29/11/2015

ProBowl : les chiens ont maintenant leur gamelle connectée

chien 1.jpgProBowl : les chiens ont maintenant leur gamelle connectée

 

ProBowl est une gamelle connectée qui permet de suivre l’alimentation de son chien. Proposé par la firme Obe, l’accessoire se charge de gérer et de surveiller ses apports en eau et en nourriture afin de le maintenir en bonne santé.

Fabriquée en plastique de qualité alimentaire, ProBowl se connecte au réseau Wi-Fi domestique et va de pair avec une application mobile dédiée.

 

L’utilisateur peut ainsi garder un œil sur l’alimentation de son chien et l’ajuster en fonction des données recueillies. Le principe est simple : il suffit de fournir les détails sur la race, l’âge et le poids de l’animal pour que l’application propose des menus adaptés. La gamelle se charge par la suite de peser la quantité d’eau et de nourriture présente. Au cas où un seuil serait dépassé, sa base s’illumine en rouge en guise d’avertissement. 

 

De même, une caméra intégrée peut scanner le code-barres d’un paquet afin de permettre à l’application d’identifier la marque et de relever les ingrédients pour tracer les éventuelles allergies. Toutes ces données sont consultables en temps réel depuis le smartphone et une alerte est également envoyée en cas de changement d’habitude de la part du chien. 

chien 2.jpg

chien 3.jpg

chien 4.jpg

 

Actuellement en quête de fonds sur Indiegogo, la concrétisation de ProBowl dépend de l’aboutissement de sa campagne.


gamelle-connectee

Vidéo : l'étonnante amitié d'un tigre pour une chèvre !

1.chevre tigre.jpgVidéo : l'étonnante amitié d'un tigre pour une chèvre !

 

 

Un tigre de Sibérie s’est récemment pris d’amitié pour une chèvre qui devait intialement lui servir de déjeuner dans un zoo du Safari Park à Shkotovsky, à l’est de la Russie.

 

Sur les images tournées par l’équipe du parc animalier, on aperçoit les deux animaux avancer lentement ensemble dans un enclos, sans que le bovidé n’exprime à aucun moment une quelconque forme de peur à l’égard du félin.

 

«Nos tigres reçoivent des proies vivantes deux fois par semaine, et celui-ci sait très bien comment chasser chèvres et lapins. Mais là, il est tombé sur une chèvre qu’il refuse de chasser», a raconté un des gardiens du zoo au Sibérian Times. Cela fait désormais plusieurs jours que la chèvre suit les pas du tigre.

 

Les gardiens du Safari Park l’ont surnommée « Assurance ».

 

letonnante-amitie-dun-tigre-pour-une-chevre

Une surprise en arrivant sur la scène du crime !

1.araignée.jpgUne surprise en arrivant sur la scène du crime !

 

Des cris perçants et des menaces de mort ont poussé la police australienne à se rendre dans un appartement de Sydney, où elle a découvert une scène de crime étonnante.

 

Je vais te tuer ! . Alertée par des cris perçants, la police australienne s'est précipitée dans un appartement de Sydney pour y trouver l'occupant des lieux quelque peu embarrassé au côté du cadavre d'une grosse araignée. La police de l’État de Nouvelle-Galles du Sud a expliqué que ses officiers avaient accouru sur les lieux, samedi soir, pour ce qu'ils croyaient être une violente dispute conjugale.

 

Les voisins avaient signalé des bruits de meubles renversés, des hurlements féminins et les cris d'un homme: «Je vais te tuer, tu es morte!» «De nombreuses voitures de police se sont rendues à cette adresse et les policiers ont commencé à tambouriner sur la porte», a dit le commandement de la police locale sur sa page Facebook. Un homme d'une trentaine d'années, l'air essoufflé et hagard, a ouvert la porte.

 

«Elle était vraiment très grosse!»

 

1.araignée.jpg

Les policiers lui ont immédiatement demandé où était sa femme ou sa petite amie. «Heu, je n'en ai pas», a-t-il répondu. «Je ne sais pas de quoi vous parlez», a-t-il répondu, comme on lui disait que le voisinage avait entendu une femme crier.

 

Interrogé sur les menaces de mort, l'homme s'est fait penaud avant d'avouer la cause du remue-ménage. «C'était une araignée, elle était vraiment très grosse!», a-t-il dit, expliquant qu'il avait pourchassé la bestiole à travers l'appartement armé d'une bombe d'insecticide. Les cris de femme? «Désolé, c'était moi, je déteste vraiment les araignées».

