06/02/2016

Égypte : les restes d'un bateau antique découverts près des pyramides

1111 bateau antique.jpgÉgypte : les restes d'un bateau antique découverts près des pyramides

 

Les restes d'un bateau vieux de 4 500 ans ont été découverts dans la nécropole des pyramides d'Abousir, près du Caire, a annoncé une équipe d'archéologues tchèques. 

 

Enterrée sur un lit de pierre à côté d'un mastaba, un type de sépulture traditionnellement réservé à des notables de l'Égypte antique, l'embarcation devait appartenir au propriétaire de la tombe.

 

"Une personnalité au rang extraordinairement élevé", a souligné, dans un communiqué du ministère égyptiens des Antiquités, le Tchèque Miroslav Barta, qui dirige la mission. Il n'était toutefois "probablement pas un membre de la famille royale", sa sépulture n'étant pas située immédiatement à côté d'une pyramide royale. 

 

Le site d'Abousir, qui se trouve à une vingtaine de kilomètres au sud du Caire, abrite les pyramides de plusieurs pharaons mais d'une taille plus modeste que celle de Guizeh. "Là où il y a un bateau, il pourrait y en avoir beaucoup d'autres", s'est enthousiasmé l'archéologue, qui prévoit de nouvelles excavations dans la zone. 

 

L'embarcation, longue de 18 mètres, est relativement bien conservée. Le sable du désert a en effet préservé les matières végétales dont étaient recouverts les joints, et certaines des cordes qui maintenaient la structure du bateau sont restées en place. Par ailleurs, les chevilles en bois qui rattachaient les planches les unes aux autres sont toujours en place. 

 

 

les-restes-dun-bateau-antique-decouverts-pres-des-pyramides

La première boulette de viande créée «in vitro»

11111avoir-cree-premiere-boulette-viande-in-vitro.jpgLa première boulette de viande créée «in vitro»

 

« C’est la première fois qu’une boulette de viande a été cuisinée à partir de cellules de bœuf. Aucun animal n'a donc été abattu », assure le créateur...

 

Une nouvelle étape dans la création de viande artificielle. On se souvient du premier burger à base de cellules-souches de vache, voici la première boulette de viande créée in vitro. C’est en tout cas ce qu’annonce la start-up américaine Memphis Meats, rapporte le Huffington Post.

« C’est la première fois qu’une boulette de viande a été cuisinée à partir de cellules de bœuf. Aucun animal n'a donc été abattu », assure le créateur de la société, Uma Valeti, dans une vidéo postée sur YouTube. Il précise que la technique utilisée réduirait de 90 % les gaz à effet de serre par rapport à une boulette traditionnelle.

 

Le PDG précise dans le Wall Street Journal, le mode de fabrication. Des cellules de porc ou de vache sont « nourries » par de l’oxygène et des nutriments. Mais la recette nécessite également du sérum de fœtus de bœuf, relève le Huffington Post. Uma Valeti assure que celui-ci pourra à terme être remplacé par un produit à base de plantes.

Technique trop coûteuse ou avenir de l'industrie?

 

La production de viande artificielle reste aujourd’hui très coûteuse (18.000 dollars - 16.100 euros - pour 2,2 kg, contre 4 dollars - 3,57 euros - pour une viande traditionnelle). Mais l’entreprise espère commercialiser son produit dans trois ou quatre ans. « L’industrie de la viande sait que leur industrie n’est pas durable », explique Uma Valeti au Wall Street Journal. « Nous pensons que dans vingt ans, la majorité de la viande vendue sera produite in vitro ».

 

Et le goût dans tout ça ? « Ça a le goût d’une boulette de viande », s’enthousiasme une jeune femme dans le clip promotionnel. Mais on a du mal à imaginer qu’elles sont aussi savoureuses que celles de nos grands-mères.

 

 

video-premiere-boulette-viande-creee-in-vitro

04/02/2016

Un «poisson mutant» découvert en mer des Caraïbes

111111poisson-mutant1.jpgUn «poisson mutant» découvert en mer des Caraïbes

 

Il possède à la fois des pieds lui permettant de marcher dans les fonds marins, un « nez parfaitement humain », et des écailles…

« Tout le monde s’est approché pour jeter un œil, et personne n’avait jamais rien vu de tel », assure un habitant.

