15/11/2015

Indonésie: En plus des crocodiles, des piranhas et des tigres vont garder une prison

648x415_illustration-piranha.jpgEn plus des crocodiles, des piranhas et des tigres vont garder une prison

 

l persiste et signe. Budi Waseso, le chef de l’agence indonésienne de lutte contre les produits stupéfiants (BNN) qui s’est ridiculisé pour avoir proposé de construire une prison pour trafiquants de drogue sur une île gardée par des crocodiles, a dit vouloir y ajouter des piranhas et des tigres.

 

Pour étayer son idée de crocodiles qui semble sortie tout droit d’un film de James Bond, Budi Waseso avait expliqué que les reptiles, contrairement aux humains, ne cédaient pas aux tentatives de corruption de trafiquants cherchant à s’évader.

 

Moqué sur les réseaux sociaux

Il avait même dit qu’il se rendrait personnellement dans plusieurs régions de l’archipel pour rechercher les crocodiles les plus féroces destinés à garder l’établissement qu’il appelle de ses vœux, suscitant un flot de moqueries sur les réseaux sociaux.

Loin de se démonter, il a enfoncé le clou : « Il est également possible d’avoir recours à des piranhas et, étant donné que le personnel à la prison ne sera peut-être pas assez nombreux, nous pouvons aussi utiliser des tigres », a-t-il déclaré, cité par des médias locaux.

 

« Ce n’est pas une plaisanterie »

Un porte-parole de l’agence antidrogue, Slamet Pribadi, a confirmé ce vendredi cette proposition et répliqué aux déclarations mettant en doute le projet de Budi Waseso : « C’est sérieux, ce n’est pas une plaisanterie. Le trafic de drogue est un crime extraordinaire, c’est pourquoi la lutte doit aussi être extraordinaire », a-t-il déclaré à l’AFP.

 

>> A lire aussi : Son dernier recours rejeté, que peut encore espérer le Français Serge Atlaoui, condamné à mort en Indonésie ?

Des dizaines de condamnés pour trafic de drogue sont en prison en Indonésie, et, en dépit des lois - parmi les plus sévères au monde - réprimant les produits stupéfiants, la drogue circule largement dans les prisons. Des détenus, gardiens et policiers sont régulièrement interpellés pour des infractions, notamment de corruption.

 

 

video-indonesie-plus-crocodiles-piranhas-tigres-vont-gard...

07/11/2015

Il avait un ver solitaire dans le cerveau !

648x415_luis-ortiz-etudiant-californien-opere-apres-decouvert-ver-solitaire-cerveau.jpgIl avait un ver solitaire dans le cerveau !

 

Le parasite élit généralement domicile dans les intestins...

Un ver solitaire a été retrouvé dans le cerveau d’un étudiant californien. Le jeune souffrait de violentes migraines, causées par l’animal, qui aurait pu lui coûter la vie. C’est un cas assez rare, étant donné que le ver solitaire élit généralement domicile dans l’intestin.

 

« Vous avez un parasite dans votre tête »

Luis Ortiz, étudiant de Sacramento, en Californie (Etats-Unis), a raconté sa mésaventure à la chaîne de télévision CBS. Après avoir souffert de maux de tête et de vomissements, il a fait plusieurs radios du cerveau. Ces analyses ont révélé la présence de l’intrus, qui avait élu domicile dans un kyste.

 

648x415_luis-ortiz-etudiant-californien-opere-apres-decouvert-ver-solitaire-cerveau 1.jpg

« Oh ! vous avez un parasite dans votre tête. Nous allons vous opérer et vite, parce que sinon vous allez probablement mourir », lui ont dit ses médecins, se souvient-il. La BBC rapporte que les médecins lui ont annoncé qu’il fallait l’opérer dans les 30 minutes.

 

1.000 cas par an aux Etats-Unis

Opéré en août, Luis Ortiz se porte bien. « Je suis juste heureux d’être en vie, parce qu’à une demi-heure près je n’aurais plus été là », a-t-il conclu.

Selon le Centre américain de contrôle des maladies et de prévention, environ 1.000 personnes se font opérer chaque année aux Etats-Unis pour des cas de ténias dans le cerveau.

 

etats-unis-ver-solitaire-cerveau

17/10/2015

Un ado tué par ses parents lors d'un rituel de pénitence ?

Un ado tué par ses parents lors d'un rituel de pénitence.jpgUn ado tué par ses parents lors d'un rituel de pénitence ?

 

Une session de conseil spirituel a tourné au drame dans une secte religieuse de l'Etat de New York cette semaine, quand un adolescent de 19 ans a été battu à mort par ses parents et son frère grièvement blessé.

Les parents du garçon, Bruce et Deborah Leonard, âgés de 65 et 59 ans, ont été chacun inculpés pour homicide, a indiqué la police de New Hartford. Quatre autre membres de l'église, nommée Word of Life Church, ont aussi été arrêtés et inculpés pour agression au second degré.

