16/08/2006

Les aventures du félin du Boulonnais ...

Les gendarmes veulent mettre fin aux aventures du félin du Boulonnais

 

Panthère ou pas, les gendarmes espéraient mardi mettre fin rapidement aux aventures du félin qu'on a vu rôder depuis une semaine dans le Boulonnais et ainsi couper court à ce sujet de plaisanterie.

 

"Plus tôt on l'aura attrapé, mieux on s'en portera, car on arrêtera la +psychose+ et on saura enfin de quel animal il s'agit", a déclaré le chef de bureau du cabinet du préfet du Pas-de-Calais, Cédric Verline, interrogé mardi par l'AFP.

 

On s'amuse beaucoup, dans la région du cap Gris-Nez, à l'extrémité nord-ouest du département du Pas-de-Calais, des pérégrinations de l'animal dans ces contrées peuplées de vaches, de chevreuils, de lapins et autres chats domestiques.

 

Au départ, le 9 août, on raillait surtout les témoins qui avaient vu la "grosse bête noire" et confondu les collines du Boulonnais avec la savane africaine. Mais les preuves se sont accumulées, jusqu'à ce que les gendarmes la voient eux-mêmes samedi et qu'elle soit filmée et photographiée lundi.

 

Dimanche, le quotidien calaisien Nord-Littoral consacrait deux pages à la bête. "La panthère des Deux Caps existe" et elle "ne se montrera que lorsqu'elle aura faim", prévenait le journal dans ses gros titres.

 

Plus sérieusement, un arrêté municipal à Audinghem interdit la circulation dans la zone où la bête a pris ses quartiers, "simplement pour empêcher les gens de jouer aux curieux et de se faire agresser par cet animal-là", rappelle la préfecture.

 

Le félin d'origine inconnue semble se plaire dans son nouvel habitat. Les gendarmes ont observé qu'il évitait les hommes, se terrait dans des champs qui surplombent la Manche et chassait dans un bois proche. Mais il est resté insaisissable.

 

Dans les prochains jours, une nouvelle battue doit être organisée pour mettre un point final à l'histoire. Le principal mystère étant l'espèce de l'animal.

 

"On a du mal à savoir si c'est un chat sauvage, un gros chat qui s'est empâté. Il s'avère en réalité qu'il ne s'agit pas du tout d'une panthère", assure la préfecture.

 

Un vacancier qui a une vue idéale sur le site et qui l'a observé, semblait sceptique. "Je ne vais pas dire que c'est une panthère, mais si c'est un chat, c'est vraiment un très gros chat", a-t-il expliqué à l'AFP.

 

"On a pris les jumelles pour l'observer (...) Vu la façon dont il bouge la queue, ça ne peut pas être un chat. Je le sais, j'ai des chats", a-t-il ajouté.

 

Quant aux spécialistes de la faune, ils semblent partagés sur la question en l'absence d'image très précise, certains penchant pour un chat, d'autres pour une panthère ou un autre félin sauvage.

06:26 Publié dans Actualité | Tags : aventures, felin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |