever au coucher du soleil : "j'aime quand la peinture devient une sorte d'exercice physique". Sur la fresque, baptisée "Heroic Parade", se côtoient notamment Popeye, Mickey et Astro le petit robot, sur un fond saturé de couleurs vives, obtenu grâce à des vaporisateurs de jardinage. "J'ai choisi des personnages de la culture populaire, pour que les gens puissent facilement s'approprier l'oeuvre et s'y reconnaître", explique-t-il.

 

evry 3.jpgDes travaux de rénovation de la salle prévus en 2017 signeront la mort de l'ouvrage. "Ce n'est pas grave, le côté éphémère me plaît. Les habitants vont s'habituer à vivre avec de l'art dans la rue. Quand on leur enlève, ça crée un manque, et ils s'aperçoivent à quel point c'est important", analyse Speedy Graphito. La performance est l'un des points d'orgue du festival street art initié en janvier par la communauté d'agglomération d'Evry Centre Essonne et qui doit s'achever fin 2016.

 

Au total, une cinquantaine d'artistes locaux, nationaux et étrangers investiront les bâtiments des villes du territoire pour "amener le musée dans la rue", explique Nicolas Laugero Lasserre, le directeur artistique. "Le street art, c'est un art visible, gratuit, accessible et immédiat, qui parle au plus grand nombre, assume-t-il. On appporte un supplément d'âme à l'architecture assez grise d'une ville nouvelle".

 

 

evry gr.jpg

 

La-plus-grande-fresque-murale-d-Europe-inauguree-a-Evry

Au volant à 10 ans, avec son frère de 5 ans à l'arrière !

Au volant à 10 ans.jpgAu volant à 10 ans, avec son frère de 5 ans à l'arrière !

 

Les policiers du Havre en France ont intercepté dans la nuit de samedi à dimanche, dans un quartier de la ville, un véhicule conduit par un enfant de 10 ans, avec, sur le siège arrière, son petit frère de 5 ans, a-t-on appris de source policière.

 

Vers 4H00 du matin dimanche, un habitant du quartier Caucriauville, est intrigué par l'apparence très juvénile du conducteur d'une Fiat Punto, et alerte la police. Les fonctionnaires, arrivés rapidement sur les lieux, stoppent le véhicule et ont alors la surprise de constater que le conducteur, n'est autre qu'un garçonnet, qui leur dit être âgé de 10 ans.

 

Ils sont encore plus étonnés de voir que sur le siège arrière est tranquillement assis, dans son réhausseur, un autre enfant encore plus jeune, qui se révèle être le frère, âgé de 5 ans, du conducteur en herbe.

 

Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, les deux garçonnets avaient été confiés par leur mère, partie à une soirée, à la garde d'un de ses amis, âgé de 38 ans. Les enfants ont profité du sommeil de ce dernier pour prendre les clés de la voiture de leur mère et descendre au véhicule, garé au pied de leur immeuble. Ils avaient parcouru quelque 500 mètres lorsqu'ils ont été interceptés par la police.

 

Leur mère, âgée de 37 ans, qui s'est présentée dimanche matin au commissariat, devait être entendue dans l'après-midi par les policiers. Le baby-sitter a lui aussi été entendu, tandis que les deux enfants ont été conduits au Centre hospitalier de la ville pour un contrôle médical.

 

 

Au-volant-a-10-ans-avec-son-frere-de-5-ans-a-l-arriere

27/09/2015

Un Américain se fait tirer dessus par un chiot...

1.1-americain-se-fait-tirer-dessus-par-un-chiot....jpgUn Américain se fait tirer dessus par un chiot...

 

Un Américain de 37 ans était en train de tuer sept chiots pour qui il n'avait pas trouvé de foyer quand l'un d'eux posa sa patte sur la détente de l'arme à feu...

 

Drôle de scène de crime, lundi, pour un shérif de Floride. Trois chiots morts posés à côté d'une tombe, tout juste creusée dans le sol. Quatre chiots en bonne santé et… un Américain de 37 ans, blessé au bras. Au milieu de tout ça, l'arme du crime: un calibre 38.

 

L'homme avait, en fait, décidé, un peu plus tôt dans la journée, de tuer ses sept chiots, de type Berger et âgés de trois mois. Il n'avait pas réussi à leur trouver un foyer, explique NBCnews.com.

 

Le chiot déclenche l'arme à feu

Alors qu'il tenait un chiot dans ses bras et l'autre dans sa main gauche, ce dernier, par un coup de patte involontaire, a déclenché la détente de l'arme portée par son maître, tirant ainsi une balle dans son bras.

 

Quelques minutes plus tard, les autorités sont arrivées dans cette maison située à Pensacola, au nord-ouest de la Floride. Les quatre chiots survivants vont bien et ont été placés dans un centre local pour animaux.

 

L'homme a été hospitalisé et devrait être poursuivi pour cruauté envers les animaux.