 

« Quelques personnes ont eu peur et trouvaient que ça ressemblait à une créature sortie tout droit d’un film de science-fiction effrayant. »

 

111111poisson-mutant2.jpg

Hope McLawrence, un pêcheur de 74 ans, a reconnu être totalement déconcerté après avoir découvert la créature dans ses filets. « Je n’ai jamais rien vu de tel auparavant. Les ailes et la queue étaient extrêmement complexes », assure le vétéran. « A voir l'allure de la créature, elle ne pouvait pas nager, mais devait marcher sur le sol marin. « Cela m’a énormément choqué. Je ne pensais pas qu’une telle chose pouvait exister. Surtout dans le port où l’eau est peu profonde », poursuit Hope.

 

111111poisson-mutant 3.jpg

Les experts ont eu du mal à déterminer l’espèce du poisson mutant, rapporte le quotidien britannique. Pourtant, un internaute a cru reconnaître un Ogcocephalus darwini, une sorte de poisson-chauve-souris.

 

 

 

 

Autre piste possible: la créature ressemble étrangement à la petite bestiole qui s'agrippe aux visages dans le film Alien.

 

 

 

poisson-mutant-decouvert-mer-caraibes

01/02/2016

Et si la voiture Apple ressemblait à ça ?

apple-car_w_600.jpgEt si la voiture Apple ressemblait à ça ?

 

Le compte YouTube ConceptsiPhone se distingue par le dynamisme des designers qui y présentent leurs conceptions des produits high-tech. Récemment, dans une nouvelle vidéo, Luca Wrede a présenté les plans d’un concept-car Apple.

Luca Wrede a imaginé une voiture de luxe connectée avec la technologie Apple. Le conducteur pourra consulter Apple Plan et recevoir des appels sur un large écran du tableau de bord, brancher son iPhone et son Apple Watch aux ports prévus et utiliser les terminaux mobiles de la marque.

 

Même si certains experts estiment qu’Apple lancerait bientôt des voitures connectées, jusqu’ici, la marque à la pomme n’a pas réalisé de communication officielle en ce sens.

 

 

concept-de-voiture-apple

25/01/2016

Sa peau devient rose fluo après un mauvais usage d'une boule de bain !

648x415_jeune-anglaise-peau-rose-fluo-peau rose fluo2.jpgSa peau devient rose fluo après un mauvais usage d'une boule de bain !

 

La jeune femme s'est servi de la boule de bain effervescente comme d'un savon et s'est retrouvée toute rose...

Après ça, pas de doute, elle lira toujours les conseils d’utilisation de ses produits de beauté. Au Royaume-Uni, une jeune femme a eu la peau rose fluo pendant trois jours d’affilée à cause d’un mauvais usage d’un produit de toilette de la marque Lush Cosmetics, rapporte The Independent.

 

Abi Shenton avait dans l’idée de se refaire une beauté avec ses nouveaux produits pour le bain. Mais la jeune femme originaire de Liverpool n’avait pas prévu d’afficher une peau rose fluo de la tête aux pieds. Non, la jeune femme au teint diaphane ne s’est pas endormie sous un soleil brûlant pour se réveiller avec une allure d’écrevisse, elle a simplement omis de lire les consignes d’utilisation de ses cosmétiques, en l’occurrence des bombes de bain Razzle Dazzle de chez Lush.

 

648x415_jeune-anglaise-peau-rose-fluo-peau rose fluo3.jpg

« Vos produits sont-ils censés teindre la peau humaine en rose fluo ? »

Interloquée, la jeune femme a fait part de sa mésaventure sur Twitter en adressant un message à la marque de cosmétiques. « Salut @Lushcosmetics, juste une petite question, vos produits sont-ils censés teindre la peau humaine en rose fluo ? », a écrit Abi sur le réseau social, en joignant une photo de son visage rose fluo de chez rose fluo.

La marque n’a d’ailleurs pas tardé à lui répondre : « Argh ! Contactez nos amis Anglais @Lushwecare pour qu’ils vous aident ». La photo d’Abi arborant un visage bien rose a été partagée près de 19.000 fois, avant que la jeune femme ne la retire du réseau social.

« Je me suis mal servie de ce produit »

La jeune Anglaise, qui aujourd’hui a retrouvé sa couleur normale, avait tout simplement pris une boule de bain effervescente pour du savon. « Normalement, il faut dissoudre la boule effervescente dans l’eau de son bain, mais j’ai cru que c’était du savon et je me suis frictionné le visage et le corps avec », a-t-elle expliqué au site Pretty52.

Pas rancunière, Abi Shenton n’en tient pas rigueur la marque Lush pour cet incident. « Je me suis mal servie de ce produit. J’adore Lush et je continuerai à utiliser leurs produits », a-t-elle déclaré. Pour se débarrasser de son rose cochon, la jeune femme a confié avoir utilisé du citron, de l’huile d’olive et un gommage ultra-exfoliant.