 

"Punitions physiques"

"Les deux frères ont été sujets pendant plusieurs heures à des punitions physiques, dans l'espoir que chacun avoue ses péchés et demande pardon", a expliqué mercredi le chef de la police Michael Inserra. La nature des péchés présumés n'a pas été précisée mais les deux frères ont souffert de "traumatismes dus à l'usage de la force", selon la police.

 

Un mort et un blessé grave

Lucas Leonard, 19 ans, a été déclaré mort à l'hôpital, où des membres de l'église l'avait emmené. Son frère de 17 ans Christopher n'a été retrouvé que plusieurs heures plus tard dans l'église. Il est désormais soigné à l'hôpital mais se trouve dans un état "grave", selon la police. "Cela nous a pris des heures pour retrouver Christopher", a déclaré M. Inserra. "Les membres de la famille, pour être honnêtes, étaient réticents à nous donner des informations". Davantage d'arrestations pourraient avoir lieu.

 

"Secte"

"Nous ne sommes pas en train de dire que (les parents) avaient l'intention de tuer leur fils", a précisé le procureur du district du comté d'Oneida, Scott McNamara, lors d'une conférence de presse. "Nous pensons qu'ils essayaient de blesser grièvement leur fils, et qu'il est mort ensuite de ses blessures", a-t-il précisé. Des voisins ont indiqué au site Syracuse.com que l'église, qui abritait auparavant une école, était une "secte", où on pouvait entendre ses membres chanter au milieu de la nuit.

 

 

Un-ado-tue-par-ses-parents-lors-d-un-rituel-de-penitence.

13/10/2015

Alertes incessantes à cause d’un faux cadavre !

Alertes incessantes à cause d’un faux cadavre.jpgAlertes incessantes à cause d’un faux cadavre !

 

Une grand-mère de Detroit se délecte de voir pompiers, police et passants s’activer près de son jardin, où elle installe tous les jours une macabre effigie.

 

Halloween n'est que dans trois semaines, mais certains Américains commencent à se préparer à la fête morbide avec enthousiasme. C'est le cas de LaRethia Haddon. Le porche de sa maison de Detroit est déjà orné des traditionnels citrouilles, chats noirs et toiles d'araignée. Mais cette jeune grand-mère n’en est pas restée là: elle a installé un faux cadavre dans son jardin. Le sinistre mannequin en pardessus noir gît face contre terre sur le gazon depuis le 6 octobre.

 

Cette étrange tradition familiale de Halloween est vieille de 25 ans, a fièrement expliqué LaRethia à The Detroit News. Et tant pis si elle déclenche quotidiennement le débarquement de forces de police ou des sauveteurs, alertés par des passants ou des automobilistes. LaRethia est habituée. Elle raconte même qu’elle adore regarder les réactions des passants depuis sa cuisine, en sirotant son café. «J'ai même vu des gens qui se précipitaient pour tenter une réanimation, c'était hilarant!»

 

Rien d’illégal

 

Alertes incessantes à cause d’un faux cadavre.jpg

Le faux macchabée n'a rien d'illégal. Mais du côté de la police, on ne cache pas un léger agacement. «Ce qui serait bien, c'est que les Haddon trouvent un moyen de ne plus alarmer toute la communauté. Si nous recevons un appel, nous devons intervenir, nous ne pouvons prendre aucun risque». De fait, vendredi passé, une patrouille est intervenue dans le même quartier. Ils étaient sûrs d'une énième fausse alerte, mais ils ont sauvé une dame de 99 ans qui venait de faire un malaise.

 

LaRethia Haddon, elle, n’a pas l’intention de renoncer à sa tradition de Halloween. Elle continuera de traîner chaque matin son faux cadavre dans un endroit différent de son jardin. «J'essaie juste d'amener un peu de rire à Detroit, on en a tellement besoin», explique-t-elle.

 

 

Alertes-incessantes-a-cause-d-un-faux-cadavre

21/08/2015

Il se déguise en serial killer pour la demander en mariage

ALEC WELLS.jpgIl se déguise en serial killer pour la demander en mariage

 

Alec Wells, un jeune homme de 30 ans, s'est déguisé en un personnage de film d'horreur pour demander à sa copine de l'épouser. Cette dernière a estimé que c'était la proposition parfaite.

Alec Wells et Katherine Canipe sont définitivement faits pour s'entendre. Afin de demander sa copine en mariage, le jeune homme s'est déguisé en serial killer. Si la plupart des gens qualifieraient cette blague de mauvais goût, Katherine, elle, a trouvé que la scène était parfaite. La future mariée est en effet une grande fan de films d'horreur et en particulier d'"Halloween", réalisé en 1978 par John Carpenter.

 

Alec a donc décidé d'incarner le personnage principal, Michael Myers, et de reproduire une scène culte issue du long métrage. Vêtu d'une combinaison noire, d'un masque et de gants, il s'est caché derrière une haie avant de surgir devant Katherine. Tout a été filmé par des inconnus pour que cette dernière ne se doute de rien.