 

 

un-americain-se-fait-tirer-dessus-par-un-chiot

Une collecte de fonds permet de manger du bacon à volonté

1 collecte de fonds permet de manger du bacon à volonté.jpgUne collecte de fonds permet de manger du bacon à volonté

 

La plupart des événements de financement extérieurs impliquent une épreuve physique: quelques kilomètres de course, de marche, de vélo...

 

Puis il y a la Great Canadian Bacon Chase (la Grande chasse du bacon canadien), qui permet simplement de manger autant de bacon que l'on souhaite.

 

Environ 400 personnes se sont inscrites à l'événement cette année, qui aura lieu dimanche, au profit du groupe de jeunes professionnels Jaycees.

 

L'an dernier, 313 personnes ont amassé environ 6000 $ pour un refuge pour itinérants de Calgary, le Inn for the Cold.

 

Le prix d'inscription est de 25 $ pour les adultes et inclut un nez de cochon en jouet, un t-shirt portant l'inscription «I love bacon» et du porc gras et salé à volonté.

 

L'Association du porc de la Colombie-Britannique a donné cette année 160 kilos de viande pour l'évènement.

 

Drôle d'idée pour une campagne de financement?

 

«C'est le genre d'idée qui résulte d'une soirée avec quelques bières entre amis qui parlent de différentes façons d'amasser de l'argent pour une bonne cause», a expliqué l'organisateur Kevin Lavigne.

 

 

une-collecte-de-fonds-permet-de-manger-du-bacon-a-volonte

Oseriez-vous franchir ce pont vitré?

chine 1.jpgOseriez-vous franchir ce pont vitré?

 

Le premier pont suspendu en verre de Chine, à 180 mètres au-dessus du sol et d'une longueur de 300 mètres, a été ouvert au public jeudi dans le parc géologique Shiniuzhai, dans la province du Hunan.

 

chine 2.jpg

chine 4.jpg

 

En voyant les réactions des premiers visiteurs, on comprend aisément que la traversée du pont en verre s'apparente à une épreuve vertigineuse. Comme si la vue étourdissante n'était pas suffisante, la structure serait paraît-il en outre légèrement branlante à cause des déplacements des touristes. 

chine 5.jpg

 

chine 6.jpg

 

 

 

Le nouveau pont vitré succède à un ancien passage en bois, déjà partiellement remplacé par du verre en 2014. Onze ingénieurs ont travaillé sur sa transformation. Les panneaux, épais de 24 mm, seraient 25 fois plus solides qu'une vitre traditionnelle.

 

Le parc possédait déjà la première passerelle vitrée interactive "musicale" de Chine, à flanc de montagne, longue de 180 mètres. 

 

chine 7.jpg

 

 

 

Oseriez-vous-franchir-ce-pont-vitre

Elle est la onzième femme de sa famille à porter cette robe de mariage !

Abby.jpgElle est la onzième femme de sa famille à porter cette robe de mariage !

 

Pour le grand jour, Abigail Kingston voulait une tenue particulière. Elle a porté une robe de mariage vieille de 120 ans.

Quand Abigail Kingston s'est fiancée avec son compagnon, Jason Curtis, elle a tout de suite su quelle tenue elle allait choisir. Cette jeune Américaine de 30 ans a porté une robe de mariage vieille de 120 ans, appartenant initialement à son arrière-arrière-grand-mère. Elle est la onzième femme de la famille à respecter cette tradition.

 

Et pourtant, quand Abigail Kingston a vu l'état de la robe, elle n'était pas certaine de pouvoir l'enfiler. Les manches étaient en train de se détacher, des trous s'étaient formés, le satin, autrefois blanc, était devenu brun et le taille ne correspondait pas. Mais après 200 heures de travail de restauration, effectuées par la designer Deborah LoPresti, la robe était à nouveau une option envisageable.

 

abby gr.jpg

Le couple s'est uni le 17 octobre et la mariée a pu porter l'héritage familial. Elle a tout de même opté pour une autre tenue, moins fragile, à l'heure du cocktail. "Ce n'est pas juste une robe qui a été transmise de génération en génération, c'est aussi l'amour", a raconté la mère d'Abigail Kingston au Daily Mail. "Qui aurait pensé que quelque chose tiendrait aussi longtemps?"

 

 

Elle-est-la-onzieme-femme-de-sa-famille-a-porter-cette-ro...

«L'homme chèvre» raconte la vie de troupeau

1-britannique-thomas-thwaites-vecu-pendant.png«L'homme chèvre» raconte la vie de troupeau

 

Lassé de sa vie trépidante d'être humain, un graphiste londonien a décidé de devenir chèvre pendant plusieurs jours et d'aller gambader dans les Alpes suisses.

 

Thomas Thwaites, 34 ans, s'est fait fabriquer des prothèses spéciales pour ses quatre membres et a même subi des changements neurologiques pour pouvoir être plus caprin.