Pas toute seule

 

648x415_jeune-anglaise-peau-rose-fluo-peau rose fluo1.jpg

Sur Twitter, d’autres jeunes femmes ont vécu la même expérience qu’Abi avant elle.

 

Une boule de bain Lush a teint ma peau en rose et violet », racontait une internaute le 22 décembre dernier

 

648x415_jeune-anglaise-peau-rose-fluo-peau rose fluo4.jpg

peau-devient-rose-fluo-apres-mauvais-usage-boule-bain

19/01/2016

La petite fille qui ne mange pas, ne dort pas et ne ressent pas la douleur !

La petite fille qui ne mange pas, ne dort pas et ne ressent pas la douleur.jpgLa petite fille qui ne mange pas, ne dort pas et ne ressent pas la douleur !

 

Olivia Farnsworth, 7 ans et originaire de Huddersfield en Grande-Bretagne, reste parfois éveillée pendant trois jours et trois nuits sans dormir une seule seconde. Elle n'a pas d'appétit, n'a jamais peur et ne ressent quasiment pas la douleur. Cette "fille bionique", comme la presse britannique la surnomme, souffre d'une anomalie chromosomique baptisée "suppression 6p". Elle est la seule personne au monde qui présente tous les symptômes.

Niki Trepak, la mère d'Olivia, a compris que quelque chose clochait avec sa fille alors qu'elle n'était encore qu'un bébé. Après neuf mois, Olivia ne dormait déjà plus. Et quand elle a été renversée par une voiture, son cas a commencé à devenir étrange.

 

"Elle a été renversée mais elle ne s'est pas plaint", raconte-t-elle. "C'était horrible, je pensais qu'elle n'allait pas s'en sortir. Mais Olivia s'est relevée et a demandé: 'Qu'est-ce qui se passe?'"

 

Un autre jour, Olivia s'ouvre sérieusement la lèvre mais elle ne bronche pas. Elle aura pourtant besoin d'être recousue.

 

Puis, Olivia a fini par perdre l'appétit. "D'abord, elle ne voulait prendre que des milkshakes. Et aujourd'hui, elle ne mange que des nouilles au poulet. Pendant un an, elle n'a d'ailleurs mangé que des sandwiches. Elle n'a jamais faim."

 

Olivia prend des médicaments pour trouver le sommeil et pour contrôler ses crises de colère. "Elle m'a déjà frappé, m'a donné des coups de pieds et un coup de tête", raconte sa mère. "Elle peut aussi parfois tenir des propos violents. Un jour, elle m'a crié dessus publiquement au milieu d'un parc bondé. C'était très gênant."

 

La petite fille est surnommée "la fillette bionique" par la presse britannique, très étonnée par ce cas étrange et unique.

 

La-petite-fille-qui-ne-mange-pas-ne-dort-pas-et-ne-ressen...

17/01/2016

La plus puissante supernova jamais découverte dans l'histoire de l'humanité

00SUPER NOVA.jpgLa plus puissante supernova jamais découverte dans l'histoire de l'humanité

  

Incrédules, des astronomes observent depuis plusieurs mois une supernova, l'explosion d'une étoile en fin de vie, d'une puissance largement inégalée dans les annales de l'astrophysique, avec une luminosité 570 milliards de fois plus intense que celle de notre soleil.

Cette observation pourrait aider à mieux comprendre ces phénomènes célestes extrêmes encore mystérieux. Cette supernova, appelée ASASSN-15lh, est 200 fois plus puissante que l'explosion typique de ces objets parmi les plus brillants dans l'univers. Elle est plus du double que le précédent record, estiment ces scientifiques dont la découverte est publiée jeudi dans la revue américaine Science.

 

"ASASSN-15lh est la plus puissante supernova jamais découverte dans l'histoire de l'humanité et le mécanisme explosif et la source de la puissance de la déflagration et de l'énergie libérée restent un mystère étant donné qu'aucune théorie de la physique ne parvient vraiment à l'expliquer", souligne Subo Dong, professeur d'astronomie à l'Université de Pékin, l'un des principaux auteurs.

 

Au plus fort de l'explosion, l'intensité lumineuse équivalait à environ vingt fois celle de l'ensemble des quelque cent milliards d'étoiles que compte notre galaxie, la Voie Lactée, ont calculé ces astronomes. Ce dernier record de puissance explosive représente un exemple exceptionnel "de supernova hyper-lumineuse", une variété rare de déflagrations de très grande intensité provoquée par certaines étoiles en mourant.

 

"Les scientifiques sont franchement dans le noir sur la nature de ces étoiles et les mécanismes stellaires qui pourraient expliquer ces supernovas extrêmes", relèvent ces chercheurs.

