29/01/2016

Le Tanuki, mi-chien-mi raton laveur, fait craquer internet !

1._tanuki-preserve-zoo-mexico.jpgLe Tanuki, mi-chien-mi raton laveur, fait craquer internet !

 

L’animal fait partie de la famille des canidés et vit principalement en Asie…

Exit le chat, trop classique ou le panda roux, trop pataud. Le tanuki, mi-chien, mi-raton laveur, est la nouvelle coqueluche des internautes. Le petit canidé doit sa gloire récente à un Japonais, qui diffuse depuis le début de l’année, via son compte Twitter, des photos d’un tanuki qu’il a adopté, rapporte ce mercredi CNN.

 

Exit le chat, trop classique ou le panda roux, trop pataud. Le tanuki, mi-chien, mi-raton laveur, est la nouvelle coqueluche des internautes. Le petit canidé doit sa gloire récente à un Japonais, qui diffuse depuis le début de l’année, via son compte Twitter, des photos d’un tanuki qu’il a adopté, rapporte ce mercredi CNN.

 

1._tanuki-preserve-zoo-mexico1.jpg

Le site Buzzfeed a relayé une dizaine d’images de l’animal, recueilli au cœur de l’hiver par son nouveau propriétaire. Méconnu en France et aux Etats-Unis, le « Tanu » évolue principalement en Asie et en Europe du Nord. Appelés également « chiens viverrins », ils sont connus pour résister aux hivers les plus rudes et sont difficiles à apprivoiser.

1._tanuki-preserve-zoo-mexico 2.jpg

Ils possèdent de nombreux points communs avec les ratons laveurs, notamment leurs griffes recourbées qui leur permettent de grimper aux arbres. L’animal recouvre également une dimension spirituelle pour les Japonais. Au cinéma, le très beau film d’animation « Pompoko », sorti en 1994, rendait hommage à ces canidés.

 

 

 

 

 

tanuki-mi-chien-mi-raton-laveur-fait-craquer-internet

26/01/2016

Un jeune skieur retrouvé endormi à 1.850 m d'altitude

endormi au sommet des pistes de Courchevel à 1.850 mètres d'altitude....jpgUn jeune skieur retrouvé endormi à 1.850 m d'altitude

 

L'individu a été retrouvé paisiblement endormi au sommet des pistes de Courchevel à 1.850 mètres d'altitude...

Les dameurs de la station français de Courchevel (Savoie) ont découvert avec étonnement un corps inanimé au sommet des pistes à l'aube. Après vérification, il s'est avéré que le jeune homme n'était heureusement qu'endormi et semblait en relative bonne santé. 

Ivresse ou égarement?
Nuit arrosée? Les raisons de sa nuit blanche passée sur les pistes demeurent pour le moment indéterminées. Le jeune touriste français passait quelques jours de vacances dans la célèbre station française, relate le site d'information 20minutes.fr. 

Etat non préoccupant
Il a été conduit à l'hôpital par précaution mais son état n'a pas été jugé préoccupant. Un demi-miracle dû essentiellement à la douceur inhabituelle des températures alpines, sans quoi le fêtard aurait sans doute succombé aux conséquences d'une sévère hypothermie. 

 

Un-jeune-skieur-retrouve-endormi-a-1-850-m-d-altitude

25/01/2016

Une retraitée démunie fait don de son héritage de 600.000 euros !

1.0_marija-zlatic-retraitee-serbe-86-ans-prefere-conserver-train-vie-tres-modeste-faire-don-integralite-heritage-ceux-aident-quotidien.jpgUne retraitée démunie fait don de son héritage de 600.000 euros !

 

La vieille dame a préféré conserver son train de vie très modeste et donner son argent à ceux qui l’aident au quotidien     

Elle aurait pu s’offrir une vie plus confortable, mais elle a préféré récompenser ses bons samaritains. Une Serbe de 86 ans vivant dans des conditions précaires a récemment hérité de plus de 600.000 euros, mais a aussitôt décidé de les offrir à plusieurs personnes qui l’aident à vivre au quotidien.

 

65 euros de retraite par mois

Marija Zlatic, qui habite une région montagneuse près de Boljevac (est), a été informée d’avoir hérité 940.000 dollars australiens (611.000 euros) de son mari décédé en 2011 en Australie, a rapporté le quotidien serbe Vecernje Novosti.

De quoi rêver alors qu’elle vit avec une retraite de 65 euros par mois. Mais Marija a préféré poursuivre sa vie dans des conditions modestes dans sa maison délabrée depuis longtemps et donner l’argent aux quelques personnes qui l’ont aidée depuis des années.

 

Ces personnes, qui habitent un village voisin se trouvant à deux heures de marche du hameau de Marija, lui apportent régulièrement des vivres et du bois de chauffage.

 

« Je n’ai pas besoin d’argent, alors je l’ai donné »

« Je n’ai pas besoin d’argent, alors je l’ai donné. Eux, ils en ont besoin. Ma retraite (mensuelle) de 8.000 dinars (65 euros) me suffit largement », a déclaré Marija Zlatic.