 

L'événement date d'octobre 2014 mais le couple a décidé de ne publier la vidéo que récemment. "C'est vraiment un moment emblématique dans le film. C'est effrayant et surnaturel, je voulais que la proposition soit comme cela. La scène a été filmée dans la rue où j'ai fait ma demande, donc c'était le destin", a expliqué Alec au Daily Mail. Loin d'être effrayée, la jeune femme s'est avancée vers son amoureux avant de répondre par l'affirmative à sa demande en mariage.

 

 

Il-se-deguise-en-serial-killer-pour-la-demander-en-mariage

20/05/2015

Fermeture d'un restaurant au Nigeria pour avoir servi de la chair humaine

chair humaine.png

Fermeture d'un restaurant au Nigeria pour avoir servi de la chair humaine

 

À Anambra, au Nigeria, un restaurant a été fermé. En cause ? La police a découvert des humaines enveloppées dans du cellophane dans la cuisine. Celle-ci était encore "fraîche"… Le restaurant vendait cette viande particulière à prix d’or ! Au total, onze personnes ont été arrêtées.

 

Il faut toujours faire attention à ce qu’on mange et plus particulièrement dans ce restaurant nigérian. La police a fait une perquisition dans un restaurant et a découvert quelque chose d’horrible. Ils ont retrouvé des têtes humaines dégoulinantes de sang dans la cuisine. Le Telegraph précise que la police a également découvert des armes automatiques, des munitions et de nombreux téléphones portables. Onze personnes ont été arrêtées suite à ces découvertes.

 

Un des habitants a confié «  Je ne suis pas surpris de cette révélation choquante. À chaque fois que je vais au marché, on peut observer des choses étranges à côté de l’hôtel  ».

 

Un pasteur de la région était déjà venu manger là-bas et avait été effaré par le prix du plat. Il raconte «  J’étais venu manger une fois et j’avais été très surpris par le prix élevé de la viande. Je ne savais pas que c’était de la chair humaine que j’avais mangée pour une petite fortune. Que se passe-t-il dans mon pays ? Sérieusement, les gens de cette partie du monde commencent à me faire peur  ».

 

 

fermeture-d-un-restaurant-au-nigeria-pour-avoir-servi-de-...

14/04/2015

L'horreur dans un parc Disney: un visiteur meurt dans une nouvelle attraction, passager d'une Lamborghini (vidéo)

L'horreur dans un parc Disney.jpgL'horreur dans un parc Disney: un visiteur meurt dans une nouvelle attraction, passager d'une Lamborghini (vidéo)

 

Un touriste américain de 36 ans a perdu la vie, ce lundi, dans une nouvelle attraction du parc Disney World, installé à Orlando, en Floride (Etats-Unis). Il était le passager d’une voiture de sport, de la marque Lamborghini, quand il a vu le véhicule foncer vers une barrière...

 

Selon la chaîne américaine d’informations en continu CNN, l’homme âgé de 36 ans souhaitait découvrir la nouvelle attraction du parc, Exotic Diving Experience, avec son ami âgé de 24 ans. Le principe : découvrir un circuit spécialement aménagé dans le parc au volant d’une voiture de course. Des Ferrari, Lamborghini, Maserati et autres véhicules de sport sont ainsi disponibles pour les visiteurs détenteurs d’un permis de conduire valide.

 

Malheureusement, cela ne s’est pas bien passé pour un touriste de 36 ans, qui était passager de la Lamborghini. Le conducteur de 24 ans a perdu le contrôle du véhicule et a foncé dans une barrière... Si le pilote a été légèrement blessé, son passager est décédé sur le coup...

 

La compagnie Petty Holdings, en charge de ce circuit automobile, a présenté ses condoléances à la famille du passager décédé et a confirmé l’ouverture d’une enquête pour connaître les circonstances de cet accident tragique. 

 

 

l-horreur-dans-un-parc-disney-un-visiteur-meurt-dans-une-nouvelle-attraction

08/04/2015

"Le Baron du Botox", également surnommé "le dermato des stars", s'est pendu dans son manoir (vidéo)

Le Baron du Botox 1.jpg"Le Baron du Botox", également surnommé "le dermato des stars", s'est pendu dans son manoir !

 

Madonna, Kelly Ripa et Stephanie Seymour, des clientes de Fredric Brandt, ont appris la nouvelle avec tristesse. "Le dermato des stars" et "baron du Botox" a mis fin à ses jours en se pendant dans son manoir à l’âge de 65 ans.

 

Le Baron du Botox 2.jpg

 

Pour le grand public, le nom Fredric Brandt ne dit probablement pas grand-chose. Pour les stars, la donne est bien différente. En effet, celui qui était surnommé "le Baron du Botox" ou encore "le dermato des stars" s’est suicidé. Selon nos confrères du New York Daily News, il passait des heures à lire les commentaires négatifs à son sujet. En parlant de critiques, il aurait rencontré un patient dégoûté de ses injonctions récemment. 

 

le-baron-du-botox-egalement-surnomme-le-dermato-des-stars-s-est-pendu