 

Victime non identifiée

 

La police n'a pas été en mesure de dire de quelle type d'araignée il s'agissait, hormis qu'elle était de taille non négligeable et qu'elle avait subi un sort funeste. «Je déteste vraiment les araignées, je ne m'en approche pas pour déterminer de quelle espèce il s'agit», a raconté vendredi l'un des policiers présents ce soir-là à la radio 2UE.

 

Il y avait dans l'appartement un «nuage» d'insecticide et il est heureux qu'il «n'ait pas fumé, car tout le logement aurait explosé», a ajouté l'officier. Un grand nombre d'espèces mortelles vivent sur l'île-continent, parmi lesquelles certains types d'araignées, de serpents, de méduses et de pieuvres.

 

Une-surprise-en-arrivant-sur-la-scene-du-crime

Star Wars : une collection de chaussures pour prendre son pied !

basket sw.jpgStar Wars : une collection de chaussures pour prendre son pied !

 

La fièvre Star Wars a encore frappé. Cette fois, elle s’empare d’une marque britannique à travers une collection de chaussures déjantées. Pour que la force soit avec vos pieds, voici une édition limitée de chaussures Star Wars signée Irregular Choice.

Connue pour ses créations insolites, Irregular Choice surfe sur la vague de popularité de la saga pour lancer ses produits. La collection comprend pas moins de 14 paires de chaussures conçues sur le thème Star Wars. On retrouve ainsi des ballerines, des chaussures à talons ou encore des bottes à l’effigie des personnages, depuis Dark Vador à R2D2 en passant par C3PO, le maître Yoda ou Chewbacca, tout y passe ! Mis à part leur design atypique, les chaussures peuvent également s’allumer ou diffuser des effets sonores tirés du film.

basket sw.1.png

basket sw 2.jpg


Cette collection de chaussures Star Wars a été dessinée par le designer Dan Sullivan. Chaque modèle est sous licence officielle Star Wars et la collection est déjà disponible sur leur site d’Irregular Choice.

 

basket  3.jpg

chaussures-star-wars

La France accepte le chiot offert par la Russie après la mort de Diesel

1. d diesel.jpgLa France accepte le chiot offert par la Russie après la mort de Diesel

 

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a remercié vendredi la Russie, qui a offert un chiot à Paris en signe de solidarité après la mort dans l'assaut d'un appartement à Saint-Denis d'une chienne des policiers d'élite du Raid, Diesel.

 

"Les témoignages de solidarité et d'entraide que le gouvernement russe a adressés à la France vont droit au coeur du peuple français. De plus, le cadeau des cynophiles-policiers russes à leurs homologues français, pour pallier la disparition du chien policier Diesel, mort lors de l'assaut à Saint-Denis, exprime un geste symbolique très fort et exceptionnel de votre part", a écrit Bernard Cazeneuve à son homologue russe Vladimir Kolokoltsev, dans une lettre dont l'AFP a pris connaissance.

"J'y suis personnellement très sensible et vous assure que le meilleur accueil sera réservé à ce chiot berger policier. Sans aucun doute, celui-ci viendra incarner l'amitié franco-russe très vivace dans le domaine de la sécurité intérieure", a-t-il ajouté.

 

Vladimir Kolokoltsev avait proposé à Paris d'envoyer un chiot berger allemand nommé Dobrynya à la France pour remplacer Diesel, une chienne de 7 ans, tuée le 18 novembre dans l'assaut lancé contre un appartement à Saint-Denis, aux portes de Paris, où trois jihadistes étaient retranchés, dont l'organisateur présumé des attentats meurtriers du 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud.

 

Dans une lettre publiée par Moscou sur les réseaux sociaux, le ministre russe écrivait qu'il offrait ce chiot "en signe de solidarité avec le peuple et la police française".

Le chiot porte le prénom d'un chevalier médiéval russe, Dobrynya Nikitch, héros du folklore réputé pour sa force, sa bonté et son courage, expliquait M. Kolokoltsev.

Le ministère des Affaires étrangères russe a publié des images et une vidéo du petit chiot, jouant avec une balle ( https://mvd.ru/news/item/6802710/ ). Dobrynya a également fait une apparition à la télévision d'Etat russe.

 

Âgé de deux mois, Dobrynya vit dans un centre pour chiens policiers dans la région de Moscou, selon la chaîne de télévision russe Channel One. Avant d'être envoyé en France, il devra passer des visites vétérinaires et sera placé en quarantaine.

 

Suite à l'annonce par la police de la mort de la chienne Diesel, le hashtag #JeSuisChien est apparu parmi les mots-clés les plus populaires sur Twitter.

