11/08/2006

Des pandas jumeaux roux nés en captivité !

Des pandas jumeaux roux nés au Parc animalier de Thoiry...

 

Des pandas jumeaux roux ont vu le jour le 25 juillet au Parc animalier de Thoiry (Yvelines), a-t-on appris jeudi auprès de cet établissement connu surtout pour son "safari africain".

 

Les deux petits, dont on ne connaît pas encore le sexe, se portent bien. La maman, Madoï, allaite ses deux bébés et le père, Sichuan, "se promène de branche en branche comme si de rien n'était", racontent les responsables du parc.

 

Cette naissance a été quelque peu inattendue, soulignent-ils, puisqu'elle survient seulement un an après celle - presque jour pour jour - d'une petite femelle, Potala, venue au jour dans le cadre des Programmes européens d'élevage d'espèces menacées (EEP), comme les deux jumeaux.

 

Pour cette raison, Potala vient d'ailleurs d'être envoyée au zoo allemand de Neuwied, où elle sera rejointe par un mâle qui sera choisi pour éviter des risques de consanguinité. C'est une condition sine qua non destinée à favoriser la diversité génétique de la population élevée en captivité afin de contribuer à la sauvegarde de l'espèce et, à terme, à sa réintroduction en milieu naturel.

 

Les pandas roux (Ailurus fulgens) sont appelés aussi rouges ou fuligineux, ou encore tout simplement petits pandas, par opposition à leurs grands cousins noirs et blancs, les pandas géants. Ce sont des carnivores de la taille d'un renard, "reconvertis" en végétariens : ils se nourrissent principalement de bambous.

 

A l'état sauvage, ils vivent dans l'Himalaya, entre 2.800 et 4.000 mètres d'altitude, dans le sud-ouest de la Chine, où ils sont voisins des pandas géants. Mais leur aire de répartition va jusqu'au nord de l'Inde, au Népal et au Bhoutan.