 

«Je n'avais pas le moral... j'étais un peu déprimé par les complexités de la vie humaine et tous les efforts pour gagner de l'argent», a-t-il expliqué à l'AFP.

 

L'inspiration lui est venue en gardant le chien d'un ami, un animal «joyeux, heureux de vivre». «Je me suis dit: ce serait pas formidable d'être un animal pendant quelque temps? Je veux prendre des vacances de l'humanité».

 

Soutenu par le Wellcome Trust, une fondation consacrée à la santé basée à Londres, Thomas Thwaites a passé neuf mois à étudier la possibilité de devenir une chèvre, ou de s'en approcher le plus possible.

 

Il a même pensé se faire implanter un faux estomac qui l'aiderait à digérer l'herbe mais a dû abandonner de crainte de problèmes de santé.

 

Déterminé à se fondre dans le troupeau chevrotant, il est quand même allé jusqu'à subir une stimulation magnétique trans-crânienne pour provoquer des lésions temporaires au cerveau afin de bloquer sa capacité de parler.

 

Un livre en préparation

 

Il a également disséqué une chèvre au Collège royal vétérinaire de Londres avant de se rendre dans les Alpes suisses pour connaître la vraie vie de chèvre.

 

Le jeune homme a vécu pendant trois jours avec un troupeau, gambadant sur ses membres artificiels conçus pour imiter la démarche des chèvres.

 

Mais la vie à quatre pattes n'a pas été de tout repos, souligne Thwaites: «Le plus dur a été de faire reposer le poids du corps sur les bras pendant une longue période. Nous ne sommes pas bâtis pour ça».

 

«En tant que chèvre, j'ai trouvé beaucoup plus facile de grimper que de descendre... alors je me suis retrouvé très haut dans la montagne au milieu du troupeau», raconte-t-il. «Il y a eu un moment où tout s'est tu. C'était un peu comme quand on entre dans un bar, dans les westerns...», raconte-t-il avec émotion.

 

Thwaites espère que le projet contribuera au débat sur les défis que pose l'adoption du point de vue de l'autre.

 

Il écrit un livre sur son expérience L'homme chèvre: en congé de l'humanité qui paraîtra en avril 2016.

 

Il avait d'abord pensé vivre comme un éléphant mais il a décidé que cette espèce était trop proche des humains, parce que les éléphants aussi «peuvent être déprimés et devenir fous».

 

 

lhomme-chevre-raconte-la-vie-de-troupeau

À 72 ans, Julio Iglesias se retire des studios

a 72 ans, Julio Iglesias se retire des studios.jpgÀ 72 ans, Julio Iglesias se retire des studios

 

Le "latin lover" le plus célèbre du monde, Julio Iglesias, qui a fêté ses 72 ans mardi, a annoncé que son album "Mexico" était son dernier enregistrement studio mais affirmé qu'il continuerait de chanter jusqu'à ce que "la vie ou le public" l'en empêchent.

 

Ceci "est le dernier disque de ma vie enregistré en studio", a affirmé à Mexico le chanteur espagnol mercredi lors d'une conférence de presse de présentation de l'album de reprises de chansons mexicaines. Il a expliqué que l'enregistrement studio était "compliqué" et précisé ne plus avoir envie de passer un an et demi à faire un disque.

 

Ce "retrait" est dû au fait que "je n'ai pas un an et demi" à consacrer à des enregistrements studios, "parce que ce sont de longs disques que je fais", s'est-il justifié.

 

"Chanter jusqu'à mon dernier jour"

En revanche, "je ne vais pas me retirer (de la scène) jusqu'à ce qu'on m'en empêche, que ce soit la vie ou le public", a affirmé le chanteur de charme. "Je voudrais chanter jusqu'à 150 ans, chanter jusqu'à mon dernier jour", s'est-il exclamé en riant.

 

En juin, Julio Iglesias a été opéré pour une douleur à l'épaule, consécutive à un accident survenu il y a 52 ans.

 

"Parfois, j'ai 20 ans, parfois j'ai 1.000 ans"

Reconnaissant qu'il y a deux mois, il ne pouvait même pas marcher, le père du chanteur Enrique Iglesias, 40 ans, a assuré que malgré l'âge, il se sentait bien. "J'ai mal partout, mais c'est logique. Mais je n'ai pas mal à l'âme, l'âme ne m'a jamais fait souffrir et tant que je n'ai pas mal à l'âme, je resterai vivant", a-t-il insisté. "Parfois, j'ai 20 ans, parfois j'ai 1.000 ans", a-t-il ironisé ensuite.

 

Célèbre pour ses chansons romantiques et sa vie amoureuse prolifique, Julio Iglesias est considéré comme l'artiste de langue espagnole ayant vendu le plus d'albums au monde, avec 300 millions d'exemplaires écoulés, selon le livre Guinness des records.

 

 

A-72-ans-Julio-Iglesias-se-retire-des-studios