24/02/2016

L'image de Mark Zuckerberg qui trouble les internautes

11.facebook pt.jpgL'image de Mark Zuckerberg qui trouble les internautes

 

Entre fascination et peur, cette photo du fondateur de Facebook ne laisse personne indifférent sur le web.

Mark Zuckerberg est un homme qui respire la confiance. Dimanche dernier, le fondateur de Facebook, très souriant, est apparu au Mobile World Congress de Barcelone (le salon international consacré à la téléphonie mobile). Autour de lui: une foule assise avec un casque de réalité virtuelle vissé sur le crâne et plongée dans un autre monde. Personne ne se rend compte de l'arrivée de Mark Zuckerberg.

11.facebook 0.jpg


L'opération de communication lancée par Samsung et Facebook est parfaite. Les personnes enlèvent leurs casques et découvrent avec surprise la présence Mark Zuckerberg. Une fois monté sur scène, l'homme au 1,5 milliard d'amis louera les capacités en matière de réalité virtuelle et de photos immersives du Galaxy S7, le dernier modèle de Samsung.

"Je ne veux pas vivre dans un tel monde"
Deux réactions ont attiré l'attention du site du Monde. "Mark - ça ne te semble pas étrange d'être le seul à marcher avec tes propres yeux, alors que tous les autres sont des zombies dans la Matrice?", se demande un internaute sur Facebook (plus de 460.000 "j'aime").

11.facebook 1.jpg


Un autre commentaire vaut le détour sur Facebook. "Je ne veux pas vivre dans un tel monde. Je veux pouvoir toucher une fleur qui éclot, et la sentir. Je veux pouvoir serrer quelqu'un dans mes bras et lui dire que je l'aime, face à face. Je veux regarder le soleil se coucher avec une larme coulant le long de ma joue. Je veux pouvoir sentir la brise sur mon visage, sentir le fumet d'un repas qui se prépare, je veux me sentir connecté, de façon humaine. Je ne veux pas être assis dans un costume gris pendant qu'on m'explique ce qui est cool, dans un hall à air conditionné illuminé de leds, où des appareils électroniques enregistrent chaque mouvement de mes yeux, être humain, c'est être libre."

 

L-image-de-Mark-Zuckerberg-qui-trouble-les-internautes

L'angoisse de la pièce la plus silencieuse au monde

11 seul.jpgL'angoisse de la pièce la plus silencieuse au monde

 

Les effets troublants du silence...

Fondateur des laboratoires éponymes basés à Minneapolis (Minnesota, Etats-Unis), Steven Orfield a mis au point avec son équipe l'une des pièces les plus silencieuses au monde dans le cadre d'une étude sur les effets de l'acoustique: une chambre-concept totalement insonorisée destinée à accueillir les volontaires dans le but de mesurer les conséquences du silence sur l'être humain.

 

Sons internes

Résultat d'une succession de couches empilées et de chambres emboîtées les unes dans les autres, la structure de cette pièce possède la faculté d'absorber le son. "Coincé" dans un environnement totalement dénué de bruit, d'écho ou de la moindre répercussion sonore, le sujet en est réduit à devoir écouter les sons issus de son propre corps, généralement masqués par le volume ambiant.

 

Expérience

L'expérience s'avère plus angoissante qu'on ne le pense. Assis seul dans le noir et le silence absolu pendant 45 minutes, le "cobaye" entend pour la première fois le bruit de ses articulations, de son oreille interne, les battements de son coeur, ses aspirations et expirations pulmonaires et le volume du craquement de ses propres os prend des proportions étonnantes.

 

Plénitude ou angoisse

Résultat? Peu de volontaires parviennent à supporter l'expérience plus de vingt minutes: si quelques rares personnes ont apprécié la plénitude de cette chambre conceptuelle, de nombreux sujets ont été rapidement envahis par un sentiment de claustrophobie ou d'angoisse.