 

Cette supernova, qui se trouve à environ 3,8 milliards d'années-lumière de la Terre (une année-lumière équivaut à 9.461 milliards de kilomètres) dans une galaxie lointaine a été détectée la première fois en juin 2015 par des télescopes à Cerro Tolol, au Chili, qui participent au "Automated Survey for SuperNovae", une collaboration internationale qui traque les supernovas dans l'univers.

 

000SUPER NOVA.jpg

Ensuite plusieurs télescopes plus puissants autour du globe ont pris le relais pour mener une campagne d'observations qui se poursuit aujourd'hui.

 

Les analyses indiquent que le spectre lumineux de cette supernova ne ressemble à aucun de ceux des quelque 250 autres supernovas découvertes à ce jour par ce groupe depuis sa création en 2014.

 

Des observations ont révélé que cette supernova exceptionnelle montre certaines caractéristiques correspondant à ce type d'objet "pauvre en hydrogène" et ce contrairement à la plupart des étoiles. -

 

Hubble pour clarifier le mystère

Même comparée aux autres supernovas dans la catégorie des plus puissantes découvertes depuis une dizaine d'années, ASASSN-15lh se singularise en étant plus chaude et pas seulement plus brillante. La galaxie dans laquelle cette supernova réside est également sans précédent connu, expliquent les astronomes.

 

Jusqu'alors toutes les "super-supernovas" ont été observées dans des galaxies peu lumineuses et de petite taille, où les étoiles se forment beaucoup plus rapidement que dans la Voie Lactée.

 

Or la galaxie dans laquelle paraît se trouver ASASSN-15lh est plus grande et plus brillante que la Voie Lactée. Pour ces scientifiques, cet environnement galactique particulier pourrait expliquer l'hyperpuissance de cette supernova par la création d'étoiles capables de dégager ces énormes quantités d'énergie en explosant. Pour clarifier ces questions et les autres mystères entourant cette supernova, l'équipe de recherche va faire des observations avec le télescope spatial Hubble.

 

Pour Todd Thompson, professeur d'astronomie à l'Université d'Etat d'Ohio, il serait possible que cette supernova ait été un type d'étoile à neutrons extrêmement rare, dit magnétoile, qui tourne sur elle-même au moins mille fois par seconde et créé un champ magnétique très intense, convertissant toute l'énergie de rotation en lumière. Ce serait l'exemple le plus extrême d'une magnétoile que les scientifiques pensent possible physiquement.

 

Mais si on découvre que cet objet se trouve au coeur même d'une grande galaxie, celui-ci et les gaz qui l'entourent pourraient en fait ne pas être une supernova mais plutôt une sorte d'activité inhabituelle autour d'un trou noir extrêmement massif, supputent ces astronomes. Dans ce cas, cette très forte intensité lumineuse pourrait être la signature qu'un phénomène jamais observé auparavant au centre d'une galaxie, note Christopher Kochanek, astronome à l'Université d'Etat d'Ohio, un co-auteur de cette découverte.

 

La-plus-puissante-supernova-jamais-decouverte-dans-l-hist...

07/01/2016

Le télescope Hubble capture la fusion de deux galaxies

1.fusion-deux-galaxies-prises-telescope-hubble.jpgLe télescope Hubble capture la fusion de deux galaxies

 

Les scientifiques de la NASA ont d’abord cru que ces images montraient une seule et même galaxie, alors qu’il s’agit de deux galaxies en train de fusionner…

 

Une galaxie peut en cacher une autre. Les scientifiques ont d’abord cru que les images prises par le télescope Hubble, à 230 millions d’années-lumière de notre planète, montraient une seule galaxie. Mais NGC 6052 cachait bien son jeu : il s’agit de deux galaxies en train de fusionner, ont annoncé les agences spatiales américaine (NASA) et européenne (ESA) le 30 décembre 2015.

 

1.fusion-deux-galaxies-prises-telescope-hubble2.jpg

Attirées par la gravité

Cette fusion a lieu dans la constellation d’Hercule. Hubble a donc immortalisé une « nouvelle galaxie en voie de formation ». « Deux galaxies distinctes ont été graduellement attirées l’une vers l’autre par la gravité, et elles sont entrées en collision », explique la NASA.

Alors que cette lente fusion s’opère, de nombreuses étoiles dévient de leur orbite, formant un amas de masse lumineuse. A terme, une nouvelle galaxie se formera et les constellations se stabiliseront, prévoient les scientifiques.

 

telescope-hubble-capture-fusion-deux-galaxies