"Les chiens d'assaut et de recherche d'explosifs sont indispensables dans les missions des opérateurs du Raid", avait tweeté la police française.

Ce cadeau intervient dans le contexte d'une amélioration des relations franco-russes marquées jeudi par la visite de François Hollande à Vladimir Poutine.

 

chiot-offert-par-la-russie-apres-la-mort-de-diesel

28/11/2015

Un tatouage futuriste pour surveiller notre santé

tatouage santé.jpgUn tatouage futuriste pour surveiller notre santé

 

La société Chaotic Moon est en train de mettre au point un "Tech Tat", un tatouage technologique. Temporaire, il pourra notamment être utilisé dans un cadre médical.

Dans le futur, les tatouages ne seront pas seulement décoratifs, ils seront également utiles. Une société baptisée Chaotic Moon développe un tatouage technologique temporaire qui permet de surveiller notre état de santé. Il intègre des composants électroniques ainsi que des lumières LED et l'encre utilisée pour réaliser le dessin est électro-conductrice.

 

Mis en place, le dispositif enregistre de nombreuses données comme notre rythme cardiaque, notre pression sanguine ou encore notre température corporelle. Toutes ces informations sont ensuite transmises en temps réel sur notre smartphone grâce à une application mobile. Un médecin pourrait alors être alerté en cas de problème.

 

Dans un premier temps, Chaotic Moon prévoit de destiner ce tatouage futuriste à l'armée, afin de pouvoir surveiller la santé des soldats par exemple.

La commercialisation pour le grand public n'est pas prévue pour tout de suite et il faudra encore convaincre la population que le dispositif est sans danger.

 

 

Un-tatouage-futuriste-pour-surveiller-notre-sante

Le Paraguay effrayé par une créature mi-homme, mi-animal

misteriosa.jpgLe Paraguay effrayé par une créature mi-homme, mi-animal

 

Les Paraguayens ont cru avoir mis la main sur le "chupacabra", une créature légendaire qui vide les animaux de leur sang.

L'affaire traîne depuis quelques semaines sur le web. Fin octobre, les foyers paraguayens ont vu apparaître sur leur écran une étrange créature, mi-homme, mi-animal, flottant à la surface d'un plan d'eau de Carmen del Parana, ville frontalière de l'Argentine. 

Les attributs du cadavre ont provoqué de vives questions: de la taille proche d'un grand chien, il présentait une peau jaunâtre et des membres terminés par de longs doigts à l'apparence humaine. Beaucoup ont vu en ce corps en décomposition le fameux "Chupacabra", sorte de Yéti ou de Loch Ness local. 

Né de légendes urbaines, le "Chupacabra" - littéralement "suceur de chèvres" - est vu comme un "homme moustique" ou une chauve-souris couverte de poils, aux yeux rouges et aux crocs acérés. Il aurait sévi pour la première fois en 1992 à Porto Rico après une vague de massacres inexpliqués de chèvres, de chevaux et d'oiseaux.

Les espoirs des férus de croyance populaires furent cependant rapidement déçus.

Selon le chef des pompiers de la localité, Javier Medina, il s'agit simplement du corps en décomposition d'un singe hurleur ou d'un capucin. Pendant ce temps, le "Chupacabra" court toujours.

 Le-Paraguay-effraye-par-une-creature-mi-homme-mi-animall

Après six ans et 720.000 (!) tentatives, il réussit la photo de ses rêves

colibri 0.jpgAprès six ans et 720.000 (!) tentatives, il réussit la photo de ses rêves

 

La patience d'Alan McFadyen a été récompensée. Après six ans d'attente, ce photographe écossais a (enfin) pris la photo de ses rêves.

"Je voulais l'immersion parfaite, impeccablement droite", a précisé Alan McFadyen, ce passionné de photos.

720.000 tentatives
Ce citoyen de Kirkcudbright (Écosse) aura mis plus de six ans et eu besoin de 720.000 tentatives pour arriver à ses fins. Plus que tout au monde, il voulait une photo parfaite d'un martin-pêcheur plongeant dans l'eau.

"Regarder en arrière et voir les milliers de photos que j'ai prises pour obtenir cette image unique me fait prendre conscience du travail que j'ai accompli", a ajouté Alan McFadyen au Herald Scotland.

colibri 1.jpg


"J'en suis dingue"
Et même s'il est enfin parvenu à prendre la photo de ses rêves, Alan McFadyen ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

colibri 2.jpg


"J'en suis totalement dingue, même si je sais déjà que je ne suis pas certain de pouvoir répéter ce moment", conclut-il.

 

Apres-six-ans-et-720-000-tentatives-il-reussit-la-photo-d...