 

Le silence n'est décidément pas à la portée de tout le monde...

 

 

 

L-angoisse-de-la-piece-la-plus-silencieuse-au-monde

Quand l'escalator fait machine arrière...

11. escalator.jpgQuand l'escalator fait machine arrière...

 

Quand un escalator bondé décide soudain de faire machine arrière, c'est l'effet domino assuré...

En Chine, il convient parfois mieux de prendre les escaliers "traditionnels" que leurs équivalents mécaniques. Un incident survenu vendredi dernier dans un centre commercial de Ningbo semble en tout cas le prouver.

 

Dégringolade

À la sortie de la station de métro, une horde de clients se rue sur la rampe pour accéder au premier étage de la galerie. Pour une raison indéterminée, l'escalator décide alors tout à coup de faire machine arrière et c'est la dégringolade collective.

 

Incidents fréquents

Dix personnes ont dû être hospitalisées pour des blessures mineures. Spectaculaire, ce type d'incidents demeure malgré tout fréquent en Chine (voir articles connexes), le pays le plus peuplé de la planète, relate le magazine Mashable...

 

 Quand-l-escalator-fait-machine-arriere

23/02/2016

Piqo One : mini ordinateur français et écolo

111 ordinateur-piqo_w_600.jpgPiqo One : mini ordinateur français et écolo

 

Piqo a construit une mini unité centrale à moins de 120 euros. Outre son prix, elle se distingue aussi par une faible consommation électrique. Émilien Court, fondateur de Piqo, rappelle l’objectif de son organisation à but non lucratif : « faire les produits les plus petits possible, générant moins de déchets. » Ainsi, ils ont conçu Piqo one, un ordinateur plus petit qu’un boitier de CD. En effet, il ne mesure que 9 cm sur 7 et consomme moins de 10 watts alors qu’un UC classique en consomme 300. De nombreux geeks travaillent déjà sur un nano-ordinateur, Piqo vise aussi à vulgariser ce type de produit.

 

Des modèles bon marché et écologiques

Le Piqo One utilise la carte mère Raspberry Pi et l’utilisateur peut brancher ses périphériques et ses disques amovibles sur le boitier grâce aux portes-USB et HDMI. En matière de software, il fonctionne avec des logiciels libres ainsi que le système d’exploitation Xubuntu. Configuré ainsi, le Piqo One est aussi performant qu’une tablette.

Le Piqo One existe en trois versions de 8 – 32 et 64 Go. La première coute 79,90 euros tandis que le second est proposé à un prix de 99,90 Go. Pour ce qui est de la troisième, elle est en rupture de stock. Depuis le lancement en novembre 2015, la société a vendu 160 nano ordinateurs.

 

Un deuxième modèle, le Piqo Freemate, est déjà disponible. Malgré ses performances élevées, ses mensurations demeurent minimes, 11 cm sur 11 et sa consommation d’énergie reste en dessous de 30 W. Par contre, il sera commercialisé à un prix compris entre 199 et 249 euros.

 

Piqo, un objectif social

Émilien Court espère aussi apporter sa contribution à la réduction du taux de chômage à Nevers, une ancienne ville industrielle. Même si la carte mère est importée d’Angleterre et que le boîtier est commandé en Chine, l’assemblage et la sérigraphie sont finalisés à Nevers. Bientôt, l’association se transformera en société coopérative. 

 

111 ordinateur-piqo_w_2.jpg

piqo-ordinateur-mini

Lego: Il construit une machine qui fabrique des avions en papier !

111 lego-fabrique-papier.jpgIl construit une machine qui fabrique des avions en papier !

 

L'invention a été mise au point en quatre jours seulement...

 

L’imaginatif Arthur Sacek, grand fan de Lego, a construit une machine à fabriquer des avions en papier, avec pour uniques matériaux la gamme « Technic » des célèbres petites briques, rapporte Ouest-France.