 

Avec son mari Momcilo, qui était menuisier, elle avait quitté son village en 1956 pour s’installer en Australie, mais elle était rentrée moins de deux ans plus tard pour s’occuper de sa mère malade et n’était plus jamais repartie.

Elle était en contact de temps en temps avec son mari qui avait, croit-on, plusieurs fermes de bovins, a raconté au journal une des personnes proches de Marija Zlatic.

 

retraitee-demunie-fait-don-heritage-600000-euros

24/01/2016

Des hommes en fuite arrêtés grâce à des moutons

1. moutons1.jpgDes hommes en fuite arrêtés grâce à des moutons

 

Les animaux traversaient la route…

Les moutons recevront-ils une distinction pour l’aide précieuse qu’ils ont apporté à la police néozélandaise ? Ce vendredi, des hommes en fuite ont été arrêtés grâce à un troupeau de moutons qui traversait une route dans la région d’Otago, au sud de l’île.

En Nouvelle-Zélande, l’information est très commentée sur les réseaux sociaux.

 

1. moutons.jpg

La police avait pris en chasse quatre fuyards qui avaient été arrêtés pour excès de vitesse dans une voiture sans plaque d’immatriculation, a indiqué le porte-parole de la police. Pendant plus d’une heure, les voitures ont tenté de rattraper le bolide, en vain. Heureusement pour les forces de l’ordre, un troupeau de moutons traversait la route pour rejoindre un pâturage dans la région de Queenstown. Face à une centaine d’animaux, la voiture en fuite n’a eu d’autre choix que de piler, laissant le temps aux policiers de les rattraper pour les arrêter. Ironie de l’histoire, le troupeau de moutons appartient à un policier de la région. Aucun animal n’a été blessé.

 

nouvelle-zelande-hommes-fuite-arretes-grace-moutons

23/01/2016

L'unique utilisatrice d'une gare sur le point de fermer harcelée par les curieux

1. seule train.jpgL'unique utilisatrice d'une gare sur le point de fermer harcelée par les curieux

 

Les photographes amateurs affluent depuis que l'histoire de cette lycéenne, unique utilisatrice de la gare, est devenue virale...

L’histoire était belle, la réalité l’est-elle un peu moins ? La photo d’une lycéenne attendant le train sur l’île japonaise d’Hokkaido, seule sur un quai de gare enneigé dont elle est l’unique passagère, a ému le monde entier après sa publication par la chaîne chinoise CCTV News. Les commentaires admiratifs des internautes au sujet de la compagnie ferroviaire, qui, selon le récit de CCTV, attend que la jeune fille ait terminé sa scolarité pour fermer définitivement la gare, n’ont pas tari. Mais la réalité est peut-être moins idéale.

 

1. seule train.jpg

Un reportage de la NHK sur la jeune fille :

Certains doutent en effet du lien entre la fin du lycée pour la jeune fille et l’arrêt de l’exploitation de la gare par la compagnie Japan Railways (JR) Hokkaido, deux événements prévus pour la fin mars. La coïncidence est peut-être simplement fortuite, alors que deux gares supplémentaires de la ligne doivent aussi fermer en même temps

 

1. seule train 2.jpg

" Il faudrait la laisser tranquille "

Par ailleurs, le quotidien de l’écolière aurait été quelque peu perturbé par la soudaine exposition médiatique de « sa » gare. Depuis la diffusion des articles et d’une vidéo de la télévision publique japonaise racontant l’histoire, les photographes amateurs et amoureux des trains de tous poils afflueraient pour immortaliser les derniers moments d’attente de la lycéenne, certain lui demandant même de prendre des poses.

« Aujourd’hui il n’y avait aucun passager »

 

1. seule train 4.jpg

Ils lui disent : « "Tiens-toi là", "tourne-toi un peu" », écrit une habitante des environs sur son blog consacré… aux photos de train. « C’est une gêne à la fois pour elle et pour sa famille. Il faudrait la laisser tranquille alors qu’elle doit être en train de préparer les examens » d’entrée à l’université, estime-t-elle, ajoutant : « C’est une lycéenne, pas un mannequin payé pour poser sur les photos ». « Si ça continue, écrit un internaute en réponse à un Tweet de photos de la gare, elle ne va même pas pouvoir prendre le train jusqu’à la fin de l’année scolaire. »

 

1. seule train 3.jpg

japon-unique-utilisatrice-gare-point-fermer-harcelee-curi...

Abandonné par ses parents, ce petit garçon handicapé a enfin la famille de ses rêves

1.jiajia.pngAbandonné par ses parents, ce petit garçon handicapé a enfin la famille de ses rêves

 

JiaJia, 9 ans, vivait dans un orphelinat à Pékin depuis l'âge de trois mois.

L'histoire de JiaJia risque de vous donner la larme à l'oeil. Abandonné à l'âge de trois mois par ses parents suite à une opération qui l'a rendu handicapé, ce petit garçon chinois a patiemment attendu neuf ans avant d'être adopté par un couple américain. 