Une machine construite en quatre jours

Il suffit de glisser une feuille de papier dans l’appareil inventé par l’Américain, et, après tout un parcours fait de rouages et de systèmes de pliage entièrement en Lego, il en ressort un bel avion.

C’est pour le compte de la société de composants high-tech Arrow Electronics qu’Arthur Sacek a relevé de défi de construire sa machine en quatre jours seulement. Un exploit qui, honneur ultime, a valu à son invention d’être la vedette d’une publicité pour l’entreprise, diffusée à l’occasion du Super Bowl, le 7 février dernier aux Etats-Unis. 

 

 

 

lego-construit-machine-fabrique-papier

21/02/2016

Après l'homme-arbre, l'arbre-homme

111 -arbre homme.jpgAprès l'homme-arbre, l'arbre-homme

 

Un arbre à la forme atypique est devenu une véritable attraction touristique en Australie. 

L'arbre situé à Lismore dans la New South Wales (Côte Est de l'Australie) se distingue effectivement des autres de la région par son étrange tronc.

 

A l'arrière, une protubérance ressemblant étrangement à une paire de fesses, semble amuser beaucoup les touristes qui viennent en masse photographier l'"arbre-homme". (CB)

 

111 -arbre homme.jpg

Apres-l-homme-arbre-l-arbre-homme

20/02/2016

Surpris par la tornade au volant de son véhicule

111.tornade.jpgSurpris par la tornade au volant de son véhicule

 

Plusieurs tornades ont déferlé cette semaine sur la Floride (Etats-Unis). Certains témoins ont vécu l'expérience de très près...

Au volant de son véhicule dans les environs de Pompano Beach (Floride) ce 16 février, cet automobiliste pensait sans doute être à l'abri du puissant orage qui était en train de s'abattre sur la région. Il va rapidement déchanter. 

Quelques minutes plus tard, les éléments se déchaînent et la tornade se forme face à lui. Dans l'impossibilité de changer d'itinéraire, le conducteur file tout droit en espérant y échapper mais le phénomène naturel croise sa route et le pauvre automobiliste se retrouve quasiment dans l'oeil du cyclone. 

Une "rencontre du troisième type" immortalisée grâce à la présence sur le tableau de bord du véhicule d'une caméra embarquée.

 

À découvrir ci-dessous.

 

Surpris-par-la-tornade-au-volant-de-son-vehicule

18/02/2016

Après la voiture autonome, voici le bateau de guerre sans pilote

111-bateau-de-guerre_w_600.jpgAprès la voiture autonome, voici le bateau de guerre sans pilote

 

Afin de limiter les pertes en vies humaines, Elbit, une compagnie de défense basée en Israël, a présenté « Seagull », un vaisseau de déminage sans pilote.

 

Face à un champ de mines flottant, ce navire assurerait la détection, la classification, l'identification, la neutralisation et la vérification des explosifs.

 

Aujourd’hui, lorsque la présence des mines est suspectée dans une zone, une équipe d’artificiers doit s’en approcher le plus près possible afin de pouvoir désarmer les engins mortels. Cette procédure est loin de garantir une efficacité maximale et représente beaucoup de risques pour les démineurs.

 

La donne changerait avec Seagull. Le commandant d'un navire peut envoyer un ou deux robots pour prospecter une zone et assurer son nettoyage. Deux vaisseaux nettoyeurs peuvent être contrôlés simultanément. À titre de comparaison, en 2014, l’US Navy a réussi à manœuvrer 13 bateaux avec une seule console de commande.

 

Elbit n’a pas encore précisé ni le mode de fonctionnement des Seagull ni le nom d’éventuels clients. Actuellement, beaucoup de forces navales sont à la recherche de petits robots en état de naviguer pour désamorcer les mines maritimes. Parmi elles, la Marine américaine a prévu d’utiliser ce type de bateau dès cette année.

 

http://www.tomsguide.fr/actualite/seagull-eolienne-geante...