Brian et Jeri Wilson, de Kansas City, ont découvert l'existence de JiaJia il y a plusieurs mois, mais ils ont dû réunir la somme de 36.000 dollars pour pouvoir payer tous les frais liés à l'adoption. Après la diffusion d'un reportage de la chaîne CNN, des dons pour aider JiaJia sont arrivés du monde entier. "Si j'ai des parents, je pourrai vivre. Je pourrai avoir une vie", avait confié le petit garçon, qui rêve de devenir policier.

Une nouvelle vie s'offre désormais à JiaJia, qui a enfin rencontré ses parents adoptifs et quitté l'orphelinat spécialisé où il était l'enfant le plus âgé, pour s'envoler en Amérique où l'attendent ses trois grandes soeurs. "C'est comme s'il faisait partie de notre famille depuis toujours", assure Jeri.

 

 

 

Abandonne-par-ses-parents-ce-petit-garcon-handicape-a-enf...

20/01/2016

Un bébé rhinocéros abandonné par sa mère est élevé au biberon

11111_orion-rhinoceros-eleve-biberon.jpgUn bébé rhinocéros abandonné par sa mère est élevé au biberon

 

Les rangers de la réserve sud-africaine ont pris le relais…

 

Orion a seulement deux semaines mais il a déjà un grand appétit et a besoin d’être nourri toutes les deux heures. Pour satisfaire ses besoins, il ne peut malheureusement pas compter sur sa mère qui l’a rejeté à la naissance.

 

11abandonné.jpg

Les rangers de la réserve d’Afrique du Sud dans laquelle il vit ont donc pris le relais. Cette espèce menacée par le braconnage vaut le coup de se lever en pleine nuit : plus d’un millier d’entre eux ont été tués en 2015.

 

Le petit Orion, baptisé ainsi car la constellation du même nom brillait fort dans le ciel la nuit de sa naissance, devrait pouvoir rejoindre sa horde d’ici 18 mois. En attendant, il se fait chouchouter par les rangers.

 

 bebe-rhinoceros-abandonne-mere-eleve-biberon

17/01/2016

Le moteur de recherche russe Yandex lance un traducteur en langue elfique !

000elfes-film-le-seigneur-anneaux-retour-roi.jpgLe moteur de recherche russe Yandex lance un traducteur en langue elfique !

 

Les fans de la saga « Le Seigneur des anneaux » vont être contents…

C’est vrai que sans les sous-titres, nombreux sont ceux qui ne comprendraient rien à cette langue. Fort de ce constat, le moteur de recherche le plus populaire de Russie, Yandex, a lancé vendredi un traducteur en ligne d’elfique, une langue imaginaire chère aux fans du Seigneur des anneaux, de l’auteur britannique J.R.R. Tolkien.

 

Un engouement linguistique très probablement renforcé par la prestation de la belle Liv Tyler, qui incarne l’elfe Arwen dans l’adaptation cinématographique de la saga réalisée par Peter Jackson.

 

L’application permet de traduire des textes vers ou depuis le Sindarin, l’une des langues construites et imaginées par le romancier pour ses récits de la Terre du Milieu, très appréciés en Russie.

Améliorer la qualité de la traduction

L’équipe de Yandex Traduction « a étudié des manuscrits elfiques » pour créer le traducteur, a assuré la société dans un communiqué. Les oeuvres de Tolkien connaissent une grande popularité en Russie depuis la fin des années 1980, au moment où la saga du Seigneur des anneaux a été pour la première fois publiée dans le pays.

« Désormais, Yandex Traduction pourra vous indiquer comment dire en Sindarin "Mon précieux" » indique le groupe, en référence à l’une des plus célèbres répliques des romans de Tolkien.

Le traducteur utilise l’alphabet Tengwar, une autre invention de l’auteur britannique, rendant le résultat difficile à comprendre pour la plupart des utilisateurs. « L’équipe cherche des personnes parlant couramment le Sindarin, ainsi que n’importe quel texte existant dans cette langue, qui pourraient améliorer la qualité de notre traduction », poursuit Yandex.

Un vocabulaire étendu pour le film

Yandex Traduction existe avec 63 langues dont des langues régionales de Russie telles que le tatar ou le bachkire, mais ne comportait jusqu’à présent aucune langue imaginaire.

La société a indiqué qu’elle avait lancé cette initiative pour commémorer le 124e anniversaire de J.R.R. Tolkien, né le 3 janvier 1892. Philologue à l’université d’Oxford, Jonathan Ronald Reuel Tolkien a créé plusieurs formes de langages dont les plus achevées sont le Sindarin et le Quenya, à base de sons d’animaux, s’inspirant également du finnois, du gallois et du vieux nordique pour créer ses propres langages.

Le romancier britannique n’avait laissé après sa mort que quelques centaines de mots en Sindarin mais son vocabulaire a été étendu par des linguistes, notamment pour l’adaptation cinématographique des romans par Peter Jackson.

 

 

 moteur-recherche-russe-yandex-lance-traducteur-langue-elf...